Abonnez-vous pour 1€

Les histoires «Coupe du Monde» de l’Oncle Phil: Saucedo, arbitre et sélectionneur (1930)

Vidéo
Les histoires «Coupe du Monde» de l’Oncle Phil: Saucedo, arbitre et sélectionneur (1930)

Il n’était pas rare, aux temps héroïques, que les entraîneurs soient également arbitres. Ainsi, lors de la Coupe du Monde 1930, Ulises Saucedo remplissait les deux fonctions.

Il était le sélectionneur de la Bolivie, qui perdit ses deux matches le 16 et le 20 juillet mais entre les deux, le 19 juillet, Saucedo dirigea la rencontre Argentine Mexique, durant laquelle il siffla cinq penalties. Mais l’un d’eux était tellement grotesque que le tireur, l’Argentin Fernando Paternoster le tira exprès dans les mains du gardien mexicain. Son mérite était d’autant plus grand qu’il n’avait jamais marqué de but en sélection et terminerait sa carrière sans l’avoir fait. Il est vrai que, dans ce match, les Argentins menaient déjà 3-0 et s’imposeraient finalement 6-3. À noter que, lors de ce match, l’un des juges de touche n’était autre que Coster Radulescu, le sélectionneur de la Roumanie ! Quant au Bolivien Ulises Saucedo, il serait à son tour linesman lors de la finale, aux côtés de l’arbitre principal, notre compatriote John Langenus.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo