En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Sports Football Football belge Les clubs de Division 1A RSCL - Standard de Liège

«C’est interpellant d’avoir besoin du VAR pour ça»: Stéphane Breda, notre consultant arbitrage, revient sur les phases polémiques d’Antwerp-Standard (vidéo)

Notre consultant arbitrage Stéphane Breda s’est arrêté sur trois phases durant le match au Bosuil déterminantes pour le cours du match.
Vidéo

8e  : Le 1-0 de Janssen annulé pour hors-jeu puis validé par le VAR. « Il y avait quand même facilement un mètre avant la ligne de hors-jeu au départ de l’offensive anversoise. C’est interpellant d’avoir eu besoin de l’intervention du VAR sur cette phase pour valider le but. »

36e  : pas de 3-0 pour l’Anwterp par De Laet après un contact entre Pacho et Dönnum. « J’ai beau revoir cette phase, je ne vois pas de faute du joueur de l’Antwerp. Et s’il y en a une, elle est même plutôt commise par le Standardman. Au lieu d’être 3-0 pour l’Antwerp, le Standard a réduit l’écart peu de temps après. Donc, ce n’est pas si anodin que cela. »

53e  : Cimirot exclu pour une seconde carte jaune après une faute sifflée sur Michel-Ange Balikwisha. « Certes, il y a un tirage de maillot de Cimirot au début de la phase. Jan Boterberg n’indique pas qu’il donne l’avantage, donc il garde la latitude de revenir sur la faute et de siffler. Pour autant à mes yeux, il s’agit plus d’un duel entre l’Anversois et le Standardman qui jouent des bras tous les deux sur le reste de l’action. L’arbitre aurait pu juger de la même manière et en rester là. Puisque Bodart parvient à se jeter dans les pieds sur cette phase, il considère peut-être que Balikwisha a été ralenti dans sa course par Cimirot. Techniquement, il y a une faute mais elle me paraît toutefois légère mais à partir du moment où Jan Boterberg revient à la faute, il n’a pas d’autre choix que de donner une seconde carte jaune, de renvoyer le Standardman au vestiaire et placer son équipe en infériorité numérique pour le reste de la rencontre. Il est quand même question d’une phase qui peut amener un but. Quant à la première carte jaune en fin de première mi-temps adressée à Cimirot (NDLR : également pour une faute sur le même Balikwisha), elle n’a suscité aucune réclamation. »

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Standard de Liège

Voir plus d'articles