En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Sports Football Football belge Les clubs de Division 1A RFC Seraing

Christophe Lepoint frustré de la défaite des Métallos face à Anderlecht pour sa 500e: «On méritait au moins un point...»

Il va être beaucoup question de chiffres, dans le camp sérésien. D’abord, on note que c’est la dixième fois cette saison que les Métallos s’inclinent par un but d’écart.

«  Toujours la même histoire. On manque de réalisme dans les deux rectangles », constate Christophe Lepoint, le seul joueur à avoir accepté de répondre aux questions des journalistes.

Ensuite, à neuf reprises, les Sérésiens ont encaissé durant le dernier quart d’heure. Comme le souligne fort justement Carlos Freitas, le directeur sportif : « Cela ne peut plus correspondre à des coïncidences lorsque les faits se produisent aussi régulièrement ». Il a raison. Mais alors, que faire ? Comment résoudre ce problème récurrent ?

On a le sentiment que sans l’arrivée d’un attaquant performant, il n’y a plus grand-chose à espérer dans ce championnat. « Même si, tout le monde se donne à 200 % », dit encore le capitaine. « Quand chacun a tout offert, il y a de quoi être dégoûté. Contre Anderlecht, dans l’ensemble, nous avons produit un bon match. Je pense objectivement que nous méritions le partage. Au moins… »

On ne le contredira pas. Toutefois, troisième chiffre inquiétant, il y a un an accompli que Seraing n’a plus remporté la moindre victoire en championnat, à domicile. Voilà qui est tout simplement consternant. « Nous voyons bien que chaque formation qui nous rend visite est ulcérée à l’idée de se produire sur notre terrain. Nous, c’est notre lot tous les quinze jours », ajoute Lepoint.

Lepoint : « Je n’ai pas l’intention de m’arrêter »

Un dernier chiffre, pour terminer. Le seul positif de la journée. Dimanche après-midi, Christophe Lepoint fêtait son 500e match en première division belge. De quoi lui arracher un petit sourire : « Qui l’eut cru ? Je dois cela à mon entourage familial qui m’apporte énormément. Je me sens bien. Je n’ai pas l’intention de m’arrêter ». Quand on voit ce qu’il apporte toujours, à 38 ans, il aurait tort de se priver.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en RFC Seraing

Voir plus d'articles