En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Sports Football Football belge Les clubs de Division 1A RCSC - Sporting de Charleroi

Youssouph Badji a enfin retrouvé le chemin des filets avec Charleroi face... à son employeur: «Je suis resté fort mentalement»

Prêté par Bruges depuis un an, Youssouph Badji a finalement été sans ménagement pour son employeur.

Néanmoins, on l’a vu ne pas fêter l’ouverture du score. « Je suis content de marquer ce but. Ça débloque un peu mon compteur, car ça faisait déjà longtemps que je n’avais plus marqué (NdlR : 17/9 contre Westerlo). Ça m’a fait du bien, même si je ne pouvais pas célébrer. Je sais que je viens de Bruges et qu’il y a encore des gens qui m’aiment ici. Mais je suis joueur de Charleroi et je suis heureux d’avoir aidé mon équipe », souriait le Sénégalais, qui n’a pourtant guère eu des raisons de se réjouir ces dernières semaines.

Son but et celui de son ancien équipier Mechele contre son camp n’auront cependant pas suffi aux Carolos pour prendre les trois points. « On méritait plus, mais ainsi va le foot. On ne va pas cracher sur ce point. On savait qu’à Bruges, ce ne serait pas facile, surtout quand est réduit à dix à la 74e. C’est un exploit. Tout le monde devait faire le job et on l’a fait. On a traversé une période difficile. On s’est accroché. Il fallait être costaud mentalement et essayer de respecter le plan de jeu du coach. C’est ce qu’on est en train de faire. »

Pour Badji, pas épargné par les critiques au cours de ces derniers mois, sa prestation du jour recelait-elle un parfum de revanche ? « Nous, footballeurs, on vit dans un monde de critiques. Mais je reste fort. Je sais ce que j’ai à faire. Je suis resté costaud mentalement. Je ne calcule pas trop ça et je me concentre sur mon travail », assurait-il.

Ce but peut-il le relancer ? Avec la blessure de Benbouali, il devrait terminer la saison en Zèbre, même si un nouvel attaquant est attendu au Sporting. « Ce que je peux dire, c’est que, pour l’instant, je suis un joueur de Charleroi. Tout ce qui concerne le mercato, les transferts, etc., il y a des personnes qui gèrent ça en coulisses. Mon job, c’est sur le terrain. »

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Sporting de Charleroi

Voir plus d'articles