En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Actualités Vu d'ici

Avec Bichette, ces Marnais roulent pour le 4L Trophy et cherchent des dons pour construire des écoles

Cédrine Ledoux, Quentin Vié et Bichette, leur 4L, vont prochainement prendre la route vers le Maroc. Avec pour objectif de construire des écoles et de récolter des dons.

Cédrine Ledoux et Quentin Vié, un jeune couple de 24 ans résidant à La Villeneuve-lèss-Charleville, près de Sézanne, se sont lancés dans l’aventure du 4L Trophy. « C’est une histoire très particulière. Tout a commencé le jour où nous avons trouvé la 4L. Mon beau-père a un verger où de vieilles voitures sont entreposées. Sous un tas de végétation, en déblayant, nous avons eu le plaisir de tomber sur une 4L GTL de 1979. Nous la surnommerons Bichette par la suite. On a voulu lui redonner une seconde vie. Et c’est parti de là », explique Quentin Vié.

L’automobile était une épave. Il a fallu de nombreuses heures de travail pour remettre tout en ordre et qu’elle puisse enfin rouler. « Elle est refaite à neuf. Nous ne devrions pas être embêtés pour faire l’aller-retour au Maroc. » Et pour cause, Bichette fera partie du départ officiel de la compétition qui s’élancera, le 16 février 2023, de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). « Nous serons sur place dès le 15 février, au village départ pour effectuer les vérifications techniques. »

Des dons en faveur d’une association

En attendant, le couple termine les préparatifs sur la voiture et sur la récolte de dons avec les entreprises. C’était cette année où jamais pour faire le 4L Trophy. Quentin va en effet passer les concours de la gendarmerie nationale. « Si j’entre à l’école, ça ne sera plus possible pour moi d’accéder à cette aventure. »

Depuis l’année de création de la compétition en 1997, ce sont 230 000 enfants qui ont reçu du matériel scolaire et sportif. Trente écoles primaires ont aussi pu être construites. Après leur road trip, qui durera plusieurs jours, « on va donner beaucoup de fournitures scolaires, des objets sportifs et une somme d’argent récoltée pour l’association Les enfants du désert, qui construit des écoles au Maroc », se félicite Quentin Vié.

« Nous n’avions aucune connaissance en mécanique »

En amont, plusieurs entreprises ont été démarchées dans le tissu local. « Ce sont des acteurs principaux qui mettent en avant notre territoire, et un petit bout d’eux va faire partie de l’aventure avec nous. » À ce jour, 2 800 euros ont été récoltés. « Tout le monde peut nous aider dans notre aventure, que ce soit en fournitures scolaires ou pécuniairement. Cédrine et moi allons déjà rapporter 40 kilos de fourniture dans la 4L. »

Pour les dons, une cagnotte Helloasso est mise en place. On sent bien que les deux jeunes sont pressés et impatients de concrétiser leur projet. « Nous nous y sommes pris au mois d’août, ça fait un peu tard mais nous y sommes arrivés. C’était un challenge énorme, se souvient Quentin. Au début, tous les deux, nous n’avions aucune connaissance en mécanique. On a regardé des tutos sur internet, on a acheté des revues techniques et un grand merci à mon beau-père qui nous a fait découvrir son savoir en mécanique. Avec une mécanique relativement simple et accessible à tous, nous y sommes arrivés. ». L’arrivée du 4L Trophy se fera à Marrakech.

Pour suivre Cendrine et Quentin sur Intagram : @bichette_trophy. Pour participer à leur cagnotte, cliquez ici.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Vu d'ici

Voir plus d'articles