En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Le deuxième volet de la réforme des maisons de repos est lancé à Bruxelles

En 2023, les modalités d’inspection en maisons de repos vont fortement évoluer. Une nouvelle équipe gérée par Iriscare mènera des inspections assorties d’un accompagnement proactif des institutions. Des sanctions financières pourront être appliquées.

Depuis le 1er janvier 2023, de nouvelles modalités d’inspection sont mises œuvre par Iriscare, qui exerce et organise les inspections dans le secteur des aînés, le secteur du handicap, les services d’aide à domicile, les services actifs en réduction des risques (par exemple, la salle de consommation à moindre risque Gate) et dans les milieux d’accueil pour enfants (crèches, accueillants d’enfants…) à Bruxelles. Cela concerne, par exemple, les maisons de repos, les résidences-services ou encore les centres d’hébergement et de jour à destination des personnes en situation de handicap.

La mise en œuvre de cette nouvelle manière de travailler s’inscrit directement dans le cadre de la réforme du secteur des maisons de repos. Après l’adoption d’une nouvelle réglementation encadrant le secteur et créant la possibilité de sanctions administratives financières en cas de non-respect des normes, il était primordial de faire évoluer la philosophie des inspections en concertation avec le terrain. L’accompagnement des institutions permettra de développer de meilleures pratiques au sein des institutions et de mieux prendre en considération le bien-être et la qualité de vie et de soins des bénéficiaires. L’objectif étant de stimuler une dynamique d’amélioration continue.

À l’avenir, l’ambition est également de créer les conditions juridiques permettant de rendre les rapports d’inspection et leur suivi totalement publics et accessibles à tous.

Changements

Concrètement, une nouvelle équipe de contrôleurs qualité pluridisciplinaire composée d’infirmières, d’ergothérapeutes, d’assistantes sociales et de logopèdes est créée. La collaboration entre la gestion administrative et l’inspection est renforcée afin d’améliorer le suivi des dossiers. Un processus de contrôle et d’inspection le plus objectif possible, combiné avec un accompagnement à la compréhension et au respect des normes soutenant l’amélioration continue, voit le jour.

Si la reprise du contrôle par Iriscare ne concerne actuellement que quelques secteurs, ce n’est qu’une première étape. Dans les années à venir, toutes les institutions conventionnées ou agréées par Iriscare bénéficieront d’un processus de contrôle et d’inspection transparent, efficient et adapté à leur situation soutenant l’amélioration continue au profit des bénéficiaires.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles