En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

L’école du Fond Jacques à Couillet dans un état déplorable: «Les murs s’effritent, les châssis sont vétustes, une porte coupe-feu est toujours ouverte…»

Le conseiller communal PS Maxime Felon pointe du doigt les châssis vétustes, les murs qui s’effritent, une porte coupe-feu constamment ouverte… Mais l’échevin des Bâtiments Xavier Desgain promet de lourds travaux de rénovation !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Les bâtiments publics carolos se retrouvent régulièrement sur le devant de l’actualité à cause de leur état déplorable. Dans ce contexte, Maxime Felon (PS) a dénoncé les problèmes rencontrés à l’école du Fond Jacques à Couillet, à l’occasion du conseil communal ce lundi. « Les châssis sont majoritairement en aluminium et ne disposent que d’un simple vitrage, sans parler de leur état de vétusté », détaille le Dochard. « Le plafonnage autour des fenêtres, lui, tombe petit à petit. Résultat des courses : l’isolation énergétique est quasiment nulle, avec des enfants qui se plaignent du froid l’hiver, et de la chaleur l’été. »

Mais ce n’est pas le seul problème, loin de là.

*********** **** ** ********* *** ******** ************* *********** **** ****************** *** ***** ********* ***** *********** ******** ** ***** ****** ********* ******* **** ** **************** ** ****** ********* **** ***** ******** ** *********** *** ** ********* ******* *** ** ******* ***** **** ******* *** ************ *** *********** ** ** ******* *** **** *** ********** ******* *********** *** ***** ******** *** ****** ******* ** ******** ** **************

*********** ***********

****** ******** ************ ***** ** ****** *** *********** *** ********* ** ** ********* ** ******* ** ****** ************** **************** ***** ***** ***** ******* **** ******* ** **** ******* ****** **** *** * ***** ********** ****** ******* **** ******** ******** ** **** ******** ** ******** ****** *************** **** **** ******* ***** ** ******** ******* ********** ******** ************** ****** **** ******** **** ********* ********* **** ********** ********** **** ** ***** **** ** ************ ** ************ **** ****************** ******** ** ***** *********** ** ******** ********* ** ** ****** ** ******** *** ******* ******* ***** ** ***** ******* *********** ** ********** ** ****** ************** ******* **** *** ****** *********** ************ ** **** ** ******** ** ********** ** ****** ************ *** ****** ****************** ****** ******* **** ** ***** **************** ******* ** ************* ** ********* *******************

**** ****** ******* ***** ***** ** ******** ********** ****************** ********** ********* *** ******** ** ******* ********* ** ** ***** ** ********** *** * ***** ********* **** ************ ** **** ******* ********** **** ** ******** *********** *** ******************* ** **** **************** ****** **** ******** ************ ****** ***** ** ** *********** ******* *** *** ** ****** ** ** *********** ** ***** ************* **********************

***** ************ ***** ** ******* *** ** ****** ** ********** ******* ********* *** ** *******

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles