En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Une nouvelle maison médicale agréée à Chênée: «Elles sont situées dans les communes dont l’indice montre que la population est défavorisée pour l’accès aux droits fondamentaux»

Trois nouvelles maisons médicales viennent d’être agréées par la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale. L’une d’entre elles se situe à Chênée. Ce nouvel agrément va permettre d’augmenter le financement de celle-ci.

La Ministre Morreale vient d’agréer trois nouvelles maisons médicales en Wallonie. Ces dernières sont situées à Chênée (Liège), Aiseau-Presles et Sambreville.

Ces nouveaux agréments vont permettre d’augmenter le financement annuel de ses maisons médicales et d’offrir davantage de soins aux personnes. Les maisons médicales agréées proposent en effet au minimum des soins de médecine générale, de kinésithérapie et des soins infirmiers totalement remboursés pour le patient. Elles peuvent aussi intégrer d’autres professions telles que la psychothérapie, la dentisterie, la diététique…

« Ces nouvelles maisons médicales sont situées dans des communes dont l’indice montre que la population est défavorisée pour l’accès aux droits fondamentaux », indique-t-on au cabinet de la ministre. « C’est pourquoi, en plus de la subvention moyenne qui est octroyée la première année, elles bénéficient également d’une prime d’aide à l’installation. Au total, une subvention qui avoisine les 73.000€ leur sera octroyée à chacune en 2023 et 2024. »

En ce qui concerne la Maison Médicale « Chênée-Thiers », ’équipe de base est constituée de prestataires en médecine générale, kinésithérapie et soins infirmiers et d’un personnel d’accueil. L’équipe de la Maison médicale Chênée-Thiers compte également un assistant social, tandis que la fonction psychothérapeute est assurée par une convention avec un service externe.

Depuis le début de la législature, 22 nouvelles maisons médicales agréée ont été ouvertes en Wallonie, ce qui porte le nombre total de maisons médicales agréées à 104 dans notre région.

Par ailleurs, et grâce au programme européen de Politique Agricole Commune, 13 « maisons médicales rurales » ont également pu bénéficier d’une extension de bâtiment et d’un meilleur équipement. Des moyens ont aussi été libérés dans le cadre du Plan de relance pour engager un assistant social à mi-temps dans près de la moitié des maisons médicales de Wallonie.

« Il est important de continuer à renforcer et à faire connaître davantage les services des maisons médicales qui proposent, grâce à une équipe multidisciplinaire, des soins de santé de qualité accessibles à tous financièrement. Chaque personne a le droit de pouvoir se soigner », conclut Christie Morreale.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles