En ce momentConflit social chez DelhaizeVoléCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Les jours d’une policière en danger à la suite d’une rébellion dans le complexe cellulaire du RAC

Les faits se sont déroulés ce mardi après-midi…
Exclusif

Selon nos informations, les jours d’une policière de PolBru sont en danger à la suite d’une rébellion dans le complexe cellulaire du RAC, le centre administratif de la police fédérale, rue Royale, à Bruxelles. Les faits se sont déroulés ce mardi aux alentours de 16 h 30. Une ambulance et un SMUR ont été dépêchés sur place. La victime a été transférée à l’hôpital Saint-Pierre dans un état critique. Toujours selon nos informations, elle a pris un ou des « lourd(s) » coups sur la tête.

de videos

« Chef de corps à l’hôpital »

Questionnée, Ilse Van de keere, porte-parole de PolBru, confirme : « Je confirme qu’une collègue a reçu des coups cette après-midi par une personne qui a été emmenée au complexe cellulaire. Elle a été conduite à l’hôpital dans un état grave. Contact a été pris avec la famille. Le chef de corps se rend à l’hôpital pour accueillir la famille. Notre Stress Team a également été appelé pour soutenir les collègues. L’enquête est en cours ».

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, réagit sur Twitter : « Soutien à notre policière, sa famille et collègues de PolBru. J’espère que son état pourra rapidement s’améliorer. Il est urgent de mettre en place des politiques publiques de santé mentale efficaces. Nos policiers sont de plus en plus exposés et doivent aussi être protégés ».

Pour rappel, c’est dans ce fameux complexe cellulaire du RAC que trois personnes privées de liberté – dont Sourour Abouda pas plus tard qu’en janvier dernier – sont déjà décédées.

Donnez votre avis sur le nouveau format de votre journal papier Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles