Accueil 7Dimanche L'actualité de 7Dimanche

Vicky et Tom sont sous le choc en relevant leur courrier: ils reçoivent une facture de 616 euros après avoir fait une simple demande à la Ville, «une procédure complètement folle»! (photo)

Tom et Vicky ont eu une très mauvaise surprise dans leur boîte aux lettres après avoir fait une demande de permis à la ville de Malines.
Photo

Tom et Vicky, deux Belges originaires de Malines, sont très mécontents. Ils ont reçu une facture d’un montant de 600 euros de la part de la Ville. La raison ? La demande de permis qu’ils ont faite pour apporter quelques changements à leur habitation.

Le couple a acheté sa maison il y a maintenant quelques années. Tom et Vicky aimeraient maintenant apporter quelques ajustements et ont fait une demande à la ville de Malines. La ville a ensuite envoyé un courrier à 88 voisins, pour les informer du projet de Tom et Vicky. « Nous ne l’avons pas compris parce que notre maison est au fond d’une rue éloignée », confie Tom dans les colonnes du Nieuwsblad.

de videos

« Apparemment, notre jardin borde une petite partie du terrain d’un immeuble dans la Duivenstraat. Ce sont des appartements qui se situent à une centaine de mètres. Entre les deux se trouvent un étang et une forêt, mais tous les résidents de l’immeuble sont considérés comme nos voisins. C’est pourquoi 88 lettres recommandées ont été envoyées », explique encore Tom.

Malheureusement pour le couple, le coût de l’envoi de ces lettres aux voisins leur est retombé dessus. Ils ont reçu une facture de 616 euros ! « En tant que famille avec quatre enfants, nous pouvons vraiment dépenser cet argent plus utilement. Ce n’est pas possible que nous ayons à payer pour un homme ou une femme qui a décidé par une procédure complètement folle d’envoyer des lettres à 88 soi-disant voisins ! », déplore le père de famille. « De plus, je pense qu’il existe des moyens beaucoup plus efficaces et moins chers d’informer tout le monde, surtout maintenant que presque tout le monde a une boîte mail », ajoute-t-il.

Greet Geypen, l’échevine de l’aménagement du territoire, a donné des explications après la plainte du couple : « Selon le code flamand de l’aménagement du territoire, nous sommes légalement obligés d’organiser une enquête publique dans ce cas. Si nous n’écrivons pas aux habitants des parcelles adjacentes par courrier recommandé, nous commettons une erreur de procédure qui peut avoir des conséquences majeures. Le permis accordé peut alors même être détruit », explique-t-elle. « Il serait plus injuste que ces frais soient à la charge du contribuable malinois », conclut l’échevine.

Commentaires

7 Commentaires

Sudinfo Jeux - Jouez ici à Alphabeille. Défiez vos compétences et trouvez un maximum de mots !

Aussi en L'actualité de 7Dimanche

Voir plus d'articles