En ce momentLes partis sur le grilPolitiques tatouésChangements ce 1er juinJouez à Motamo Accueil Actualités Belgique

Avec 10.000 décollages en 2022, la Belgique enregistre un record de vols en jets privés: «Il est scandaleux que l’UE donne aux ultra-riches un laissez-passer pour continuer à polluer aux dépens de la planète»

Greenpeace milite pour que ces aéronefs soient purement et simplement interdits et pour une «tolérance zéro à l’égard des émetteurs de luxe irresponsables».

L’association environnementale Greenpeace dénonce jeudi «une augmentation alarmante des vols en jet privé» en Belgique «en contradiction complète avec toutes les données scientifiques relatives au climat», alors qu’en 2022, 10.618 vols ont été relevés au départ de la Belgique, soit 52 % de plus que l’année précédente. L’ONG milite pour que ces aéronefs soient purement et simplement interdits et pour une «tolérance zéro à l’égard des émetteurs de luxe irresponsables».

Les liaisons les plus populaires s’opèrent entre Bruxelles et Londres (647 vols), suivies par Bruxelles-Paris (545 vols) et Bruxelles-Genève (407 vols). Il y a eu 204 vols intérieurs entre Bruxelles et Anvers, dont les aéroports sont séparés par une quarantaine de kilomètres. Mais les sauts de puces les plus courts depuis la Belgique concernent les liaisons Courtrai-Lille, pour un vol de 27,8 km (239 vols) et Liège-Maastricht pour un vol de 37 km (62 vols). 

«Ces vols ont généré 41.000 tonnes d’émissions de CO2, soit autant que les émissions annuelles moyennes de 278.310 voitures», communique jeudi Greenpeace Belgique, qui cite des données extraites d’une étude commandée par l’ONG à la société néerlandaise de conseil en environnement CE Delft. 

L’étude révèle aussi que des niveaux records de vols en jets privés sont également enregistrés à l’échelle européenne, avec 572.806 vols l’an passé, principalement depuis le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne. Plus d’un vol sur deux (55 %) étaient des vols courts ou ultra-courts, de moins de 750 km.

Alors que Genève, Nice et Paris sont les destinations de prédilection des passagers de jets privés, Carine Thibaut, porte-parole de Greenpeace Belgique, pointe que «seule une minorité d’ultra-riches» en bénéficie. «Le reste de la population, son immense majorité, ne mettra jamais un pied dans un jet privé. Mais souffre néanmoins de leurs émissions de gaz à effet de serre, de leurs poussières ultra-fines toxiques, de leurs nuisances sonores…». Elle en conclut que «l’interdiction des jets privés ultra-polluants et énergivores est une évidence». 

de videos

Carine Thibaut milite pour que la Belgique plaide en faveur d’une interdiction des jets privés en Europe et mette en place une politique nationale dissuasive, à l’instar de ce qui est pratiqué en France voisine.

«Il est scandaleux que l’UE donne aux ultra-riches un laissez-passer pour continuer à polluer aux dépens de la planète. L’UE et les gouvernements nationaux doivent cesser de se plier au lobby de l’aviation et mettre fin à ce transport de luxe qui fait peser un lourd fardeau sur la société.

Commentaires

18 Commentaires

Sudinfo Jeux - Jouez ici à Alphabeille. Défiez vos compétences et trouvez un maximum de mots ! A ne pas rater

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles