Abonnez-vous à -50%

Attention, chutes de branches! Elles peuvent tomber lorsque des arbres souffrent de la sécheresse

Attention, chutes de branches! Elles peuvent tomber lorsque des arbres souffrent de la sécheresse

La sécheresse qui sévit notamment accroit le risque de chutes de branches pourtant saines, un phénomène régulièrement observé ces derniers jours tant en ville qu’en forêt. Des platanes perdent également leur écorce.

Exposés au soleil d’été, les arbres adultes de nos régions transpirent de l’ordre de 1.000 à 3.000 litres par jour, explique Bruxelles Environnement. Cela permet à la sève brute de circuler jusqu’aux feuilles et de les refroidir pour éviter qu’elles ne grillent. Ce qui finit d’ailleurs par se produire si l’arbre ne peut plus s’hydrater pendant une période prolongée.

Embolie

Parfois, en cas d’ensoleillement intense, des branches tombent soudainement indépendamment de leur taille ou de l’état de santé de l’arbre. C’est dû à la formation de microbulles gazeuses lorsque le débit de transpiration de l’arbre est important. «Si ces bulles grossissent et emplissent les canaux qui apportent l’eau aux feuilles, la circulation de la sève peut s’interrompre brutalement: c’est l’embolie», qui peut avoir pour conséquence une rupture de la branche.

Ce phénomène est difficile à prévoir, précise Bruxelles Environnement. Des recherches sont en cours pour comprendre comment l’arbre s’en prémunit. En attendant, «les équipes de terrain de la Division des Espaces Verts, avec l’aide de la cellule phytosanitaire, réalisent un suivi quotidien de nos espaces verts, ce qui représente un total de 40.000 arbres, répartis sur plus de 80 sites», souligne l’administration bruxelloise de l’environnement et de l’énergie, qui assure mettre tout en oeuvre pour garantir la sécurité des passants.

Notre sélection vidéo