L’incendie dans les bois de la Gueule du Loup à Malonne ne présente plus aucun risque

Vidéos
L’incendie dans les bois de la Gueule du Loup à Malonne ne présente plus aucun risque

Ce mardi soir, de la fumée s’échappait de la forêt aux alentours de la Marlagne. En effet, un important incendie s’est déclenché dans les bois de la Gueule du Loup, à Malonne. Le feu a rapidement remonté le versant jusqu’à l’avenue de la Marlagne, vers la Citadelle. Le front de l’incendie est très large mais heureusement, le feu n’a pris qu’au sol et pas en hauteur.

Les pompiers de la zone NAGE sont nombreux sur place avec quatre véhicules, voire plus. Une présence telle que le colonel a dû rappeler d’autres pompiers à la caserne, au cas où il y aurait un besoin d’intervention ailleurs.

Les hommes de la zone NAGE étaient nombreux sur place.
Les hommes de la zone NAGE étaient nombreux sur place. - V.R.

Le feu s’approchant d’une pompe à essence Dats de la chaussée de Charleroi et d’habitations, le bourgmestre de Namur Maxime Prévot est descendu sur place afin de vérifier si un plan d’urgence devait être déclaré. «Cela n’a pas été nécessaire», explique-t-il. «Les pompiers de la zone Val de Sambre devaient venir également en renfort, mais la demande a également été annulée.»

Les hommes du feu ont dû faire face à quelques difficultés, notamment l’obligation d’intervenir par le haut du versant.

En outre, les pompiers n’ont pas pu compter sur le soutien des hélicoptères de la police fédérale, qui peuvent déverser de l’eau, l’un souffrant d’un problème technique après une intervention à Fleurus, l’autre étant réquisitionné pour le match Standard de Liège – Ajax d’Amsterdam.

Aux alentours de 19h15, les hommes du feu de la zone NAGE étaient toujours au travail. «Je tiens à saluer le travail des pompiers qui interviennent énormément en ce moment et restent toujours sur la brèche», conclut le bourgmestre, qui est également président de la zone de secours.

Vers 20h00, les pompiers ont confirmé que plus aucun risque n’était à craindre. Les équipes s’attèlent désormais à éteindre le centre du feu et plusieurs pompiers resteront à pied d’oeuvre toute la nuit afin de contrôler un éventuel retour de flamme.

Notre sélection vidéo