Jean-Michel Larock, candidat MR Andenne aux élections communales, avait qualifié les migrants de «parasites» sur Facebook: il a été éjecté du parti

L’ancien policier rattrapée par ses propos racistes.
L’ancien policier rattrapée par ses propos racistes. - MR ANDENNE

Coup de tonnerre au sein du Mouvement Réformateur d’Andenne, ce jeudi. Le groupe a décidé d’évincer l’un de ses candidats aux prochaines élections communales, à savoir Jean-Michel Larock. Une décision prise suite à des propos tenus par le 8e candidat de la liste.

Ces propos ont été tenus sur une publication Facebook datant de 2016. Dans un commentaire d’un article évoquant des migrants du parc Maximilien à Bruxelles, Jean-Michel Larock a écrit : « Il est temps d’évacuer ces parasites qui polluent notre Capitale. »

Les propos de l’ancien policier de la zone des Arches ont fait l’objet d’une réunion exceptionnelle, à l’issue de laquelle décision a été prise de l’écarter de la liste andennaise, de même que du parti libéral.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Andenne communales 2018
Notre sélection vidéo