Heure d’été: Charles Michel est favorable à la disparition de l’heure d’hiver!

Charles Michel.
Charles Michel. - Photo News

La Commission européenne a annoncé vendredi qu’elle allait proposer de mettre un terme au changement d’heure saisonnier dans l’UE, à la suite d’une consultation publique ayant reçu cet été un nombre record de réponses. « Des millions de personnes ont répondu et sont d’avis qu’à l’avenir, c’est l’heure d’été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons réaliser cela », a expliqué le président de l’exécutif européen, Jean-Claude Juncker, à la chaîne de télévision allemande ZDF.

Environ 4,6 millions de réponses, en provenance des 28 Etats membres, ont été enregistrées au cours de cette consultation publique, qui s’est tenue du 4 juillet au 16 août. Selon des résultats préliminaires, 84% des répondants, qui se sont exprimés via un questionnaire en ligne, sont favorables à la fin du changement d’heure.

Invalid Scald ID.

Notre pays n'a pas encore adopté de position officielle, car la question n'a pas encore été discutée au Conseil des ministres. Toutefois, le Premier ministre Michel s'est déjà exprimé personnellement en faveur de la fin du changement d’heure : « Nous n'avons pas eu de discussion formelle à ce sujet au Conseil de ministres aujourd'hui », a expliqué Charles Michel, selon nos confrères de la VRT. « Personnellement, je suis favorable à cette proposition. Certes, avec ce message clair des citoyens européens, j'espère, personnellement, qu'il sera possible de progresser dans cette direction. »

« Effets négatifs »

Le changement entre heure d’été et d’hiver, introduit en Europe à l’origine pour réaliser des économies d’énergie, suscite une controverse permanente depuis des années. Plusieurs pays du nord de l’Europe — Lituanie, Finlande, Pologne et Suède — réclament l’abandon de ce système. La consultation publique de la Commission fait notamment suite à une résolution adoptée en février par les députés européens, réclamant une «évaluation» détaillée du système de changement d’heure.

«De nombreuses études, si elles n’aboutissent pas à des conclusions définitives, ont indiqué l’existence d’effets négatifs sur la santé des êtres humains» de ces décalages d’une heure, avaient souligné les eurodéputés dans un communiqué. «La directive actuelle, entrée en vigueur en 2001, fixe pour l’ensemble de l’UE une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de la période de l’heure d’été, l’objectif étant d’aider le marché intérieur à fonctionner de façon efficace», rappellent-ils dans un communiqué.

Depuis 1996, tous les Européens avancent leur horloge d’une heure le dernier dimanche de mars et la reculent d’une heure le dernier dimanche d’octobre. Les résultats de la consultation publique laissent apparaître que les Allemands sont particulièrement intéressés par le sujet, puisque 3,79% de leur population ont répondu au questionnaire. Ils sont suivis par les Autrichiens (2,94%) et les Luxembourgeois (1,78%). Dans tous les autres pays, moins d’1% de la population s’est manifesté.

Notre sélection vidéo