Jean-Luc Delarue: sa mère Maryse choquée par la sortie d’un nouveau livre sur son fils sort du silence (vidéo)

Jean-Luc Delarue: sa mère Maryse choquée par la sortie d’un nouveau livre sur son fils sort du silence (vidéo)
Photo News

Il y a 6 ans, en 2012, Jean-Luc Delarue succombait à un cancer de l’estomac et du péritoine. L’animateur âgé de 48 ans, incontournable de la télévision française affichait une image emblématique et idéale aux spectateurs. En coulisse, il était un tout autre homme. Rongé par l’alcoolisme et dépendant à la cocaïne, l’homme supportait mal sa notoriété. L’animateur brûlait la vie par les deux bouts et se disait torturé.

Peu avant de mourir, Jean-Luc Delarue revenait sur ses heures sombres dans un livre ses « Carnets Secrets », rédigé sur son lit d’hôpital et publié quelques mois après sa mort. Six ans plus tard, un nouvel ouvrage va envahir les librairies. Écrit par Vincent Meslet, l’ex-directeur de France 2 et ami du présentateur de « Ça se discute », le livre évoque à nouveau la descente en enfer de l’animateur et la souffrance qu’il a vécue. Un des extraits du livre dévoilé à l’Obs évoque notamment le jour où il a tenté de mettre fin à ses jours lors d’un accident de voiture.

Ce jeudi, les chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon poste », donnait leur avis sur le livre choc de la vie de l’animateur. Le débat s’est terminé sur le témoignage inédit de la maman de l’animateur Maryse Delarue : « Bouleversant. Comme d’habitude, l’invasion de la vie privée, c’est agresser la fragilité d’un homme et sa famille. Ça m’exaspère, ça me heurte profondément, a-t-elle déclaré. Quel intérêt de mettre sans arrêt la part d’ombre en valeur ? À quoi ça sert ? À faire vendre ? C’est complètement contraire à l’idée que mon fils nous a donnée de la réalité humaine. On parle d’un homme qui était sous coc et sous alcool dans les cinq dernières années de sa vie. C’est pas le vrai Jean-Luc, c’est un Jean-Luc abîmé par la notoriété, par l’argent, par la vitesse, par plein de trucs. La plus belle réponse, c’est le silence. »

Notre sélection vidéo