Abonnez-vous pour 1€

Surveillante de prison, Laure a aidé un détenu, qui était également son amant, à élaborer un plan d’évasion: «Je l’ai payé très cher»

Laure
Laure - Capture d’écran Closer

Tout a commencé en 2007 à la prison de Moulin Yzeure en Auvergne, quand Chritos, un prisonnier d’origine grecque a été transféré dans la prison où Laure, 36 ans, travaille depuis plusieurs années comme surveillante. La Française est immédiatement tombée sous le charme du braqueur expérimenté Christos, un homme séduisant et ténébreux à la peau matte, condamné à dix ans de prison pour enlèvement et séquestration d’un riche industriel.

Le détenu et la surveillante se sont rapprochés et sont devenus amants par la suite : « Comme je surveillais les étages où sont situées les cellules et que je gérais le flux de personnes en ouvrant les portes, on a été amenés à souvent se croiser et à discuter ensemble. J’entrais dans sa cellule dès que je pouvais en faisant attention à ce que mes collègues ne me voient pas. ».

Les deux amants, qui s’écrivaient des lettres tous les soirs, ont alors décidé d’élaborer un plan d’évasion : « Dès le premier jour, il m’a fait comprendre qu’il ne comptait par purger sa peine. En 2008, des amis à lui devaient l’aider à s’évader, mais c’est tombé à l’eau. Et c’est devenu une obsession, il m’en parlait tous les jours ».

Laure devait garer sa voiture derrière les murs de la prison et intercepté Christos qui se serait échappé grâce à une lame de scie avec laquelle il aurait sectionné les barreaux de sa cellule. Ensuite, le fils de Laure, âgé de 18 ans, devait apporter une échelle au condamné pour qu’il puisse escalader le mur de l’enceinte.

Aveuglée par l’amour

Laure, aveuglée par l’amour, ne pensait pas aux conséquences désastreuses que cette évasion, (qui a finalement échoué), aura sur sa vie par la suite : « Tout a volé en éclats en quelques minutes. J’ai tout perdu : mon travail, mon fils de 6 ans dont on m’a retiré la garde, ma maison. ».

En 2015, Laure a été condamnée à trois ans de prison dont un ferme, et son fils de 18 ans à trois mois avec sursis. Christos a quant à lui été transféré à la prison de Nancy et condamné à deux ans ferme.

Aujourd’hui, Laure a refait sa vie et est devenue commis de cuisine dans une crèche : « J’ai rencontré quelqu’un et les relations avec mon fils sont apaisées. J’avoue que je suis allée loin, c’était complètement fou mais, sur le moment, rien ne pouvait m’arrêter »

Notre sélection vidéo