En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Actualités Faits divers Faits divers dans le monde

Clara a soigné des enfants après l’attentat terroriste de Manchester: quelques semaines plus tard, elle se suicidait

La jeune femme de 22 ans a vu l’horreur en soignant des enfants suite à l’attentat.

Le 22 mai 2017, un terroriste se faisait exploser juste à côté de la Manchester Arena, à la sortie d’un concert d’Ariana Grande, en plein coeur de Manchester. Le bilan était lourd puisque 23 personnes, dont de nombreux enfants et adolescents, perdaient la vie.

Cette nuit-là, des dizaines de blessés étaient également pris en charge dans les différents hôpitaux de la région. Clara Malagon, 22 ans, était de garde ce soir-là. La jeune infirmière a vu l’atrocité, l’horreur. Elle a vu des enfants en pleurs, en sang. Elle a vu la souffrance.

Quelques semaines plus tard, elle était finalement retrouvée morte, pendue, dans son appartement de Manchester, raconte le Mirror. Si l’enquête n’a pas encore déterminé les circonstances qui l’ont poussé à faire un tel acte, tout porte à croire que ce qu’elle a vécu, cette nuit-là et dans les jours qui ont suivi, l’a fortement marquée.

La jeune femme de 22 ans souffrait déjà de dépression avant les faits : « Nous en parlions régulièrement ensemble », raconte son père au Mirror. Durant plusieurs mois, Clara a même suivi des séances chez des spécialistes et pris des antidépresseurs.

Mais si elle avait réussi à relever la tête dans les mois qui ont précédé l’attentat, ce qu’il s’est passé le 22 mai 2017 lui a, semble-t-il, été fatal.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Faits divers dans le monde

Voir plus d'articles