Abonnez-vous pour 1€

Trois universités belges dans le top 200 du Times Higher World University Rankings

Trois universités belges dans le top 200 du Times Higher World University Rankings
Reporters

Pour effectuer son classement, le très réputé magazine britannique Times Higher Education se fonde sur plusieurs critères tels que la qualité de l’enseignement et de la recherche, les citations scientifiques et l’attractivité internationale. Quelque 1.250 établissements de 86 pays y sont répertoriés.

Comme chaque année, les universités du Royaume-Uni et des États-Unis dominent le top 10. En tête, l’université d’Oxford devance celle de Cambridge, en deuxième position comme en 2018. La Stanford University (USA) monte sur la troisième marche du podium, suivie par le Massachusetts Institute of Technology (USA) et le California Institute of Technology (USA), qui glisse de la troisième à la cinquième place par rapport à 2018.

La KU Leuven, première université belge, occupe la 48e position, en recul d’une place par rapport à l’édition précédente du palmarès. L’UCL monte d’un rang à la 128e place, qu’elle partage avec l’Université de Maastricht. L’université de Gand, en revanche, chute de la 107e à la 143e position.

L’Université Libre de Bruxelles, classée 175e l’année dernière, disparaît du top 200.

Si les établissements des États-Unis et d’Europe s’imposent en tête du classement, les universités chinoises, entre autres, opèrent une belle remontée. Le Times Higher Education constate une certaine stagnation des universités occidentales, alors que la concurrence s’aiguise.

Par ailleurs, le Brexit pourrait faire du tort aux universités européennes, met en garde le magazine londonien.

«Un changement du climat politique sur le continent au cours des prochaines années pourrait mettre à mal les établissements d’enseignement supérieur», avertit Ellie Bothwell, du Times Higher Education. Selon elle, le Brexit pourrait limiter les possibilités de collaborations et de mobilité des chercheurs à travers l’Europe et le Royaume-Uni.

«Le populisme d’extrême-droite menace également la liberté académique dans des États comme la Hongrie. Ces facteurs combinés à la concurrence croissante des universités d’Asie peuvent exercer une certaine pression sur les universités européennes», conclut le magazine.

Top 10 du classement:

1. Oxford University (GB),

2. University of Cambridge (GB),

3. Stanford University (USA),

4. Massachusetts Institute of Technology (USA),

5. California Institute of Technology (USA),

6. Harvard University (USA),

7. Princeton University (USA),

8. Yale University (USA),

9. Imperial College London (GB),

10. University of Chicago (USA).

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be