Luc Besson accusé de viol: voici les propos révélés à la police

Luc Besson accusé de viol: voici les propos révélés à la police
Isopix

En mai dernier, Luc Besson, réalisateur de Léon, le Grand Bleu… avait été accusé de viol par une actrice belgo-néerlandais Sand Van Roy. L’actrice avait rencontré le réalisateur sur le tournage de Valérian et la cité des mille planètes.

« Luc Besson dément catégoriquement ces accusations fantaisistes », a réagi auprès de l’AFP son avocat Thierry Marembert. « C’est quelqu’un qu’il connaît, avec qui il n’a jamais eu de comportement déplacé », a-t-il ajouté.

L’actrice aurait été prise dans une relation ni affective ni amoureuse et elle aurait subi de petites touches d’humiliations. Elle avait raconté à FranceInfo avoir été son objet, sa marionnette. Le 17 mai, en revenant du Festival de Cannes et l’actrice a été rejoint par Luc Besson au Bristol à Paris. Le réalisateur serait allé plus loin. Sand Van Roy racontait à FranceInfo : « Je suis rentrée car j’avais l’ordre de rentrer, pas parce que j’avais envie de le voir ». Ils auraient bu un verre de vodka au bar de l’hôtel avant de monter dans la suite du producteur. C’est à ce moment-là que les choses ont dérapé.

Sand Van Roy a expliqué qu’elle avait perdu connaissance après avoir été frappée d’un coup à la tête et être tombée. Lorsqu’elle a repris ses esprits, l’actrice a constaté qu’elle avait un bleu au niveau de l’œil et trois marques dans le dos. L’actrice affirme avoir subi des actes sexuels non-désirés.

Auditionné par la police

Le Point, révèle que Luc Besson s’est rendu en audition libre ce mardi au premier district de police judiciaire. Il a été entendu et a répondu aux questions sur le viol présumé. Il a aussi révélé sa version des faits, différente de celle de Sand Van Roy.

Le réalisateur a nié avoir eu une relation sexuelle contrainte, avec l’actrice considérée comme son ex-petite amie. Selon les informations du Point, il a affirmé que l’actrice était venue dans sa chambre de son plein gré et qu’il l’avait accueillie avec une tasse de camomille et qu’il avait été étonné de la plainte. Aucun événement particulier ne se serait passé dans l’hôtel.

Thierry Marembert, l’avocat de Luc Besson, a confirmé que son client avait été entendu par la police, « comme il l’avait demandé » : « Il a répondu très précisément aux questions qui lui ont été posées. Nous attendons la suite qu’entendra donner le parquet à cette affaire. Nous sommes en enquête préliminaire. »

Une relation intime qui aurait duré depuis 2 ans

Auditionnée en mai dernier Sand Van Roy a affirmé entretenir une relation intime avec le réalisateur de 59 ans depuis environ deux ans et s’être sentie obliger, compte tenu de leurs rapports professionnels, selon ces sources.

Une enquête du site français d’informations Mediapart publiée en juillet a recueilli plusieurs témoignages de femmes accusant le réalisateur du « Grand Bleu » de gestes déplacés, voire d’agressions sexuelles.

Notre sélection vidéo