Abonnez-vous pour 1€

Six ans de prison contre un père qui voulait que sa fille devienne sa femme

Photo prétexte
Photo prétexte - N.V.

Les faits qui s’étaient déroulés entre 2004 et 2010 avaient été révélés en 2016 et 2017 par la jeune fille devenue adolescente. Elle avait confié avoir été violée par son père en 2004 et 2005 alors qu’elle n’était encore âgée que de 4 ans. Elle avait encore précisé avoir été victime de faits d’attouchements sur les parties intimes vers l’âge de 9 ans, entre 2008 et 2010.

Le dossier avait révélé que le prévenu voulait imposer des relations incestueuses à sa fille lorsqu’il était repoussé par son épouse. La jeune fille avait révélé son mal-être auprès d’un service social a précisant qu’elle se sentait harcelée par son père qui voulait qu’elle devienne sa femme. Son père était devenu jaloux lorsqu’elle avait noué une relation sentimentale avec un garçon.

Confronté aux accusations de sa fille, le prévenu avait minimisé les faits, soutenant qu’il n’avait pas su résister aux provocations de sa fille et la repousser. Mais un enregistrement vidéo avait confirmé son attitude, notamment lors d’une scène d’attentat à la pudeur filmée lors de laquelle il était couché sur sa fille et lui tenait des propos à caractère sexuel.

Le tribunal a souligné la gravité des faits commis en relevant que le prévenu avait abusé de sa propre fille mineure d’âge pour assouvir ses pulsions. Il a été condamné à une peine de 6 ans de prison.