Une solution innovante pour éliminer le plastique des océans

Une solution innovante pour éliminer le plastique des océans

Cet appareil innovant est testé pour la première fois aujourd’hui dans la mer des Caraïbes, au large de la côte de Roatán (Honduras), dans le cadre d’une action de nettoyage à grande échelle menée à l’initiative du CEO, Daniel Birnbaum. C’est la première fois qu’une entreprise commerciale décide de débarrasser activement les océans des déchets. La délégation se compose de 150 cadres de SodaStream issus de 45 pays, de spécialistes de l’environnement, de l’ONG Plastic Soup Foundation, de centaines d’enfants venus de sept écoles locales et de représentants des autorités honduriennes locales.

L’initiative a été inspirée par une vidéo de Caroline Powers tournée en octobre 2017 pour la BBC et présentant des images sous-marines d’un dépôt d’immondices flottant au large de la côte de Roatán. Choqué par ces images alarmantes, le CEO de SodaStream, Daniel Birnbaum, lui-même capitaine expérimenté et officier de la marine, s’est mis en quête d’une solution pour éliminer les déchets flottants. Daniel Birnbaum : « Nous ne pouvons bien sûr pas éliminer la totalité des déchets plastiques de la Terre, mais nous devons tous faire de notre mieux et, surtout, nous engager à en finir avec le plastique à usage unique. »

Holy Turtle

La Holy Turtle est une installation de 300 mètres de long prudemment tractée sur des kilomètres par deux navires, en pleine mer. Fruit d’une conception unique, elle retient les déchets flottants tout en protégeant les animaux marins grâce à de grands trous. Inspirée des systèmes de confinement des marées noires, elle a été mise au point par ABBCO, éminent spécialiste en la matière.

Les déchets collectés seront déposés sur la terre ferme avant d’être utilisés aux fins d’une exposition destinée à sensibiliser les consommateurs du monde entier aux dommages environnementaux consécutifs à l’utilisation d’objets en plastique jetable comme les gobelets, les pailles, les sacs et les bouteilles.

Durant la mission de quatre jours de SodaStream en Honduras, les enfants de sept écoles locales vont s’associer aux cadres de SodaStream pour le ramassage des ordures. Ils participeront, en outre, à des sessions didactiques dispensées par des experts en environnement afin de devenir de véritables ambassadeurs environnementaux au sein de leur communauté.

La liste des orateurs comprend notamment Maria Westerbos, fondatrice de la Plastic Soup Foundation ; Chris Jordan, photographe d’art et réalisateur du célèbre film « Albatross » qui raconte la catastrophe écologique qui a touché les îles Midway ; Laura Leiva, chercheuse à l’Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine en Allemagne ; Elena Gonzalez, cofondatrice du Coastal Clean-up de Bay Island ; Mishelle Mejia, consultante en durabilité et RSE ; et Ian Drysdale, défenseur de l’environnement et cofondateur de Marine Park en Honduras.

« Plus de huit millions de tonnes de plastique finissent chaque année dans les océans. Ce plastique ne disparaît pas. Il se décompose en petites particules. Ces particules flottent sur les océans, menacent la vie marine et se retrouvent, au final, dans notre chaîne alimentaire, » explique Daniel Birnbaum, CEO de SodaStream. « Nous devons tous unir nos forces pour réduire l’utilisation de plastique à usage unique. Nous devons nous engager à modifier nos habitudes et à opter pour des alternatives réutilisables. La balle est dans notre camp. »

Notre sélection vidéo