Abonnez-vous pour 1€

Elections communales 2018: en région liégeoise, les «bourgmestres en titre» n’ont plus la cote!

©News, S.K., TVA
©News, S.K., TVA

Ils ne siègent plus dans leurs communes parce qu’ils sont parlementaires, voire ministres. Dans leurs fauteuils de bourgmestres ou d’échevins, on retrouve donc des «faisant fonction», des conseillers ou des échevins chargés d’accomplir les tâches pour lesquelles les premiers avaient été élus. Un rôle très souvent ingrat donc. D’autant qu’il était, dans le passé, appelé à se répéter après chaque scrutin, le bourgmestre en titre jonglant avec ses casquettes pour se présenter, quand même, face à l’électeur.

Mais ce dimanche, la donne a changé. L’électeur a quelquefois fait passer le message en douceur. D’autres fois de façon plus radicale. En clair, le bourgmestre que veut la population, c’est celui qui gère la commune

►►► Bacquelaine, Dodrimont Burton, Lenzini : de nombreux bourgmestres en ont fait les frais dimanche.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo