Abonnez-vous pour 1€

Les élections communales n’ont pas fait que des heureux: voici les grands déçus des résultats dans la province de Namur

Robert Cappe, La Bruyère.
Robert Cappe, La Bruyère. - V.L.

En se lançant dans la campagne électorale, tous les candidats avaient de grands espoirs d’être réélus, voire pour certains d’améliorer leur score personnel. Beaucoup d’appelés pour peu d’élus et des rêves se sont transformés en cauchemar. C’est le cas, notamment, de Richard Fournaux (Dinant) et Jean-Marie Cheffert (Ciney) qui passent du siège de bourgmestre à ceux de l’opposition. Même situation pour Robert Cappe, le futur ex-bourgmestre de La Bruyère. Malgré son excellent score, la terrible loi des coalitions le renvoie dans l’opposition. Mais le libéral l’a annoncé  : il ne siégera pas au conseil, il décide de « laisser la place aux jeunes », malgré un goût amer.

►► Certains restent toutefois positifs  : « Je pense que c’est reculer pour mieux sauter. »

►► Découvrez toutes les réactions des malheureux perdants de ce scrutin.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo