Abonnez-vous pour 1€

Elections 2018: L’Open Vld accuse le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte d’avoir renié sa parole

Elections 2018: L’Open Vld accuse le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte d’avoir renié sa parole
Photo News

Dans un communiqué commun, Groen, la N-VA et l’échevin Open Vld Jo De Ro accuse Hans Bonte d’avoir « renié sa parole ».

Ces partis indiquent dès lors que les discussions sur un éventuel accord en vue d’une coalition sont mises en pause juqu’au 11 novembre. Le CD&V et le sp.a ne disposent ensemble que de 15 sièges sur 35 au conseil communal. La décision de l’Open Vld remet dès lors en cause la coalition.

Dans une courte réaction, M. Bonte a affirmé souhaiter pouvoir mettre en oeuvre «aussi vite que possible» le plan stratégique pour Vilvorde, signé la nuit dernière par son parti, mais aussi l’Open Vld et le CD&V.

Une coalition rassemblant les socialistes, les sociaux-chrétiens et les libéraux disposerait d’une majorité de 23 sièges sur 35, tandis qu’une coalition alternative Open Vld, CD&V, N-VA et Groen bénéficierait de 20 strapontins.