Abonnez-vous pour 1€

L’OMS tire la sonnette d’alarme: nous utilisons mal les antibiotiques

L’OMS tire la sonnette d’alarme: nous utilisons mal les antibiotiques
Photo News

Le rapport de l’OMS, qui se base sur des données de 2015 collectées dans 65 pays et régions, montre une différence importante de consommation, qui va de 4 doses définies journalières (DDJ) par 1.000 habitants par jour au Burundi à plus de 64 en Mongolie. «Ces différences indiquent que certains pays consomment probablement trop d’antibiotiques alors que d’autres n’ont peut-être pas suffisamment accès à ces médicaments», a averti l’OMS dans un communiqué.

Découverts dans les années 1920, les antibiotiques ont sauvé des dizaines de millions de vies en luttant efficacement contre des maladies bactériologiques comme la pneumonie, la tuberculose et la méningite. Mais au fil des décennies, les bactéries se sont modifiées pour résister à ces médicaments.

L’OMS a averti à de nombreuses reprises que le monde allait manquer d’antibiotiques efficaces et l’an dernier, l’agence spécialisée de l’ONU a demandé aux Etats et aux grands groupes pharmaceutiques de créer une nouvelle génération de médicaments capables de lutter contre les «superbactéries» ultra-résistantes.

Notre sélection vidéo