Attaque au couteau d’un policier: ouverture d’une enquête contre le suspect Issam T. pour «tentative d’assassinat dans un contexte terroriste»

Vidéos
Le suspect Issam T.
Le suspect Issam T. - DR

Le suspect qui a agressé un policier à la gorge à l’aide d’un couteau ce mardi matin est désormais connu. Il s’agit d’Issam T., un homme qui, comme l’a indiqué Jan Jambon sur Radio 1, « sur la base des informations dont nous disposons, [était] personne internée qui avait récemment été libérée ».

Le suspect Issam T.
Le suspect Issam T. - DR

Le suspect Issam T. est né en 1984 et est de nationalité belge. Il a été blessé par balle et est dans un état critique confirme le parquet de Bruxelles. Il est connu pour des faits de vols avec violence depuis 2004. En 2011, il avait été écopé – en appel – de 8 ans de prison pour des braquages commis du côté de Lasne et La Hulpe.

Le suspect a été interné en 2014 suite à une décision de la chambre de mise en accusation. Il avait été interné dans le cadre d’une affaire de tentative de meurtre et port d’arme prohibé.

Il a été libéré en octobre dernier par le TAP (tribunal d’application des peines) contre l’avis du parquet. Dans ce type de procédure, le parquet n’a pas la possibilité de faire appel. Selon une source proche de l’affaire, ce serait la combinaison de l’enfermement et de la fumette qui l’aurait fait disjoncter. Sachant qu’Issam T. a crié « Allah akbar » avant de passer à l’action, l’enquête a toutefois été confiée à l’un de nos juges d’instruction antiterroriste.

Instruction judiciaire ouverte

Une instruction judiciaire pour tentative d’assassinat dans un contexte terroriste a été d’ailleurs été ouverte à la suite de l’agression devant le commissariat de la rue du Marché au Charbon, a indiqué le parquet de Bruxelles en fin de matinée.

« Un policier de la zone de Bruxelles Capitale-Ixelles a été agressé vers 05h30 devant le commissariat de la rue du Marché au Charbon par un individu porteur de deux couteaux. L’agent a été blessé au cou. Deux autres policiers ont tiré trois coups de feu sur l’auteur, qui a été blessé à deux reprises à la poitrine », a détaillé la porte-parole de la zone.

D’après l’une de nos sources, l’agent a été attaqué dans le dos. Issam T. marchait calmement derrière lui avant de lui sauter dessus lorsqu’il s’est retrouvé à une distance suffisante. Il avait en sa possession deux couteaux de type économe. Ce sont les deux autres policiers qui ont pratiqué les premiers soins et neutralisé le suspect.

Les jours de l’agent de police blessé, un inspecteur principal chef d’une team d’intervention, n’ont pas été danger et celui-ci a pu sortir en fin de matinée. L’agresseur est lui toujours en soins intensifs avec deux balles dans le corps (l’une dans les côtes, l’autre à proximité de la colonne vertébrale).

« Nous n’avons pas encore pu établir avec certitude le motif de l’auteur. L’homme n’a pas encore pu être interrogé mais des témoins l’ont entendu crier « Allahu akbar » (« Dieu est grand », ndlr). Pour l’heure, tout indique qu’il a agi seul et il n’y a pas d’autres personnes interpellées », précise Ine Van Wymersch, porte-parole du parquet. Ce dernier a ouvert une instruction judiciaire pour tentative d’assassinat dans un contexte terroriste

Selon nos informations, les collègues policiers sont formels : l’agresseur aurait crié « Allahu akbar ».

« À ce stade de l’enquête, nous gardons une qualification des faits la plus large possible mais ces derniers pourront être requalifiés au cours de l’instruction », précise encore la porte-parole.

Perquisition au domicile du suspect

Un peu plus tôt, selon nos informations, une perquisition a lieu au domicile du suspect dans le centre de Bruxelles. Une à deux personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre.

L’une d’elle a été ramenée menottée d’une voiture de police vers l’habitation, probablement pour répondre aux questions des enquêteurs lors de la perquisition

Notre sélection vidéo