Visite d’État: la reine Mathilde reçoit Brigitte Macron à La Maisonnée à Ittre (photos + vidéo)

Brigitte Macron tenait à visiter la résidence, la reine Mathilde a entendu son souhait.
Brigitte Macron tenait à visiter la résidence, la reine Mathilde a entendu son souhait. - Belga

Voilà une visite d’État que les résidents de La Maisonnée, à Ittre, ne sont pas près d’oublier. Pendant une heure c emardi matin, ils ont accueilli la reine Mathilde et Brigitte Macron dans leurs locaux et leur ont présenté les divers ateliers créatifs auxquels ils participent quotidiennement dans cette résidence pour adultes atteints d’handicap mental.

Après une visite de l’atelier « scultpture », les premières dames ont découvert l’atelier « peinture » où elles ont fait connaissance avec les artistes résidents du centre. Des artistes confirmés qui exposent dans des lieux prestigieux et qui bénéficient même d’agents artistiques. Ceux-ci leur ont remis à chacune une toile peinte de leur main : Thierry De Geyter a ainsi offert à la Reine un tableau symbolisant le couple royal, tandis que Dimitri Pietquin a remis un tableau dédié à la France à la première dame de la République. Toutes deux touchées, elles ont chaleureusement remercié les artistes, la reine Mathilde assurant que le tableau aura une place toute spéciale au Palais.

La souveraine et Mme Macron se sont ensuite prêté au jeu de l’interview avec Anne, une résidente impliquée dans l’atelier « télévision » qui compte une dizaine de participants, chacun ayant un rôle particulier dans l’équipe. Les résidents possèdent même leur propre web-tv sur Facebook, la « TV Maisonnée ». La journaliste du jour a ainsi demandé à la reine Mathilde ce qui lui inspirait sa visite dans l’association. « Je suis contente de voir le talent que vous avez, en dessin, en sculpture... C’est un moment de grande chaleur humaine. Je me sens comme à la maison et je suis très heureuse d’aller à votre rencontre aujourd’hui », lui a-t-elle répondu.

Enfin, les premières dames ont échangé quelques mots avec une éducatrice spécialisée du centre et avec le directeur de Constellations Asbl, tous deux d’origine française. L’association est partenaire de La Maisonnée dans un projet pilote de construction d’une maison d’accueil pour dix personnes atteintes du double diagnostic. Des personnes qui présentent à la fois un handicap mental et une maladie mentale.

« Le double diagnostic frappe un tiers des personnes handicapées mentales. Ce sont des personnes qui supportent difficilement de rejoindre une maison d’accueil, mais lorsqu’elles sont accompagnées par des éducateurs formés, elles acceptent dans 50 % des cas », leur a expliqué le directeur de Constellations asbl Claude Meyer.

Et de rappeler l’importance de placer ces personnes atteintes d’handicap mental dans des centres adaptés. « Un autiste dans un centre psychiatrique, ça ne marche pas. Par contre, dans une unité double diagnostic, 80 % sont stabilisés en 3-4 mois. Il n’existe pas de système similaire en France, mais je suis prêt à vous y aider. »

Très attentive à l’exposé du directeur d’association, Brigitte Macron a tenu à ajouter : « Je veux mettre un focus très fort sur l’handicap mental. Il faut mettre les moyens sur la recherche et financer des centres comme celui-là. C’est un sujet assez tabou dont on doit parler. »

Nul doute que la venue des deux premières dames dans la résidence ittroise leur a permis un fameux coup de projecteur,

Sarkis Geerts

Notre sélection vidéo