Un rassemblement de «gilets jaunes» se tiendra à Bruxelles le 30 novembre, le bourgmestre donne son accord

Des Gilets jaunes à la Tour des Finances de Charleroi
Des Gilets jaunes à la Tour des Finances de Charleroi - Christophe Hennuy

Le cortège se réunira au Cinquantenaire à partir de 12h00 et s’ébranlera dès 13h00 en direction de la rue de la Loi en passant pas le rond-point Schuman.

Une délégation de « gilets jaunes » devrait ensuite être reçue par le Premier ministre Charles Michel, selon la porte-parole de la police.

La police de Bruxelles avertit dès à présent les automobilistes d’éviter autant que possible le quartier vendredi et de privilégier les transports en commun, insiste Ilse Van de Keere.

Cantonné jusqu’à présent au sud du pays, le mouvement des « gilets jaunes » belges, inspiré de la France, et qui s’est cristallisé sur la grogne à propos de la hausse du coût de la vie et des carburants, semble s’étendre désormais petit à petit à la Flandre.

Ainsi des gilets jaunes mèneront des actions à partir de 16h00 dans le centre de Genk. Des manifestations sont également prévue demain/mardi à Hasselt et Herentals avant une marche de protestation samedi qui devrait se dérouler en divers endroits de la province de Limbourg.

Le bourgmestre a donné son accord

Le bourgmestre, Philippe Close (PS), a décidé d’autoriser la manifestation des Gilets Jaunes à Bruxelles pour ce vendredi 30 novembre (et non pas samedi 1er décembre).

Le parcours du cortège a été négocié en concertation avec la police locale : « Les personnes pourront se réunir dès 12h sur la partie de la rue de Loi qui est situé entre le rond-point Schuman et l’avenue de la Joyeuse Entrée, qui longe le parc du Cinquantenaire. Dès 13h. le cortège empruntera la rue de la Loi et s’arrêtera à hauteur du carrefour qui se situe à proximité du 16 rue de la Loi. Tout devrait prendre fin vers 14 h 30 – 15h », explique Ilse van de Keere, porte-parole de la zone Bruxelles Capitale / Ixelles.

« Charles Michel est au 16 et c’est là que les gens veulent aller toquer. On a beau faire ce qu’on veut, un jour ou l’autre, les gens iront au 16 rue de la Loi et ils veulent rencontrer Charles Michel qui fait pour le moment la sourde oreille (…) Charles Michel va devoir prendre ses responsabilités », a expliqué le youtubeur et organisateur de cette manifestation, Gary Ducran.

Notre sélection vidéo