Abonnez-vous pour 1€

Emmanuelle Praet écartée de l’antenne à RTL: le Premier ministre Charles Michel réagit (vidéo)

Vidéo
© Belga
© Belga

Mme Praet avait interpellé les représentants des gilets jaunes présents en plateau en pointant notamment le fait qu’ils avaient « toujours voté pour les mêmes en Wallonie » et que « aux dernières élections, Ecolo a fait un bond, que toutes ces taxes que vous avez sont des taxes environnementales, alors, aux prochaines élections, réfléchissez quand même un peu ».

Plusieurs figures du monde politique ont déjà réagi. Le Premier ministre Charles Michel s’est ému de cette suspension, apprend-on.

« Merci à ceux qui ont apporté leur soutien public à Emmanuelle Praet. Elle a agi comme chroniqueuse et non comme journaliste. Elle a exprimé une opinion et c’est normal de sa part », a ainsi réagi le Premier.

RTL reproche la transgression d’un principe fondamental

De son côté, RTL Belgium a assuré n’avoir eu aucun contact avec Ecolo. La chaine reproche à la « polémiste » d’avoir outrepassé un principe fondamental de l’émission de débats « C’est pas tous les jours dimanche ».

« Nous n’avons eu aucun contact avec Ecolo. Nos décisions nous sont propres et nous les assumons pleinement. Aucun représentant politique ne siège dans notre organisation, c’est là la meilleure garantie de notre indépendance », a indiqué RTL sur Twitter.

La chaîne revient sur les raisons qui ont justifié sa décision. Elle fait notamment remarquer que ce ne sont pas les opinions exprimées par Mme Praet qui lui ont valu d’être suspendue mais la façon dont elle a voulu influencer le comportement du public.

« Jamais les opinions de Mme Praet ne lui ont été reprochées. Mme Praet dont ce n’est pas le premier dérapage est polémiste au sein de ’C’est pas tous les jours dimanche’ depuis 3 ans. Ce sont au contraire ses opinions qui ont justifié sa place dans l’émission et ont contribué à faire d’elle le premier lieu de débats. En tant que polémiste, Mme Praet est tenue d’user de ses opinions pour alimenter le débat et non influencer le comportement du public. En appelant hier les citoyens à reconsidérer leur soutien à certains partis, Mme Praet est passée outre un principe fondamental de l’émission », a expliqué RTL.

« RTL entend préserver son indépendance de toute forme d’ingérence de personnalités et/ou partis politiques et continuera à veiller seule à la définition des principes qu’elle édicte pour ses programmes », a-t-elle ajouté.

Notre sélection vidéo