Abonnez-vous pour 1€

«Lâchez-moi!»: dérapage policier durant la manifestation des Gilets jaunes à Bruxelles, le journaliste français Remy Buisine arrêté en plein direct!

Vidéo
«Lâchez-moi!»: dérapage policier durant la manifestation des Gilets jaunes à Bruxelles, le journaliste français Remy Buisine arrêté en plein direct!

La manifestation des gilets jaunes a dégénéré, à partir de 13h30, à proximité de la zone neutre, à Bruxelles. Mais une séquence va faire un scandale, et pas qu’en Belgique. Le reporter vidéo Remy Buisine, qui travaille pour le média français Brut, a été interpellé par les policiers alors qu’il faisait une vidéo en direct.

Son Facebook Live, suivi par des milliers de personnes ce vendredi après-midi, a dû être interrompu.

Voici les dernières secondes de sa vidéo et les images de son interpellation musclée qui risque de faire énormément parler…

Le journaliste a par après tweeté concernant son arrestation musclée, assurant aux internautes qu’il allait bien. « Libre à l’instant, après 30 minutes les poignets liés après une interpellation violente alors que je couvrais en direct la manifestation des « gilets jaunes » pour Brut à Bruxelles », a-t-il indiqué. « Tout va bien. Je suis en bonne santé. Un grand merci pour vos messages. Je rentre à Paris. » Le journaliste ne risque pas d’oublier son séjour à Bruxelles.

De son côté, l’AJP (Association des journalistes professionnels) a qualifié sur Twitter cette arrestation d’inadmissible et a estimé qu’il s’agissait d’une entrave à la liberté de la presse.

C’est lors d’une opération de confinement d’un groupe de manifestants, menée à hauteur de la rue des Sables, dans le but de les arrêter, que ce journaliste qui se trouvait au sein du groupe a été interpellé tout comme ceux-ci, a indiqué le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close.

Interrogé à ce propos, M. Close a expliqué que ce type d’opération était « très délicat pour les forces de l’ordre », surtout lorsqu’elles sont moins en nombre que les manifestants. « Dès que j’ai été informé de son arrestation, j’ai immédiatement donné ordre de remettre le journaliste en liberté », a-t-il ajouté.

Notre sélection vidéo