Abonnez-vous à -50%

Coupe du monde de hockey: les Red Lions dominent l'Angleterre et se hissent en finale (0-6, vidéos)

Vidéos
Coupe du monde de hockey: les Red Lions dominent l'Angleterre et se hissent en finale (0-6, vidéos)
Photo News

Après s’être qualifiés pour la toute première demi-finale de Coupe du monde de leur histoire, les Red Lions voulaient naturellement poursuivre leur chemin vers la médaille d’or, seul et unique objectif des joueurs belges dans cette compétition. Mais face à l’Angleterre, les protégés de Shane McLeod étaient conscients qu’ils devraient proposer une prestation encore supérieure à celle de jeudi, en quarts de finale, face à l’Allemagne.

Et c’est devant un stade même pas à moitié plein (5.000 spectateurs) que la rencontre débutait sur un rythme mineur. La Belgique contrôlait assez tranquillement le jeu en faisant circuler la balle. A la 8e minute sur la première véritable accélération du jeu, Victor Wegnez trouvait Florent van Aubel sur le flanc gauche, celui-ci centrait pour Tom Boon isolé devant le but qui déviait au fond des filets de George Pinner. Et les Lions ne semblaient pas rassasier. Juste avant la fin du premier quart d’heure, Loïck Luypaert envoyait une balle puissante dans le cercle et Tom Boon était à la déviation mais la balle terminait sa course sur la barre transversale du but anglais.

A la 19e minute, sur le premier penalty belge, c’était même le carton plein. Le sleep puissant d’Alexander Hendricks était repoussé par le gardien anglais mais Simon Gougnard, bien placé, reprenait en force pour doubler l’avance de son pays (0-2). Un but symbolique et teinté d’émotion pour le Brabançon qui avait appris, durant la nuit, le décès de son papa. Les Lions contrôlaient donc parfaitement leur rencontre et Vincent Vanasch ne touchait pas une seule balle durant cette première demi-heure.

La seconde période reprenait avec de toutes autres intentions pour les Anglais qui essayaient de monter en puissance dans cette demi-finale. Et après moins d’une minute, ils obtenaient un premier penalty. Le sleep d’Adam Dixon à plat était puissant mais il était arrêté juste devant la ligne par Arthur Van Doren. Avec cette avance de deux buts au marquoir, la Belgique était confortablement installée dans cette partie. Et à la 42e minute, elle accentuait encore son avance au marquoir grâce à Cédric Charlier qui envoyait un tir puissant entre les jambes du gardien. Les Lions étaient à présent sur du velours ! Mais ce n’était pas encore terminé. A la fin du 3e quart-temps, après un p.c. pour Luke Taylor bien arrêté par Vincent Vanasch, la Belgique obtenait elle aussi son 2e penalty de la rencontre. Alexander Hendrickx inscrivait son 6e but du tournoi en envoyant un envoi puissant au fond des filets de Pinner (0-4).

Le dernier quart d’heure était superflu. Mais les hommes de Shane McLeod n’avaient pas encore terminé leur démonstration. A la 50e minute, sur le 3e penalty, Alexander Hendrickx inscrivait son second but de l’après-midi avant que Sebastien Dockier ne marque le numéro 6 de cette demi-finale d’un envoi puissant dans le plafond.

« Nous pouvons être très fiers de notre prestation, précisait d’emblée Loïck Luypaert, à l’issue de la rencontre. Nous avons beaucoup travaillé sur penalty et cela porte ses fruits. Alex Hendrickx respire la toute grande forme. En finale, il faudra bien garder la balle et finir nos occasions. C’est ce que nous faisons très bien actuellement. Nous n’avons aucune préférence pour la suite. Nous nous focalisons uniquement sur notre jeu. A Rio, nous avons commis une erreur après la demi-finale. Nous n’avons tous dormi que deux ou trois heures et cela nous a coûté la médaille d’or. Nous allons donc bien nous reposer et nous soigner pour être à 100 % demain pour cette finale !  »

Notre sélection vidéo