Abonnez-vous pour 1€

La Namuroise Françoise Kinet exclue de DéFI, Bernard Ducoffre quitte le parti

Françoise Kinet et Bernard Ducoffre entourent leur avocat.
Françoise Kinet et Bernard Ducoffre entourent leur avocat. - V. LORENT

L’exclusion de Mme Kinet fait suite à des propos injurieux qu’elle aurait tenus durant la campagne des élections communales à l’encontre de la tête de liste de DéFI à Namur, Pierre-Yves Dupuis, et de ses autres colistiers. Un dossier reprenant 29 témoignages et une demande d’exclusion signée par 44 candidats avaient été remis au parti.

Ce n’est pas une première pour l’habitante de Bomel, puisqu’elle avait déjà été écartée par le MR en 2014.

M. Ducoffre estime lui que le parti n’a pas bien réagi et justifie aussi sa décision par des déclarations faites par M. Dupuis dans la presse.

Mme Kinet et M. Ducoffre devraient désormais logiquement siéger comme conseillers indépendants, même si cela reste à acter.

«Françoise Kinet a fait la preuve à plusieurs reprises de son incapacité à participer à un travail collectif», a réagi le président de DéFI, Olivier Maingain.

«Malgré ce qui s’est passé avec le MR, elle cherche toujours plus l’isolement que la solidarité», a-t-il ajouté.

«Je me réjouis en revanche de constater que les autres membres du comité de la section de Namur ont eux compris ce qu’est un engagement politique collectif», a poursuivi M. Maingain.