Abonnez-vous pour 1€

Lasne: le DJ du Rétro veut «continuer à faire vivre cette discothèque mythique»

Olivier réfléchit à une suite avec d’autres membres du personnel.
Olivier réfléchit à une suite avec d’autres membres du personnel. - D.R.

Ça y est, Le Rétro a définitivement fermé ses portes, après une ultime soirée lundi à l’occasion du réveillon du Nouvel An. Il va sans dire que les fêtards étaient nombreux pour célébrer dignement l’année nouvelle. « On a eu beaucoup de monde, pas mal de gens sont venus dire au revoir une dernière fois. Certains ont appris la nouvelle et étaient surpris, explique Olivier Verhaeg, DJ dans la boîte préférée des quadras depuis 1984, soit deux ans après le lancement de la boîte de nuit. C’est une grosse page qui se tourne, Le Rétro fait partie des grosses institutions du Brabant wallon. Le personnel était présent depuis pas mal d’années. Les clients étaient fidèles, l’équipe aussi, c’est ce qui a fait le succès du Rétro. On a forcément un lien particulier avec l’endroit. »

Après l’avoir repris il y a seize ans, le gérant de l’établissement situé à Plancenoit, dans l’entité de Lasne, aurait décidé de mettre un terme à ses activités dans le monde de la nuit. « Il a envie de se diriger vers un autre secteur et a donc vendu le bâtiment. L’idée du nouveau propriétaire n’est pas d’en faire une discothèque. Avec quelques membres du personnel, nous avons envie de continuer à faire vivre cette discothèque mythique qu’était Le Rétro car la clientèle est là. Si le monde de la nuit a beaucoup changé ces dernières années, les clients y appréciaient le côté familial, décontracté. Le slogan « On s’y sent bien » représente bien ce que c’était. Les gens aimaient aussi la programmation qui faisait la part belle aux tubes des 40 dernières années », conclut Olivier.

Sarkis Geerts

Notre sélection vidéo