Bonne nouvelle pour les auditeurs de Bel RTL: Pascal Vrebos revient en quotidienne!

Exclusif
Pascal Vrebos revient, dès lundi, chaque jour sur BelRTL...Dès 18h30, à l’heure jusqu’il y a peu dévolue à « On refait le monde ».
Pascal Vrebos revient, dès lundi, chaque jour sur BelRTL...Dès 18h30, à l’heure jusqu’il y a peu dévolue à « On refait le monde ». - RTLTVI

Pascal, comment est venue l’idée de remettre « Les auditeurs ont la parole » à l’antenne, chaque jour sur Bel RTL ?

Avant que cela ne se mette en place, il y a autre chose… J’ai arrêté « L’invité » télé en radio après les élections. Je trouvais que le concept avait fait son temps. Et j’ai proposé un autre concept d’émission radio à Erwin Lapraille (le directeur des radios de RTL Belgium, NDLR). Une émission d’une heure, semblable à un match de tennis. Elle occupera une heure, de 18h30 à 19h30, le vendredi. Ce sera un duel, qui porte pour l’instant le titre de « Smash ». L’idée est de proposer un match entre deux personnes, au sens politique, un débat d’idées, de visions. Le débat est pour moi le sel poivré de la démocratie ! Ces temps-ci en particulier, avec les problèmes et les élections à venir qui vont amener beaucoup de questions d’actualité comme le pouvoir d’achat, la laïcité…

Et vous, au centre, serez l’arbitre de ce match ?

Oui. À la limite je sifflerai même les fautes comme le manque de courtoisie par exemple ! (sourire) Ce ne seront pas nécessairement deux personnalités politiques qui débattront, cela pourra être un gilet jaune et un politique par exemple. Le débat se déroulera en trois sets et chaque set correspondra à une thématique. Un éditorialiste ou un journaliste nous rejoindra à la fin pour donner son avis sur le débat.

Voilà pour le vendredi. Et du lundi au jeudi, vous aurez les commandes de « Les auditeurs ont la parole », que les auditeurs justement connaissent…

C’est Erwin Lapraille qui m’a ensuite proposé de revenir à une émission quotidienne. « Les auditeurs ont la parole », c’est l’ADN de Bel RTL, depuis le début !

Mais maintenant, l’émission est plus longue qu’avant…

Oui, là elle durera 30 minutes, alors qu’avant, elle en faisait 10 ou 15. C’est différent. Il y aura une question d’actualité sur laquelle les auditeurs seront invités à réagir et pourront argumenter, dialoguer. Ils pourront aussi faire part de leur expérience. L’idée est de faire dialoguer les auditeurs. Et cela, en pleine liberté, sans contrainte, si ce n’est celle de toujours respecter la loi, c’est la règle absolue. Mais le politiquement correct et l’incorrect pourront se croiser. Mais mon expérience me montre que rarissimement, j’ai été confronté dans ce type d’émissions à des propos racistes par exemple. Ma fonction c’est de relancer, d’écouter, et j’adore ça ! Et bon, je vais me jeter une fleur, mais j’ai été un des premiers à convier le public à réagir, dans « Controverse » et à l’époque, je m’étais fait allumer ! (rires)

2018, avec plusieurs émissions et de grosses audiences, a été un peu l’année Vrebos sur RTL… On peut le dire, non ?

La série d’émissions « Les enfants de… » en télé c’est aussi, en fait, l’idée de débats entre gens complètement opposés. « Les Belges en or », c’était aussi très intéressant. Ton analyse n’est pas mauvaise, mais ce n’est pas une question de personnalité. On a dit que je remplaçais Stéphane Pauwels, et ça, c‘est faux. C’est le contenu qui compte. Moi, j’essaie d’avoir un ton décalé et chaleureux à la fois.

Rebelote en 2019 ?

On va discuter pour la télé ce mois-ci. J’ai toujours plein d’idées et des projets. Sur 10, il y en a en général 2 qui fonctionnent ! (rires) Et puis, j’aurai une de mes pièces, « L’accusatrice », qui sera jouée fin juin au Fou rire à Bruxelles.

Charlotte Vanbever

Notre sélection vidéo