Séjours à l’hopital plus courts, soucis en vue pour le patient !

Séjours à l’hopital plus courts, soucis en vue pour le patient !

« Depuis les dernières dispositions légales, les séjours à l’hôpital ont tendance à être de plus en plus courts. La majorité des services hospitaliers sont touchés par ce raccourcissement », explique Aurélie Innaurato, responsable du département Maintien à domicile à la Centrale de Services à Domicile (CSD) Réseau Solidaris. La CSD, installée à Seraing, en région liégeoise, propose des services d’aide et de soins contribuant au maintien à somicile de toute personne qui le souhaite. Elle occupe actuellement 1.174 travailleurs œuvrant dans différents services comme les aides familiales et aides ménagères sociales, les soins infirmiers, la distribution de repas, les gardes à domicile, les gardes d’enfants malades ou encore l’ergothérapie (adaptation du domicile) et l’aide aux déplacements pour raison médicale.

Sortie mal préparée

« Aujourd’hui, nous sentons un réel changement. Nous sommes confrontés au manque cruel d’anticipation et donc aux problèmes qui se multiplient. Hier, alors que nous avions cette possibilité de préparer, à l’heure actuelle, nous « subissons » les revers parfois difficiles pour les bénéficiaires.

Nous ne pouvons que constater qu’une sortie mal préparée est une sortie compliquée. Elle génère un stress énorme, du travail dans l’urgence, des services pas toujours en mesure de répondre à ces demandes qui, par essence, deviennent des situations dites d’urgence et puis, il ne faut pas négliger l’aspect financier. Le retour précoce implique en général plus d’aide et donc plus de dépenses, ce qui n’est pas à la portée de tous », ajoute-t-elle.

Concrètement, comment ça se passe quand le patient rentre à la maison ? « Nous tentons alors de parer au plus pressant pour tout le monde afin de mettre en place le minimum d’aide pour que le patient puisse simplement être soigné. Ensuite, nous allons le rencontrer chez lui en vue de procéder à une analyse plus pertinente de ses besoins. Dans certaines situations, c’est le prestataire de soins de première ligne qui nous interpelle pour nous faire part d’une situation difficile dans laquelle il faut intervenir : patient sorti sans prescription médicale, sans matériel de soins… ».

Les hôpitaux tentent eux aussi de réagir en mettant en place des projets HAD (hospitalisation à domicile). La CSD collabore d’ailleurs à divers projets avec plusieurs hôpitaux liégeois.

Coordination des soins

Or, un autre problème est apparu. « Bien que les services sociaux des hôpitaux peuvent rencontrer les patients afin de préparer leur retour, nous constatons qu’eux aussi sont débordés et qu’ils n’ont pas

l’opportunité de rencontrer tous les patients et donc de nous convier à une réunion en vue du retour à domicile.

A ce jour, il n’est plus envisageable que les hôpitaux prolonge d’un jour ou deux l’hospitalisation de leur patient. Dès lors, et en vue d’apporter la meilleure réponse à ces difficultés , la CSD Réseau Solidaris propose les services de son centre de coordination. Il exerce la coordination des courts, soucis en vue pour le patient !

Suite à différentes décisions politiques, les durées d’hospitalisation raccourcissent avec, pour conséquence, un retour plus rapide à domicile pour de nombreux patients. Malgré les grandes difficultés que cela engendre, des solutions existent pour rendre cela plus facile…

« Depuis les dernières dispositions légales, les séjours à l’hôpital ont tendance à être de plus en plus courts. La majorité des services hospitaliers sont touchés par ce raccourcissement », explique Aurélie Innaurato, responsable du département Maintien à domicile à la Centrale de Services à Domicile (CSD) Réseau Solidaris. La CSD, installée à Seraing, en région liégeoise, propose des services d’aide et de soins contribuant au maintien à somicile de toute personne qui le souhaite. Elle occupe actuellement 1.174 travailleurs œuvrant dans différents services comme les aides familiales et aides ménagères sociales, les soins infirmiers, la distribution de repas, les gardes à domicile, les gardes d’enfants malades ou encore l’ergothérapie (adaptation du domicile) et l’aide aux déplacements pour raison médicale.

UNE AIDE POUR LES JEUNES MAMANS

Un séjour plus court à l’hôpital, ça concerne notamment la maternité. Dans ce contexte, la CSD a mis en place avec le CHU des Bruyères à Liège un projet intitulé « séjour écourté de maternité » à destination des mamans souhaitant s’inscrire dans le projet de séjour. « Pour cela, la CSD, grâce à son service d’aides familiales, s’inscrit dans un réseau de professionnels impliqués dans la périnatalité (sages-femmes, pédiatres, infirmiers, puéricultrice…). L’aide familiale, par exemple, pendant sa visite pourra faire les courses et préparer un repas, assurer les tâches ménagères courantes et les démarches administratives ainsi que s’occuper du / des enfants pour que la jeune maman puisse se reposer », ajoute Aurélie Innaurato.

Une petite partie des bénéficiaires

Grâce à son service infirmier, la CSD participe également au projet d’antibiothérapie par voie veineuse à domicile. D’autres feront très certainement leur apparition dans les mois à venir. « Malheureusement, ces projets ne concernent qu’une partie restreinte des bénéficiaires et, généralement, les plus autonome qui n’ont donc pas besoin d’un encadrement pour vivre bien chez eux. Pour les autres, la situation est plus complexe. Les patients se trouvent fort démunis face à ce raccourcissement de la durée d’hospitalisation. Il n’est pas rare d’être appelé en urgence parce que la sortie n’a pas été préparée et encore moins anticipée. Le patient est rentré à la maison complétement perdu et sans aide. C’est pour cette raison qu’il est primordial de se poser quelques qustions avant sa sortie : ai-je besoin de soins ou d’aide pour entretenir mon domicile ? De matériel ? De transport ou autre… ? ».

COMMENT BENEFICIER DE L’AIDE ?

La CSD propose une aide à la sortie de l’hôpital. Pour cela, un numéro d’appel unique, le 04/338.20.20, accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 et un e-mail : info.csdliege@solidaris.be. Vous pouvez prendre contact avant l’hospitalisation si celle-ci est programmée, de manière à obtenir toutes les informations nécessaire quant au retour à domicile. Si vous avez été hospitalisé en urgence, vous pouvez prendre contact le plus tôt possible avant votre sortie, ce qui permettra de rentrer en toute sérénité. -

Notre sélection vidéo