Abonnez-vous à -50%

Louis Michel menacé de mort et sous protection de la Sûreté de l’État: «Oui, j’ai reçu plusieurs lettres de menaces»

Exclusif
Louis Michel menacé de mort et sous protection de la Sûreté de l’État: «Oui, j’ai reçu plusieurs lettres de menaces»

Louis Michel nous a confirmé les faits hier matin. « Oui, j’ai reçu plusieurs lettres de menaces. J’ai refusé la protection rapprochée mais je suis effectivement sous surveillance. Je ne souhaite pas en dire plus. »

Selon nos informations, les menaces ont débuté le 10 décembre dernier, à Oslo, lors de la remise du Prix Nobel de la Paix au docteur congolais Denis Mukwege, surnommé « l’homme qui répare les femmes ».

À la sortie, une dizaine d’opposants congolais, de la mouvance de l’UDPS (l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social) s’en est pris violemment à lui, le traitant de « génocidaire » et d’« assassin ». Ils avaient effectué le déplacement dans la capitale norvégienne depuis Bruxelles et Louis Michel avait dû être exfiltré par la police jusqu’à son hôtel.

Ensuite, durant le mois de décembre, il a reçu plusieurs lettres contenant des menaces de mort explicites à son domicile de Jodoigne.

►► L’une d’elles contenait une balle de revolver, expliquant que la prochaine serait pour lui.

►► Une autre avec une photo de lui ensanglanté, avec les mentions « génocidaire » et « assassin ».

►► Ce n’est pas la première fois que Louis Michel est victime de tels agissements.

Notre sélection vidéo