The Voice: les vraies raisons du départ de BJ Scott!

The Voice: les vraies raisons du départ de BJ Scott!
Belga

Bon, elle reviendra quand même un peu sur le plateau de « The Voice Belgique », comme co-coach de Typh Barrow, la nouvelle – et très attendue – recrue du télécrochet de la RTBF. BJ Scott quitte son siège, mais pas le cœur des téléspectateurs. « Ce n’est que pour mieux revenir », nous rassure-t-elle, après 7 années passionnées dans le fauteuil rouge. Mais cette année, BJ avait besoin de se « recentrer ». « C’était un besoin plus personnel », nous dit-elle, avec l’accent bien sûr !

BJ, mardi vous ne serez pas dans notre téléviseur pour la 1re de la saison 8 de « The Voice Belgique ». Quelques jours plus tard, le 12, vous chanterez par contre sur la scène du Spirit of 66…

Oui, pour les 25 ans, voire même 26, de mon album « Mudcakes ». On va s’amuser ! Pas mal de gens m’ont demandé de rechanter ces chansons-là, pas mal de monde entre dans une nostalgie de cette époque. Et je pense que depuis mes débuts, au moins une vingtaine d’années, j’ai dû chanter au moins une fois par an au Spirit.

C’est justement pour vous consacrer à la musique que vous avez décidé de ne pas rempiler cette saison à « The Voice » ?

Là, je travaille sur de nouvelles chansons, sur l’écriture aussi. J’avais besoin de me recaler, me recentrer en étant artiste moi-même. J’étais un peu trop occupée, je n’avais pas le temps de faire tous les trucs que j’aime. Je me sens toujours très jeune, pleine d’énergie avec plein d’envies !

Ça vous fait quand même un petit pincement au cœur de ne plus être coach, après sept années ? Même si on vous verra co-coach de Typh…

Oui… Ça va me faire bizarre ! Mais là je ne me rends pas encore compte… Je verrai mardi pour savoir ce que je vais ressentir. Je n’ai aucun regret évidemment d’avoir fait « The Voice », et aucun regret de prendre aujourd’hui un peu de recul… pour mieux revenir !

Et vous n’avez pas déserté les plateaux de la RTBF… Vous qui aimez la cuisine, on vous a vue dans « Max & Vénus » notamment.

Oui j’apprends sur le plateau, ce n’est pas moi la vedette. Je partage, j’apprends le métier. De toute façon, je n’ai jamais vraiment su comment me mettre en lumière, en avant, ça ne m’intéresse pas. Je ne sais pas, c’est peut-être une question d’éducation…(sourire)

Et il y a toujours les « BJ Sunday Brunch » sur Classic 21 les dimanches matins…

Ah ça oui, ça continue ! On a fait une émission géniale pour le réveillon de Noël avec Raphaël Scaini et il m’a scotchée quand j’ai vu comment il a géré toute l’émission !

Votre décision de vous absenter cette saison de « The Voice Belgique », vous l’aviez mûrement réfléchie ou c’était un coup de tête ?

Non, en fait, chaque année, à la fin de « The Voice », j’étais épuisée. Je me demandais si j’allais reprendre la saison suivante… Et au bout de trois jours c’était de nouveau : « yeah, on y va ! ». Je revenais chaque fois avec beaucoup d’énergie, de fougue. Mais cette fois-ci, je me suis posé différemment la question, j’ai vu les choses autrement. Ce n’était plus une question de fatigue, mais peut-être davantage un besoin personnel. Je m’étais dispersée…

Et vous avez eu envie de penser à vous ?

Mais en faisant « The Voice », je pensais à moi aussi ! C’est une véritable chance que j’ai eue, même si c’est aussi du travail, d’être coach dans l’émission. Et je veux continuer à rendre tout ce que j’ai reçu du public belge.

Les gens vous disent-ils qu’ils sont déçus de ne pas vous voir cette année dans le fauteuil rouge ?

J’ai reçu des messages, oui, mais tu sais, les gens s’habituent très vite ! Et puis, il y en a qui sont ravis que je ne sois plus là ! (rires) Mais c’est vrai hein ! Le truc important, c’est que « The Voice » continue.

Et en plus, vous connaissez bien la nouvelle coach Typh Barrow, vous avez chanté ensemble plusieurs fois, sur son album aussi. Il y a comme une transmission…

Oui, je la connais bien, je l’adore ! Je lui fais entièrement confiance ! C’est difficile parce que c’est sa première année mais quand je suis avec elle en tant que co-coach, je vois qu’elle est née pour ça !

Et le nouvel album, c’est pour quand alors ?

Je ne sais pas encore… J’ai repris ma guitare, mais c’est trop tôt pour le dire ! Là, je veux terminer mon livre autobio autour de la cuisine et de la musique. Chaque fois que je crois que j’ai avancé, j’ai encore plein de choses à dire ! J’aime ça, parler ! (rires) Je dois le terminer cette année, c’est une des raisons pour lesquelles je devais prendre ce temps-là.

Notre sélection vidéo