Aux États-Unis, deux jeunes filles homosexuelles de 11 ans, en couple, se suicident : les parents dévastés pointent du doigt le système scolaire

Aux États-Unis, deux jeunes filles homosexuelles de 11 ans, en couple, se suicident : les parents dévastés pointent du doigt le système scolaire
Capture d’écran du site web « The Sun »

Madissen Foxx Paulsen s’est suicidée en se tirant une balle dans la tête avec le fusil de son papa qu’elle lui avait volé alors qu’il faisait la sieste. Deux mois plus tard, inconsolable, sa petite copine Sophia Leaf-Abrahamson a été retrouvée par sa maman, pendue dans la cave de sa maison.

« Sophia a demandé à me parler », a indiqué sa maman. « Je lui ai répondu qu’elle pouvait me parler de n’importe quoi et c’est là qu’elle m’a annoncé qu’elle pensait aimer les filles. Je l’ai tout de suite rassurée. »

Shane Paulsen, le papa de Madissen, a afflué dans le même sens : « Si Madissen avait des sentiments pour une fille, ça ne m’aurait jamais posé aucun problème. Ça fait partie de la vie et j’aime ma fille quoiqu’il arrive. Un jour, nous étions au Burger King et Madissen m’a dit que Sophia était sa petite amie et que je ne pouvais rien faire contre ça. »

Après la mort de Madissen, Sophia est restée dévastée, à pleurer des jours durant. Elle ne voulait plus aller à l’école, craignant le jugement des gens sans sa petite copine. « Elles se copiaient : si l’une se coupait les cheveux, l’autre le faisait  », explique la maman de Sophia.

Les deux parents sont désormais à la recherche d’indices pour expliquer l’inexplicable : « Je ne sais pas ce que les parents apprennent à leurs enfants, ni si les professeurs sont assez informés à propos de ces sujets. Il y a un problème dans cette école au niveau du harcèlement et je veux que l’établissement prenne le problème à bras-le-corps. »

Notre sélection vidéo