Drame ce vendredi soir: un Gilet jaune perd la vie, renversé par un camion à un barrage sur la E25 à Visé

Vidéo
Drame ce vendredi soir: un Gilet jaune perd la vie, renversé par un camion à un barrage sur la E25 à Visé
D.R./Facebook Philippe Budin

Un Gilet jaune a perdu la vie ce vendredi soir, vers 19H, à Visé à la borne 2,6 km de la E25 Liège – Maastricht, sur un barrage où les manifestants bloquaient les camions.

Roger B., un Liégeois habitant à Liers et qui travaillait chez Intradel, a été renversé par l’un d’eux, qui aurait forcé le barrage. La victime se trouvait avec sa femme Jacqueline, et il est mort sous ses yeux. Il s’agirait d’un accident.

Contrairement aux premières informations fournies, le chauffeur du poids lourd n’a pas été interpellé. Après l’accident, la police lui aurait sommé de s’arrêter sur un parking un peu plus loin, pour éviter un lynchage, la situation étant évidemment très tendue sur place chez les manifestants.

L’objectif pour les forces de l’ordre était de le priver de liberté pour audition et des tests d’alcoolémie et de drogues. Mais le chauffeur poids lourd ne s’est jamais arrêté et est en fuite, nous a indiqué Catherine Collignon, 1er substitut au parquet de Liège.

«  Oui, un Gilet jaune est décédé vendredi soir après avoir été percuté par un camion. On ignore actuellement les circonstances exactes de cet accident. Un légiste et un expert en roulage ont été dépêchés sur place mais le chauffeur du camion n’était plus là. Il avait pris la fuite. Peut-être n’a-t-il pas réalisé qu’il avait renversé quelqu’un. On ne peut pas l’affirmer avec certitude mais l’hypothèse d’un accident semble plausible », nous a-t-elle indiqué.

Il est possible que le chauffeur, qui conduisait un camion immatriculé aux Pays-Bas, n’a pas réalisé qu’il venait de percuter un piéton ou peut-être a-t-il eu peur d’être lynché par les autres Gilets jaunes, déchaînés, s’il restait sur place.

Sur les réseaux sociaux en tout cas, les hommages se multiplient pour Roger, la victime. Comme par exemple celui de Fulvio : « R.I.P. à notre ami Roger et beaucoup de courage et nos condoléances à Jacqueline et ses proches. »

Un mouvement de soutien est programmé ce samedi à 14  heures devant la gare des Guillemins.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Gilets jaunes
Notre sélection vidéo