Abonnez-vous pour 1€

Lukasz Teodorczyk s’en prend à Anderlecht: «Personne ne m’a dit en face que je devais partir»

©News
©News

Lukasz Teodorczyk n’a visiblement pas digéré la fin de son aventure au Parc Astrid. Dans la presse polonaise, l’ancien buteur des Mauves a tiré à boulets rouges sur l’actuelle direction. « Elle voulait faire partir les joueurs qui gagnaient beaucoup. Seulement, ils ont oublié de me dire ça. Personne ne m’a dit ‘Teo, tu dois partir. Ni le président, ni le directeur sportif. Le coach a aligné de nouveaux attaquants. Ça a fonctionné et l’entraîneur en était content. Il n’aime pas les forts caractères. Personne ne m’a dit en face que je devais partir. J’ai marqué beaucoup de buts pour ce club, je ne méritais pas d’être traité comme ça. »

Conscient qu’il n’avait plus d’avenir au Sporting, celui que les supporters surnommaient ‘Teo’ a donc décidé d’aller voir ailleurs. « Udinese avait besoin d’un attaquant, j’ai parlé avec le directeur sportif et accepté les conditions. Je gagne moins, mais ce n’est pas la chose la plus importante pour moi. »

Opéré d’une hernie inguinale au mois d’octobre, le Polonais n’a disputé que huit rencontres de Serie A cette saison et n’a toujours pas trouvé le chemin des filets.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo