Abonnez-vous pour 1€

Liège: une centaine de brassards jaunes aux funérailles de Roger, ce Gilet jaune percuté par un camion à Visé

Ils étaient une petite centaine samedi matin.
Ils étaient une petite centaine samedi matin. - S.KIP

Samedi matin, ils étaient une petite centaine à avoir bravé le froid polaire pour rendre un dernier adieu à Roger Borlez décédé le 11 janvier dernier à l’âge de 49 ans. Pas de car organisé comme certains l’avaient un moment imaginé mais quelques poignées de Gilets jaunes transformés, pour l’occasion, en brassards jaunes.

Le cercueil sorti par les employés des pompes funèbres.
Le cercueil sorti par les employés des pompes funèbres. - S.KIP

Sur le parking de Robermont, des proches de la famille régissaient le ballet des corbillards et donnaient les instructions aux badauds venus rendre un dernier hommage à leur « frère de combat ».

À l’abri des regards

Roger reposait au funérarium Bréban, chaussée Brunehault à Liers. C’est là que la levée du corps s’est tenue, vers 9h15. Le cortège funèbre s’est ensuite mis en branle pour rejoindre le crématorium de Robermont à Liège.

L’arrivée du corbillard à Robermont.
L’arrivée du corbillard à Robermont. - S.KIP

Le corbillard transportant Roger faisait son entrée à 9h57 et à 10h02, les employés des pompes funèbres sortaient le corps du Gilet jaune, un cercueil en bois clair sans aucun signe ostensible. Le cercueil s’est alors engouffré dans les installations du crématorium, suivi par la famille, les amis, les proches et les camarades de barrage.

A l’entrée du parking, quelques uns veillaient au bon déroulement de l’événement.
A l’entrée du parking, quelques uns veillaient au bon déroulement de l’événement. - S.KIP

Là, à l’abri des oreilles et des regards indiscrets, une cérémonie se tenait. Ce moment de recueillement était immédiatement suivi par la crémation.

Ensuite, la dispersion des cendres était programmée, peu après 13 heures, au cimetière de Liers.

Notre sélection vidéo