Le témoignage choc de Jean-Marc, un «gilet jaune» qui a perdu son œil à cause d’un tir de flashball (vidéo)

Le témoignage choc de Jean-Marc, un «gilet jaune» qui a perdu son œil à cause d’un tir de flashball (vidéo)
Capture vidéo C8

Jean-Marc, un horticulteur et « gilet jaune », a perdu son œil lors d’une manifestation après avoir été touché par un tir de flashball. Le « gilet jaune » était l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Les terriens du dimanche » et en a profité pour s’expliquer en racontant ce qu’il s’est passé ce jour-là.

À cause de sa blessure, Jean-Marc ne peut plus exercer son travail : « Je ne peux plus travailler la terre parce que la moindre poussière va aller dans l’œil ». Le « gilet jaune » va ensuite dévoiler son œil meurtri. La puissance d’un tir de flashball est de 220 joules, soit à peu près 320km/h indique Jean-Marc.

Dans cette émission, le « gilet jaune » avoue avoir la « haine » et la « rage » et en veut « au fils de p*** qui lui a fait ça » : « Je suis désolé de parler comme ça mais j’ai tellement la haine que je ne peux pas le dire autrement », s’explique-t-il par la suite, les larmes aux yeux.

« On donne des outils à des gens qui ne sont déjà pas en capacité de les utiliser, qui n’ont pas les moyens et qui visent la tête. On dirait qu’on a donné des jouets à des gamins à Noël. Ce n’est pas normal de faire cela à un peuple », a-t-il poursuivi.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Gilets jaunes
Notre sélection vidéo