Abonnez-vous pour 1€

Facebook a bloqué 37 pages et 9 comptes pour les dernières élections communales

Facebook a bloqué 37 pages et 9 comptes pour les dernières élections communales
AFP

Facebook indique qu’un certain nombre de ces pages et comptes bloqués avaient initialement été identifiés comme potentiellement faux par les médias belges, ayant pour objectif de manipuler le discours politique. La recherche menée ensuite par Facebook a confirmé ces accusations sans toutefois trouver de liens avec d’autres pays.

En France, avant l’élection présidentielle de 2017, Facebook avait supprimé plus de 30.000 faux comptes, selon le même rapport. Ceux-ci visaient à diffuser des spams, des fausses informations ou des contenus mensongers.

Facebook insiste être proactif dans la détection et la suppression de fausses informations et continuera à collaborer. Durant les deuxième et troisième trimestres de l’an dernier, le réseau social a supprimé respectivement 800 et 754 millions de faux comptes au total. La plupart d’entre eux étaient le résultat d’attaques spam à caractère commercial. De ces faux comptes, 99,6 % ont été supprimés par Facebook, avant même que l’entreprise ne reçoive de notifications de la part des utilisateurs.