• Braquage d’une bijouterie Chaumet à Paris: comment Jean-Claude Van Damme a facilité le travail du malfrat… sans le savoir!

    Braquage d’une bijouterie Chaumet à Paris: comment Jean-Claude Van Damme a facilité le travail du malfrat… sans le savoir!
    AFP/Isopix

    Le Belge se retrouvait dans la capitale française pour promouvoir le film mais, à cette heure-là, il s’est rendu dans un magasin de la rue François-1er, au numéro 54, pour y acheter des lunettes. Le magasin « Montaigne Optique » propose notamment des créations du designer John Dalia. Comme partout où notre star se rend, sa venue a suscité un intérêt certain des passants et des vendeurs du coin.

    Juste à côté du magasin, au 56, il se fait qu’il y en a un autre, encore plus prestigieux. Celui de l’enseigne « Chaumet », une bijouterie qui ne vend pas du toc, bien au contraire. Pendant que le Bruxellois attirait toutes les attentions, un homme est entré chez Chaumet. Il y est arrivé sur une trottinette électrique verte. Portant un masque chirurgical, un costume gris clair, une chemise blanche et une cravate, ce quinquagénaire s’est fait passer pour un client. Il a demandé qu’on lui présente quelques bijoux, il a ensuite sorti un couteau et est parti de la joaillerie comme si de rien n’était. Sur sa trottinette ! Voilà comment à son insu, JCVD a facilité ce braquage qui n’a fait aucun blessé. Interrogée par nos confrères du journal « Le Parisien », la maire du 8e arrondissement, Jeanne d’Hauteserre, a évoqué un « braquage hallucinant, culotté, inédit et regrettable ». « Le plus important, c’est qu’il n’y a eu ni violence, ni blessé », disait-elle en se demandant comment l’auteur de ce méfait avait-il pu passer au travers du sas de sécurité avec une arme. « Il n’y a pas de détecteur de métaux ? Et l’alarme ? », interrogeait Madame la maire.

    2 à 3 millions  d’euros !

    Travaillant à quelques mètres de là, le responsable de la brasserie « La Belle Ferronnière » était bouche bée en apprenant la nouvelle. Ni lui ni ses garçons en terrasse n’ont rien vu, avouant être plus concentrés sur le fameux Jean-Claude !

    La fin de l’histoire ? Elle est moins glorieuse pour l’auteur de vol audacieux. Le lendemain, ce Monténégrin âgé de 55 ans a été arrêté avec un complice à 373 kilomètres de là. Il se trouvait dans un bus arrêté sur l’aire d’autoroute de Longeville-lès-Saint-Avold, en Moselle ! Le chauffeur y faisait sa pause…

    Le duo avait encore une grosse partie du butin sur lui. Le montant des bijoux dérobés était estimé entre 2 et 3… millions d’euros ! Ils ont été interpellés par la brigade de recherches et d’intervention de Metz.

    Qui sait, cette aventure rocambolesque pourrait inspirer l’ancien champion de karaté pour réaliser un film dont il a le secret. Mais il reste quelques zones d’ombre. Celle par exemple, de savoir comment le voleur a pu être retrouvé aussi vite !

  • Drame ce jeudi en début de soirée: un cambrioleur pris sur le fait prend la fuite en sautant par la fenêtre et retombe dans la rue, il a perdu la vie

    Drame ce jeudi en début de soirée: un cambrioleur pris sur le fait prend la fuite en sautant par la fenêtre et retombe dans la rue, il a perdu la vie
    Illustration BelgaImage

    Un incident grave s’est produit, ce jeudi en début de soirée, à Saint-Trond, dans le Limbourg. Un cambrioleur qui a été surpris en plein vol a décidé de sauter par la fenêtre de l’habitation située dans le centre-ville.

    Selon Het Belang van Limburg, l’homme est tombé plusieurs mètres plus bas, sur la rue, et est décédé sur le coup.

    Les propriétaires étaient en vacances au moment des faits. Une enquête a été ouverte, précise de son côté Het Laatste Nieuws.

  • Rentrée scolaire: voici à quoi ressemblera le retour à l’école de vos enfants... à l’heure actuelle

    Rentrée scolaire: voici à quoi ressemblera le retour à l’école de vos enfants... à l’heure actuelle

    Elle avait annoncé cette ambition dès la fin juin, avec un seul mot d’ordre : le retour à la normalité, pas d’enseignement hybride, ni de masque en secondaire. On accorderait uniquement de l’attention aux mesures d’aération (ventilation) des locaux et à des gestes d’hygiène comme le lavage régulier des mains.

    > Code jaune, masque, tests PCR hebdomadaires... : des réunions capitales auront lieu à la mi-août

    « La vaccination constitue un facteur central », écrivait alors la ministre. Et la vaccination avance bien, également chez les adolescents.

    Voilà qui semble renforcer l’optimisme et cela se retrouve dans un avis récent du Risk Assessment Group qui évoque également ce code vert sous conditions, mais attention...

    > Retrouvez nos informations ici

  • Un chauffeur solidaire aide les sinistrés des inondations: 2.400 euros d’amende!

    Un camion de la société Jacobs a été contrôlé avec du tonnage en trop, la police a verbalisé, sans exception.
    Un camion de la société Jacobs a été contrôlé avec du tonnage en trop, la police a verbalisé, sans exception. - G.L.

    Depuis le début des inondations, la société Jacobs, entreprise basée à Bierset, spécialisée dans l’éclairage et le câblage publics, multiplie les initiatives pour venir en aide aux sinistrés. Mais ce lundi, l’un des chauffeurs de la société a eu une bien mauvaise surprise.

    Le camionneur se rend à Engis, sur l’un des sites d’Intradel, avec des crasses d’inondations ramassées à Pepinster. En passant à hauteur des Hauts-Sarts, la police le contrôle.

    > C’est la douche froide…

    > La police réagit : « La consigne est donc d’être un peu plus indulgent dans certains cas… »

  • Les rayons de plus de 40 magasins Delhaize ont du mal à se remplir: voici pourquoi

    Les rayons de plus de 40 magasins Delhaize ont du mal à se remplir: voici pourquoi

    Les quotidiens flamands, dont De Tijd l’ont révélé : les rayons des Delhaize sont vides en Flandre. Et cela n’est pas mieux en Wallonie. Preuve hier à Bouge où il manque cruellement d’eau, de légumes et de fruits frais, de viande, de poissons…

    En cause ? Les inondations, mais pas seulement : retrouvez nos explications ici

    > Qu’en est-il de la situation chez Colruyt et Aldi?

  • Cristina Cordula dévoile une photo d’elle avec les cheveux longs: elle est méconnaissable (photo)

    Cristina Cordula dévoile une photo d’elle avec les cheveux longs: elle est méconnaissable (photo)
    Instagram Cristina Cordula

    Celle qu’on a toujours eu l’habitude de voir avec des cheveux très courts, n’a pas toujours eu quelques millimètres de cheveux au-dessus de la tête.

    Ce jeudi 29 juillet, celle qui anime « Les reines du shopping » a dévoilé deux clichés d’elle au début de la vingtaine, alors qu’elle était une mannequin reconnue.

    Un vieux souvenir qui a laissé les internautes bouche bée. « Wahou », « Quelle bombe », « Toujours top Cristina », « Magnifaïk, toujours aussi belle même maintenant », « Stylé », pouvait-on notamment lire.

    Cristina Cordula nous démontre ainsi qu’à 20 ans ou à 56 ans, on peut toujours être aussi canon !

  • Intempéries: voici la maison-conteneur qui va venir au secours des sinistrés

    Temporaires mais durables.
    Temporaires mais durables. - D.R.

    On aura besoin de conteneurs aménagés en studio, ou en logement 1 chambre, 2 chambres, 3 chambres et aussi des conteneurs aménagés en garde-meuble. « Mais aucun entrepreneur ne pourra faire ça seul dans son coin, il faudra travailler en partenariat », prévient Jérémie Buntinx, entrepreneur en construction de Hannut.

    Voici ce que l’on sait sur les modèles demandés et à quoi ressemblera l’intérieur de celui-ci.

    Les communes, CPAS… viendront ensuite faire leur marché. Elles doivent, d’ici là, trouver des terrains où installer ces conteneurs et les rendre viables, c’est-à-dire les équiper en eau et électricité. La Région wallonne demande que ces futurs quartiers ne soient pas trop éloignés du lieu de vie des sinistrés. Afin que les enfants, par exemple, puissent fréquenter la même école, etc.

    Le sinistré devra-t-il payer une location pour vivre dans ces maisons-conteneurs ?

  • Le témoignage glaçant de deux sœurs qui accusent l’ex-compagnon de leur mère de viol à Gerpinnes: «Ma mère ne s’est même pas interposée»

    Elles ont déposé plainte.
    Elles ont déposé plainte. - AN.D.

    Amandine a déposé plainte le 30 juin, Mélodie le 4 juillet. L’enquête n’en est évidemment encore qu’à ses balbutiements. Pour des raisons évidentes, nous n’identifierons donc pas l’homme que les deux sœurs dénoncent, nous l’appellerons Johnny.

    L’homme a longtemps vécu avec leur mère, il a même eu un enfant avec elle et il continue à la fréquenter régulièrement et même à dormir sur place lorsqu’il se dispute avec sa compagne. « Et ces nuits-là, on dormait tous les deux dans un fauteuil dans le salon. En février dernier, il en a profité pour me toucher et me pénétrer en m’empêchant de crier », raconte Mélodie.

    > D’après elle, Johnny a récidivé en juin dernier, avant de s’attaquer à sa sœur : « Ma mère était là mais ne s’est même pas interposée »

    > Les deux jeunes femmes, âgées de 25 ans, ont un parcours de vie plutôt compliqué : elles se confient

  • Une voiture percute une terrasse à Paris: au moins un mort et six blessés, le conducteur en fuite

    Une voiture percute une terrasse à Paris: au moins un mort et six blessés, le conducteur en fuite

    Un véhicule a percuté la terrasse d’un café, faisant un mort et six blessés dont un grave, jeudi soir dans le XVIIe arrondissement de Paris, a-t-on appris auprès des pompiers et de source policière.

    Il s’agirait un accident, et non d’un acte volontaire, selon une source policière.

    « C’est un accident », a déclaré à l’AFP, Geoffroy Boulard, le maire LR du XVIIe arrondissement.

    Les faits se sont produits vers 22h30, selon un témoin de la scène interrogé par l’AFP.

    Le bilan provisoire est d’un mort et six blessés dont un grave, qui est le passager de la voiture, a-t-on ajouté de source policière. Le chauffeur de la voiture a pris la fuite à pied, selon la même source.

    Le véhicule en cause, dont le conducteur semble avoir perdu le contrôle, a fait un tonneau avant de percuter la porte du « Bar aux Sports », situé dans le nord-ouest de la capitale française.

    « Le véhicule arrivait à vive allure et il est parti en tonneaux, a précisé M. Boulard. Une femme qui se trouvait en terrasse est malheureusement décédée. Le chauffeur de la voiture est parti en courant et un autre passager de la voiture a été évacué à l’hôpital Beaujon en urgence absolue ».

    Selon le témoin, une dizaine de chaises de l’établissement ont été projetées au sol, sous l’effet du choc. Des plots servant à délimiter le trottoir ont également été renversés.

  • Jean Diederen, 77 ans, emporté par les inondations à Verviers et retrouvé mort dans un jardin, 25 kilomètres plus loin, à Trooz

    La Brouck, le vendredi 16 juillet.
    La Brouck, le vendredi 16 juillet. - L.H.

    Mercredi, le corps sans vie de Jean Diederen a été découvert à La Brouck. L’homme qui résidait rue des Surdents à Verviers a été emporté par les eaux la nuit du 14 au 15 juillet dernier aux alentours de 2h30 du matin, alors qu’il tentait de déplacer son véhicule pour le mettre à l’abri. Depuis lors, ses proches étaient sans nouvelle.

    > Ce mercredi, plus de 10 jours après sa disparition, Jean a été retrouvé mort dans un jardin

    Dans la rue des Surdents à Verviers, la rue où il vivait depuis de nombreuses années, l’émotion était palpable ce jeudi en milieu d’après-midi. Tous les voisins qui s’activaient à vider et nettoyer leur maison avaient un œil tourné vers celle de Jean Diederen.

    > Sur place, ses voisins nous le décrivent comme un homme charmant, toujours prêt à rendre service.