• Facebook: attention à l’arnaque «à la vidéo» sur Messenger, «des millions de victimes potentielles»

    Prétexte
    Prétexte - Belga

    Le message est d’une simplicité rare : « C’est toi dans cette vidéo ? » Il provient la plupart du temps d’un ou d’une inconnue sur les réseaux sociaux (Messenger, WhatsApp, Telegram, etc.), comme l’écrit la Voix du Nord.

    « Les escrocs comptent sur le fait que les utilisateurs seront tellement intrigués de voir cette vidéo très populaire dans laquelle ils apparaissent soi-disant, qu’ils seront prêts à tout », décryptent-ils dans leur message Facebook. Il s’agit évidemment d’une arnaque.

    « Grosse épidémie en ce moment sur Facebook : surtout, ne cliquez pas et ne donnez pas votre mot de passe. Il s’agit de voleurs d’identité », alerte également Mounir Mahjoubi, l’ancien secrétaire d’État français chargé du numérique qui a été confronté au problème. « Des millions de victimes potentielles », poursuit-il.

    « En plus de voler vos accès à Facebook, l’escroc tente souvent d’installer, via diverses fenêtres de pop-up, un mini-programme sur votre navigateur internet censé vous permettre de voir la vidéo », continuent les gendarmes.

    Si vous avez un doute ou que vous pensez avoir été victime cette arnaque (qui peut mener à un chantage), la meilleure parade reste de changer ses mots de passe. Afin de mieux se protéger il est aussi possible de vérifier si votre mot de passe a été compromis récemment. Il suffit de se rendre sur le site Have I Been Pwned. Ce dernier compile l’ensemble des emails dont les mots de passe ont été mis en vente ou diffusés après le piratage de grosses bases de données.

  • Mauvaise nouvelle pour les fans des 12 Coups de midi: Paul ne sera pas présent lors de l’émission qui rassemblera les grands maîtres de midi

    Mauvaise nouvelle pour les fans des 12 Coups de midi: Paul ne sera pas présent lors de l’émission qui rassemblera les grands maîtres de midi
    Capture TF1

    Le 14 février prochain, Jean-Luc Reichmann animera l’émission spéciale de la Saint-Valentin, au cours de laquelle des personnalités viendront raconter quelques anecdotes de leur vie amoureuse. Au programme, trois couples seront présents : Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut, Patrick Sébastien et Nana ainsi que Jazz et Laurent, candidats de téléréalité.

    Pour accompagner ces trois couples, des grands maîtres de midi se joindront à l’émission de Jean-Luc Reichmann. Xavier, Julien, Vincent et Romain seront de la partie. Mais, au dépit de Jean-Luc Reichmann, son petit protégé manquera à l’appel. Paul ne participera pas à la spéciale du 14 février. Après avoir annoncé qu’il avait beaucoup de difficultés à reprendre sa « vie normale » aux lendemains de son élimination aux 12 Coups de midi, Paul aurait-il décidé de tourner définitivement la page ?

  • Les 169 passagers de ce vol Ryanair ont eu une énorme frayeur: «C’était le chaos, j’étais vraiment paniqué» (vidéo)

    Les 169 passagers de ce vol Ryanair ont eu une énorme frayeur: «C’était le chaos, j’étais vraiment paniqué» (vidéo)
    Capture vidéo DailyMail

    Un vol de Ryanair vers l’aéroport de Stansted a dû effectuer un atterrissage d’urgence après que la cabine se soit soudainement remplie d’une épaisse fumée noire. Il y avait 169 passagers et quatre membres d’équipage à bord du vol en provenance de Bucarest, la capitale roumaine. L’avion, un Boeing 737-800, s’est rempli d’une fumée noire et a immédiatement déclaré une situation d’urgence pour faire demi-tour et rentrer le plus vite possible sur la terre ferme.

    Tous les passagers ont été débarqués, effrayés mais indemnes. L’incident s’est produit mardi matin sur le vol initialement prévu à 6 h 40 pour l’aéroport de Londres Stansted alors que les passagers avaient déjà dû attendre qu’un autre avion soit affrété car il y avait un problème avec celui initialement prévu. L’avion avait décollé avec 4 heures de retard, vers 10 h 57, heure locale.

    À quelques minutes du vol, le commandant de bord a déclaré lancer l’appel de détresse « Mayday » et a signalé une urgence afin de revenir. La fumée a commencé à remplir la cabine lorsque l’avion a atteint les 5 000 pieds, et les passagers ont commencé à paniquer. Après l’atterrissage, beaucoup se sont tournés vers les médias sociaux pour partager leurs expériences, comme Cosmin Malureanu qui a écrit : « C’était une expérience traumatisante, dès que j’ai décollé, tout était rempli de fumée. Nous ne pouvions même pas voir deux rangées devant nous ».

    Les passagers se sont également plaint que l’équipage n’avait pas fait grand-chose pour apaiser la situation. « C’était le chaos, l’équipage était silencieux. Nous n’avons même pas vu les masques à oxygène qui devraient normalement tomber. J’étais vraiment paniqué. »

    La compagnie aérienne a dû s’organiser pour trouver un troisième avion pour permettre aux passagers du vol vers Londres de partir. Mais 29 personnes auraient été tellement traumatisées qu’elles ont refusé de voyager avec la compagnie aérienne. Bucarest a été frappée par des températures glaciales, le mercure tombant en dessous de zéro, bien que l’on ne sache pas si cela a joué un rôle dans les difficultés de l’avion. Cependant, il a été révélé que l’avion devait être dégivré avant de pouvoir décoller. Une enquête est en cours. On ne sait pas actuellement pourquoi l’avion s’est rempli de fumée.

  • L’hiver est-il déjà fini? Luc Trullemans annonce le retour de la douceur et de la pluie dans ses prévisions météo!

    L’hiver est-il déjà fini? Luc Trullemans annonce le retour de la douceur et de la pluie dans ses prévisions météo!

    Une vaste zone anticyclonique s’étend ce jeudi du proche océan vers le nord des Balkans et maintient sur nos régions un air humide dans les basses couches de l’atmosphère avec de nombreux stratus bas ou brouillards mais également des embellies dans le courant de la journée, sauf au littoral où les nuages bas resteront présents toute la journée. Notons des maxima compris entre 4 et 7º et un faible vent de nord-est.

    La nuit de jeudi à vendredi connaîtra d’abord de larges éclaircies mais de nouveaux nuages bas et brouillards se formeront au nord du sillon Sambre et Meuse. Il gèlera à nouveau en de nombreuses régions avec des minimales généralement comprises entre -1 et -5º mais autour de 0º à la mer.

    Vendredi :

    La zone anticyclonique s’affaiblira quelque peu mais restera à l’origine d’un temps calme avec donc peu de ventilation. Cela nous donnera une grisaille assez persistante avec brume et brouillards en plaine et à la mer mais les régions situées au sud du sillon Sambre et Meuse resteront privilégiées avec du soleil. Comme maxima nous aurons 0 à 5º selon l’ensoleillement. La nuit suivante, les brouillards deviendront assez généralisés également en Ardenne avec des températures de l’ordre de +2º sur le sud-ouest du pays et jusqu’à -4º dans le nord-est.

    Samedi :

    Il courant s’installera au sud et au sud-ouest et un air un peu moins froid nous arrivera à partir de la France. Nous pouvons espérer 5 à 9º sous un ciel encore fort nuageux en Flandres et sur le Hainaut occidental mais avec assez bien de soleil ailleurs. La nuit suivante il ne devrait plus geler que légèrement en Ardenne et en Gaume.

    Dimanche :

    La journée commencera assez bien mais une perturbation accompagnée de pluie amènera de plus en plus de nuages à partir de la mer où il pleuvra même en fin de journée. Une relative douceur restera de mise avec des maximales entre 3 et 9º selon l’altitude. La nuit il y aura un peu de pluie sous un ciel le plus souvent très nuageux et des températures entre 3 et 7º.

    Evolution pour la période allant du lundi 27 janvier au mercredi 5 février :

    Le courant deviendra de plus en plus perturbé en étant axé sud-ouest à ouest vers le nord-est à est. Il drainera de l’air doux voire très doux sur l’Europe occidentale avec des températures diurnes généralement comprises entre 9 et 12º en plaine et au littoral et entre 5 et 9º en Ardenne. La nuit il ne gèlera plus avec des minima entre 0 et 7º selon l’altitude.

    Il faudra cependant tenir compte d’une petite incursion temporaire d’air moins doux autour du 29 janvier avec à peu près 3º en moins et un risque de chutes de neige fondante uniquement sur les hauteurs ardennaises.

  • Après les incendies extrêmes et les inondations, l’Australie doit faire face à un nouveau fléau mortel: des araignées venimeuses

    Une araignée tueuse.
    Une araignée tueuse. - 123RF

    Originaire des régions forestières humides de l’est de l’Australie, plusieurs espèces de toiles d’entonnoir sont connues pour leur venin hautement toxique et à action rapide, comme l’explique CNN.

    Mercredi, le Australian Reptile Park – basé à Somersby, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud – a déclaré que l’activité des araignées avait augmenté ces derniers jours. « En raison de la pluie récente et des jours chauds que nous connaissons actuellement, les araignées commenceront à se déplacer » explique Daniel Rumsey, le porte-parole du parc, dans une vidéo publiée sur Facebook. « Ces araignées « Atrax robustus » (appelées par les anglophones « Sydney funnel-web spider  », ou araignées à toile-entonnoir), sont potentiellement l’une des araignées les plus dangereuses de la planète, en termes de morsure envers les humains, et nous devons la traiter très sérieusement. »

    L’Australie a été ravagée par les pires incendies de forêt observés depuis des décennies, de vastes étendues du pays étant dévastées depuis le début de la saison des incendies fin juillet. Au moins 28 personnes sont mortes dans tout le pays – et dans le seul État de la Nouvelle-Galles du Sud, plus de 3 000 maisons ont été détruites ou endommagées. Des orages violents ont secouru certaines régions à la fin de la semaine dernière, bien que les crues soudaines aient créé de nouveaux risques. Certaines parties du sud-est de l’Australie ont également été bombardées par des grêlons de la taille de balles de golf, suffisamment grandes pour briser les vitres des voitures et blesser les oiseaux, moins de 24 heures après que la région a été frappée par des tempêtes de poussière massives.

    Warren Bailey, propriétaire de ABC Pest Control Sydney, a déclaré à CNN que les toiles d’entonnoir sont normalement actives pendant l’été, mais la saison des araignées est arrivée plus tard que d’habitude cette année car le temps a été « très sec » au cours des derniers mois.

    Ces petites bêtes tueuses peuvent rentrer dans les maisons et alourdir le bilan de décès déjà tristement élevé dans le pays des kangourous.

  • À la rue, Romane avait confié son chien à une dame âgée à Ciney: lorsqu’elle a voulu récupérer Bella, le chihuahua avait mystérieusement disparu!

    Romane veut absolument retrouver Bella.
    Romane veut absolument retrouver Bella. - D.R.

    C’est un véritable appel à l’aide et à témoins que Romane a lancé. Lorsqu’elle s’est retrouvée à la rue, la Cinacienne a confié Bella, l’un de ses chihuahuas, à une dame âgée.

    Mais, au moment de récupérer son animal, la jeune femme a appris que cette dame était décédée… et son chien avait mystérieusement disparu  !

    ► La Cinacienne a retrouvé la dernière personne qui aurait vu son chien  : « Je m’en suis débarrassé… »

    ► Romane nous raconte son combat pour retrouver Bella.

    ► Que doit faire la jeune femme ? Notre expert donne ses conseils  !

  • La soupe aux chauves-souris à l’origine du coronavirus en Chine? Les images inquiétantes qui font surface sur la toile (vidéo)

    La soupe aux chauves-souris à l’origine du coronavirus en Chine? Les images inquiétantes qui font surface sur la toile (vidéo)
    Capture vidéo Twitter

    Après avoir mis en quarantaine la métropole de Wuhan, au cœur de l’épidémie du coronavirus, les scientifiques ont des soupçons quant à la responsabilité des chauves-souris au sujet de la propagation du virus mortel.

    Les experts chinois pensent que les chauves-souris frugivores pourraient être à l’origine du virus, raconte un article apparu dans le Chinese Science Bulletin, relayé par le Mirror.

    Depuis l’apparition du virus, la Chine a confirmé 571 cas et 17 décès. Un « intermédiaire inconnu » pourrait être à l’origine de la propagation de la maladie vers les humains. Et selon les scientifiques, il est fortement probable que cet intermédiaire soit la soupe aux chauves-souris, très réputée dans les restaurants chinois. Ces soupçons viennent d’une vidéo publiée par une cliente d’un restaurant qui dégustait sa soupe aux chauves-souris.

    La vidéo pas très alléchante montre une chauve-souris « grimaçante » et ouverte au niveau du ventre, flottant dans le bouillon avant qu’il ne soit avalé par la cliente.

    Un article scientifique provenant du South China Morning Post a affirmé que « l’hôte naturel du coronavirus de Wuhan pourrait être les chauves-souris… mais entre les chauves-souris et les humains, il peut y avoir un intermédiaire inconnu ». Reste à savoir si cet intermédiaire est la soupe...

  • Elisa, 29 ans et enceinte, tuée par des chiens: polémique, une femme s’est appropriée la cagnotte des dons!

    Elisa, 29 ans et enceinte, tuée par des chiens: polémique, une femme s’est appropriée la cagnotte des dons!
    DR

    Souvenez-vous. Le 31 décembre 2019, nous apprenions qu’une cagnotte avait été créée pour défendre la cause de Curtis, l’american staff qui accompagnait Elisa Pilarski (29 ans) le jour de sa mort en forêt de Retz, dans l’Aisne. Suite au drame du 16 novembre, l’animal avait été placé « sous réquisition judiciaire ».

    En fourrière, le chien n’avait pas le droit de sortir, ni d’être vu. Il devait être protégé de l’extérieur et ne devait être manipulé. En outre, l’animal faisait l’objet d’une évaluation comportementale. Inquiète du sort de l’animal, une personne avait proposé à Christophe, le conjoint de la victime, de créer une collecte de fonds en ligne sur la plate-forme Leetchi. Intitulée « soutien et aide pour Curtis le chien d’Élisa Pilarski et Christophe », elle devait permettre de financer les frais des deux avocats pour repousser l’évaluation comportementale et demander le changement de structure de l’animal.

    Polémique

    Mais comme le rapportent nos confrères de l’Union, cette cagnotte fait aujourd’hui l’objet d’une grosse polémique. Si elle a permis de récolter 6.800 euros, Christophe n’a pas pu débloquer l’argent comme il l’explique sur Facebook. « Nous ne pouvons toujours pas régler les avocats, ni la structure qui devrait l’accueillir, car la personne à qui nous avons demandé de créer la cagnotte, s’est permis de se l’approprier au moment où nous avons voulu débloquer l’argent. Malgré de nombreuses mises en garde des avocats et de différentes structures de la protection animale, nous lui avons fait confiance et nous le regrettons. »

    L’homme précise également que cette personne « s’est approprié le deuil d’Élisa et Enzo sur les réseaux, de façon très malsaine et elle est devenue très intrusive dans notre vie privée, ainsi que dans celle d’Élisa, qu’elle ne connaissait pas. Elle a profité de ma tristesse pour me faire part de ses soi-disant dons de voyance et ce, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, comme quoi Élisa était avec elle et voulait communiquer avec moi. »

    Christophe Ellul indique également avoir contacté la plate-forme que l’Union a également tenté de joindre… sans succès.

  • Rebondissement dans l’enquête sur la mort d’Elisa Pilarski, tuée par des chiens: Curtis, son chien, a déjà attaqué deux fois depuis le drame!

    Elisa avait 29 ans.
    Elisa avait 29 ans. - Elisa avait 29 ans.

    Depuis le drame du 16 novembre dernier, Curtis, le chien d’Elisa Pilarski, est « un chien sous réquisition judiciaire ». C’est le terme juridique employé par la société en charge de la fourrière de Beauvais où le chien qui accompagnait la jeune femme, le jour de sa mort en forêt de Retz, a été placé depuis les faits. La jeune femme (29 ans), qui était enceinte de 6 mois, avait trouvé la mort dans des circonstances effroyables, attaquée par plusieurs chiens.

    Plus de deux mois après les faits, le sort de Curtis est toujours incertain. Est-ce lui, un des quatre autres chiens du couple ou un des 62 chiens de chasse à courre du rallye de la Passion qui a attaqué la jeune femme ? Étaient-ils plusieurs ? Les questions sont nombreuses, et restent sans réponse…

    Ce qui est certain, c’est que les résultats des analyses ADN devraient rendre leur verdict dans les prochaines semaines. Mais en attendant, le comportement de Curtis, qui était à l’origine le chien du compagnon d’Elisa, pose question.

    Considéré comme « extrêmement violent », Curtis aurait en effet eu des réactions agressives à deux reprises depuis le drame. Selon les informations du Parisien, « deux incidents sont venus éclairer l’enquête d’un jour nouveau ». Le soir des faits, Curtis se serait en effet retourné contre son maître Christophe, alors qu’ils étaient à la gendarmerie. Il l’aurait mordu à la jambe.

    Ensuite, fin novembre, après avoir été placé à la fourrière de Beauvais, il aurait attaqué une bénévole du refuge : « C’était extrêmement violent », a expliqué un témoin à nos confrères. Il aurait mordu le bras de la jeune femme : « Il a fallu que tous ceux présents à ce moment-là fassent des pieds et des mains pour qu’il lâche prise. Et très rapidement, il est redevenu comme si de rien n’était. »

    Ces deux événements viennent évidemment bouleverser l’enquête, qui est actuellement menée par la police judiciaire de Creil (Oise).

  • «Les os de son visage ont commencé à pourrir»: Tatyana souffre d’une maladie mystérieuse que les médecins ne parviennent pas à diagnostiquer

    «Les os de son visage ont commencé à pourrir»: Tatyana souffre d’une maladie mystérieuse que les médecins ne parviennent pas à diagnostiquer
    Capture photo The Sun

    Tatyana Chausova, une jeune mère de famille de 36 ans, souffre d’une maladie mystérieuse, que les médecins ne parviennent pas à diagnostiquer. Les os de son crâne, plus précisément en partant de sa bouche jusqu’à son oreille, pourrissent depuis plus de trois ans.

    La jeune femme s’est déjà rendue dans divers hôpitaux au Kazakhstan, sa ville natale, dans l’espoir que les médecins lui posent un diagnostic, mais en vain. Tatyana a également parcouru des hôpitaux russes, dans lesquels aucun spécialiste n’a pu détecter la maladie qui rongeait le visage de la trentenaire. Aucun médicament efficace ne lui a donc été administré.

    Valentina, la mère de Tatyana, a expliqué au Sun que tout avait commencé quand sa fille a attrapé de graves maux de tête. « En 2018, les médecins ont supposé que le problème venait de son oreille et elle a donc subi une opération de l’oreille ». L’opération s’est avérée inefficace, puisque les maux de tête de Tatyana n’ont pas cessé. C’est alors que quelque temps plus tard, « la destruction complète de ses tissus osseux au niveau du visage est apparue, et les médecins ont découvert que son septum nasal avait disparu », explique la maman avant d’ajouter : « L’os du visage du côté gauche a commencé à pourrir, et le palais aussi. Tatyana n’a pas été diagnostiquée d’une tumeur, ni même du sida. Pourtant, les médecins lui ont prescrit des médicaments anticancéreux. »

    Malheureusement, Tatyana n’a pas de grands moyens financiers, son mari n’a pas d’emploi stable et elle doit subvenir aux besoins de ses trois enfants. La jeune femme a du mal à payer son traitement. « Tatyana a toujours de gros maux de tête, elle ne peut plus parler, nous devons donc toujours l’accompagner, que ce soit à l’hôpital ou ailleurs », a confié Valentina avant de mentionner les problèmes financiers que rencontre la famille : « Avec son mari, nous avons contracté de nombreux crédits dans les banques et ma pension ainsi que l’argent qu’il gagne sont utilisés pour payer le crédit et les dettes ».