• Natacha, infirmière à Charleroi, a reçu... 10€ de la part de son hôpital en remerciement pour son travail: «J’ai cru que c’était une blague»

    Illustration
    Illustration - Isopix

    Natacha prend ça avec le sourire. Il y a peu, elle a reçu, comme ses collègues, une lettre de remerciement venant de l’hôpital où elle travaille. « Dans cette lettre, on nous remercie pour notre dévouement et notre ténacité durant cette période difficile. La lettre était accompagnée d’un éco-chèque. »

    Et celui de Natacha correspond à 10€ (photo)! « Certaines de mes collègues ont eu plus de 200 €. C’est vrai que je ne travaille pas à l’hôpital depuis très longtemps et que j’étais en mi-temps, mais je trouve ça triste quand même. »

    ►► « J’ai cru que c’était une blague », dit-elle.

    ►► Les explications du GHdC.

  • Attention si vous avez acheté l’un de ces produits vendus dans différents points de vente en Belgique: l’AFSCA demande de ne pas les consommer

    Attention si vous avez acheté l’un de ces produits vendus dans différents points de vente en Belgique: l’AFSCA demande de ne pas les consommer
    123RF

    L’AFSCA procède aujourd’hui au rappel consommateurs d’épices (différentes variétés) de la marque Terre Exotique.

    Ce rappel fait suite à une notification via le système RASFF (système d’alerte rapide européen Food et Feed) concernant une teneur trop élevée en résidus du produit phytopharmaceutique (oxyde d’éthylène) dans ces produits.

    Il a donc été décidé de retirer ces produits de la vente et de le rappeler auprès des consommateurs.

    L’AFSCA demande de ne pas les consommer et de les ramener au point de vente dans lequel ils ont été achetés.

    Ces produits ont été vendus en Belgique via différents points de vente.

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez prendre contact avec le point de contact de l’AFSCA pour les consommateurs : 0800/13.550 ou pointdecontact@afsca.be.

  • Le corps sans vie d’une fillette retrouvé dans un sac à déchets aux Pays-Bas, juste après la frontière belge: la mère pourrait vivre en Belgique

    Le corps sans vie d’une fillette retrouvé dans un sac à déchets aux Pays-Bas, juste après la frontière belge: la mère pourrait vivre en Belgique
    Capture vidéo HLN.be

    La police a reçu un appel d’un témoin vers 17h30. La télévision régionale Omroep Brabant rapporte que le corps a été découvert dans un sac à déchets verts à côté d’une poubelle. Mais un porte-parole de la police n’a pu donner aucune information à ce sujet.

    La police n’exclut pas que la mère du bébé vive en Belgique, car Wernhout est limitrophe des communes belges Hoogstraten et Wuustwezel. Les forces de l’ordre la recherchent activement.

    Si aucun proche de la fillette n’est retrouvé, des analyses ADN auront lieu, explique Het Laatste Nieuws.

  • Que s’est-il passé durant la nuit? «Nous étions au lit quand nous avons soudainement entendu un boum!»

    Que s’est-il passé durant la nuit? «Nous étions au lit quand nous avons soudainement entendu un boum!»
    Capture vidéo HLN

    Les résidents d’un immeuble situé à Anvers se sont réveillés en sursaut cette nuit. Entre 2h et 4h du matin, une énorme détonation a retenti dans le quartier. « Nous étions au lit et ne dormions pas vraiment quand nous avons soudainement entendu ce boum », déclare un riverain auprès de HLN.

    Les forces de l’ordre se sont rapidement déplacées sur place. Un périmètre de sécurité a été installé. Fort heureusement, les dégâts ne sont que matériels. À l’heure actuelle, on ne connaît pas l’origine de cette explosion.

  • Paul, 94 ans, confronté à un voleur alors qu’il se trouvait aux toilettes à Chapelle: «J’y suis retourné pour bien remettre mon pantalon»

    Paul, 94 ans, était aux toilettes lorsque le malfrat est rentré dans sa maison
    Paul, 94 ans, était aux toilettes lorsque le malfrat est rentré dans sa maison - J.T.

    Comme dans l’ancien temps, les toilettes de Paul se trouvent à l’extérieur de son habitation située à Chapelle. Samedi, en tout début de soirée, il s’y trouvait lorsqu’un individu a frappé à la porte des toilettes en question : « J’ai entrouvert et je l’ai aperçu à moitié. Il me semblait jeune mais je ne pourrais pas dire son âge. Il voulait des bouteilles. »

    ► « Il m’a demandé mon nom, mais je ne lui ai pas parlé du tout » : le Chapellois témoigne.

    Paul a ensuite refermé la porte de ses toilettes. Lorsqu’il l’a rouverte pour se rendre dans son habitation, la porte de sa maison était fermée à clé.  « Il devait se trouver à l’intérieur à ce moment-là. »

    ► La situation devient cocasse  : « Je suis donc retourné aux toilettes pour bien remettre mon pantalon. »

    ► Voici ce qu’il s’est ensuite passé.

  • Les deux objectifs du Codeco devraient bientôt être atteints: on pourrait déjà passer sous la barre des 500 patients aux soins intensifs le 19 mai

    La situation dans les hôpitaux devrait vite s’améliorer.
    La situation dans les hôpitaux devrait vite s’améliorer. - Photo News

    Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les universités belges travaillent sur des modèles qui tentent tant bien que mal de prédire notre avenir sanitaire. Faisant partie du programme Restore, le SIMID (universités d’Anvers et de Hasselt) en a sorti une nouvelle, le 6 mai dernier. Il donne des prévisions en ce qui concerne les nouvelles admissions et la charge dans les hôpitaux, que ce soit dans les services de soins intensifs ou les autres services ne nécessitant pas « l’artillerie lourde ».

    Sans entrer dans les détails de cette étude très mathématique, le SIMID a travaillé sur plusieurs modèles. En prenant en compte les nouveaux variants mais aussi l’état d’avancement de la vaccination (chez les personnes à risques et les jeunes) et le relâchement des mesures ou pas.

    ► Le modèle de prédiction a court terme montre une belle diminution de la charge dans les hôpitaux dès le 19 mai : voici les chiffres que l’étude prédit

    Les objectifs du Codeco devraient être atteints avant la fin du mois, mais les auteurs de l’étude appellent à la prudence

  • Daniel Roelandts, célèbre bijoutier en centre-ville de Charleroi, s’en est allé: «C’était un homme de talent»

    Daniel Roelandts, célèbre bijoutier en centre-ville de Charleroi, s’en est allé: «C’était un homme de talent»
    Facebook

    Le passage de la Bourse, dans le centre-ville de Charleroi, le connaissait bien : Daniel Roelandts y tenait en effet sa bijouterie « Dany Or Création ». Une boutique ouverte en 1990 et qui a vu défiler bon nombre de Carolos qui ne juraient par rien d’autre que l’artisanat de Daniel Roelandts.

    Car Daniel était effectivement un artisan, un créateur de bijoux et proposait des pièces uniques dans son magasin.

    Mais sa famille a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux ce jeudi matin, jour d’Ascension : le bijoutier nous a quittés cette nuit. « Nous sommes au regret de vous apprendre à toutes et tous, que Daniel nous a quittés cette nuit. Il est parti en paix, fier de voir ses enfants devenir des hommes. Vivez heureux, c’est ce qu’il souhaite au plus profond de son âme. »

    Une pluie d’hommages déferle sur les réseaux sociaux à la suite de cette annonce : « C’était un homme de talent et de dialogue », « un homme de conviction », qui, semble-t-il, a fait vivre de bons moments à tous ceux qui ont croisé son chemin.

    La rédaction de La Nouvelle Gazette présente ses plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’aux proches.

  • Jennyfer et ses proches vont être expulsés de leur habitation à La Louvière: le PTB mènera une action pour soutenir la famille, ce vendredi

    Antoine Hermant tient à aider cette famille en difficulté.
    Antoine Hermant tient à aider cette famille en difficulté. - D.C.

    La situation de Jennyfer Latte et de sa famille émeut. Pour rappel, Jennyfer vit avec son compagnon, leurs deux enfants de 9 et 13 ans, son beau-frère et ses beaux-parents dans une maison en piteux état à La Louvière. Mais alors que le bail prenait fin le 1er mai dernier, une partie de la famille n’a toujours pas trouvé de nouveau logement. Bientôt, les huissiers viendront les expulser.

    Pour soutenir la famille, le conseiller communal louviérois Antoine Hermant (PTB) et une série de sympathisants du parti mèneront une action devant le domicile de la famille ce vendredi, à 10h du matin.

    Interpellé, le ministre wallon du Logement, Christophe Collignon a répondu  : « Les chiffres révèlent un déficit de logements de transit »

    ► Le président du CPAS louviérois, Nicolas Godin, détaille ce qui est mis en place au niveau des logements de transit

  • Anne a retrouvé ses chiens empoisonnés en rentrant chez elle, à Mouscron: «La vétérinaire a cru que deux d’entre eux ne passeraient pas la nuit»

    Enjoy, Prentis & Bubble sont tirés d’affaire.
    Enjoy, Prentis & Bubble sont tirés d’affaire. - D. R.

    « Mercredi, c’est mon jour de congé. Je suis partie chez ma maman de 11h30 à 16h. Et en rentrant, je n’ai pas entendu mes chiens aboyer », détaille Anne.

    L’intéressée comprend tout de suite que la situation n’est pas normale. « Quand je suis rentrée, j’ai vu deux de mes chiens à l’intérieur, confus. Le troisième était sur la terrasse, il peinait à se déplacer. » Les symptômes sont sans équivoques. Vomissements, perte d’équilibre et de mobilité « et leur état ne faisait qu’empirer », poursuit Anne.

    ► « La vétérinaire a cru que deux d’entre eux ne passeraient pas la nuit » : Anne explique comment se portent ses chiens

    Qu’est-il arrivé aux trois compagnons d’Anne ? « Il ne s’agit probablement pas d’un accident »

  • Eden Hazard une nouvelle fois décisif avec le Real Madrid après sa montée au jeu (vidéo)

    Capture vidéo Twitter @ElevenSportsBEf
    Capture vidéo Twitter @ElevenSportsBEf

    Si son but marqué dimanche dernier pouvait paraître très chanceux, la passe décisive distillée par Eden Hazard ce jeudi est bien plus réfléchie.

    Alors que le Real Madrid menait déjà 1-2 face à Grenade, le Diable rouge, monté au jeu à la 62e, avait un pied dans le troisième but madrilène de la soirée. Hazard a hérité du ballon dans le rectangle adverse à la 75e. Malgré un contrôle un peu manqué, le Belge poursuit sa course afin de faire un centre en retrait. Une réussite puisque Odriozola était sur la trajectoire pour propulser le cuir au fond des filets. Une minute après, Karim Benzema montait le score à 1-4.

Navigation