• Émotion à l’école du Centre Hornu: Quentin, 9 ans, perd la vie dans la cour de récré

    Cela s’est passé ce lundi.
    Cela s’est passé ce lundi. - E.G.

    L’émotion est grande dans le village d’Hornu. Ce lundi après-midi, un petit garçon de 9 ans, Quentin, s’est effondré dans la cour de récré de l’école du centre Hornu alors qu’il jouait. « Il s’amusait avec ses amis, il jouait à cache-cache après l’école. D’un coup, il est tombé. Il ne se relevait pas, les enseignants se sont précipités à son chevet », explique le bourgmestre de Boussu, Jean-Claude Debiève.

    L’ambulance a été appelée d’urgence. « Les secouristes sont vite arrivés, vu que l’hôpital d’Hornu est à quelques pas. Ils ont essayé de le réanimer pendant une demi-heure. Ils l’ont ensuite emmené à l’hôpital », complète Jean-Claude Debiève. Malheureusement, la prise en charge a été vaine.

    La rédaction du journal La Province présente ses sincères condoléances aux proches et à la famille de Quentin.

  • Nouveauté pour le TEC: le réseau Express sera lancé le 1er octobre

    Nouveauté pour le TEC: le réseau Express sera lancé le 1er octobre
    TEC

    Ces lignes doivent permettre de relier rapidement les villes entre elles. Le TEC entend de cette manière «simplifier et amplifier son offre de transport pour encourager les citoyens à faire le choix d’une mobilité plus durable».

    Un réseau de 17 lignes

    Avec ce réseau Express, le TEC va simplifier et amplifier son offre de transport pour encourager les citoyens à faire le choix d’une mobilité plus durable.

    Concrètement, ce réseau sera constitué des 10 lignes existantes suivantes :

    · Louvain-la-Neuve-Wavre-Ixelles (Conforto)

    · Louvain-la-Neuve-Wavre-Woluwe (Conforto Bis)

    · Wavre-Auderghem (Conforto 3)

    · Jodoigne-Louvain-la-Neuve-Ottignies (Rapido Bus 1)

    · Tubize-Nivelles (Rapido Bus 2)*en service à partir du 1er janvier 2020.

    · Braine-l’Alleud – Genappe - Louvain-la-Neuve (Rapido Bus 3)

    · Nivelles-Louvain-la-Neuve (Rapido Bus 4)

    · Bastogne-Namur (88)

    · Namur-Couvin (56)

    · Namur-Perwez-Jodoigne (82),

    4 lignes ex-WEL renforcées et de 3 nouvelles lignes s’ajoutent à ces 10 lignes.

    Ces lignes seront toutes regroupées sous un label commun : EXPRESS. Cette convergence des lignes qui ont actuellement une tarification Horizon+ et des lignes « WEL » vers les lignes « Express » permet au TEC d’harmoniser son offre de transport et de la rendre plus simple et plus accessible pour ses clients.

    « Pour développer les transports publics, nous devons continuer à en améliorer les performances », précise le Ministre de la Mobilité, Philippe Henry. « Ce réseau Express, qui est appelé à s’étendre, va contribuer à accélérer le transfert modal vers les transports en commun, pour toujours plus de modalité alternative à la voiture ! Et toujours plus de partage de l’espace public, thème de la Semaine de la Mobilité qui se clôture justement ce mardi. »

    Une offre amplifiée

    Au-delà des enjeux d’harmonisation, le réseau Express, ce sera aussi 3 nouvelles lignes qui relieront :

    · Waremme à Namur

    Les arrêts seront : Waremme-Gare, Omal, Braives, Hannut (2 arrêts), Avin, Burdinne, Fernelmont, Franc-Warêt, Namur (4 arrêts).

    Par ailleurs, la création de cette nouvelle ligne engendrera une modification de la ligne Express actuelle Namur-Hannut (81) qui sera transformée en ligne omnibus classique.

    · Péruwelz à Ath (avec extension vers le Zoning de Ghislenghien aux heures de pointe)

    Les arrêts seront : Peruwelz (3 arrêts), Beloeil, Chièvres, Ath SNCB, Ghislenghien (5 arrêts).

    · Malmedy à Verviers (avec extension vers Waimes-Bütgenbach et Les Plénesses aux heures de pointe)

    Les arrêts seront : Andrimont, Verviers-Gare Centrale, Sart-les-Spa, Malmedy (2 arrêts), Waimes, Bütgenbach.

    Les 4 lignes WEL qui évolueront également vers cette nouvelle offre de transport Express, ainsi que les lignes Bastogne-Namur (88) et Liège-Athus (1011), seront par ailleurs renforcées :

    · Bastogne-Arlon

    · Chimay-Charleroi, qui deviendra Momignies-Charleroi

    · Liège-Marche

    · Nivelles-Namur

    Par ailleurs, une nouvelle liaison omnibus Honnelles-Dour-Boussu-Saint-Ghislain remplacera au 1er octobre prochain la ligne WEL Athis-Dour-Mons interrompue en avril dernier.

    Tous les détails sur les lignes Express (horaires, tracés...) sont disponibles sur letec.be.

  • Quentin, 9 ans, perd la vie dans la cour de récré de l’école à Hornu: «Nous sommes effondrés, c’était le pire qui puisse arriver»

    Quentin avait 9 ans.
    Quentin avait 9 ans. - Facebook RLC Hornu/E.G.

    Les élèves, les enseignants et amis du jeune garçon ont témoigné en masse pour lui rendre hommage. Afin d’aider les personnes qui l’ont côtoyé à surmonter cette terrible épreuve, plusieurs dispositifs ont été mis en place à l’école, mais aussi au club de foot que Quentin fréquentait.

    « Nous sommes effondrés, c’était le pire qui puisse arriver » : grosse émotion dans l’école de l’enfant.

    Afin de soutenir les élèves mais aussi toute l’équipe éducative de l’école, des aides ont été mises en place dès ce mardi matin. Les enfants ont également eu le temps d’exprimer leurs sentiments vis-à-vis du drame.

    Équipe soudée

    Dans l’ancien club de foot de Quentin, la terrible nouvelle a créé un choc. « Notre club pleure l’un des siens aujourd’hui. Un de nos petits champions Quentin, en U11, nous a quittés inopinément hier. L’ensemble du club tient à marquer son soutien aux parents, à sa sœur et à l’ensemble de sa famille dans cette tragique épreuve », communique le RLC Hornu.

    « Il aimait vivre et jouer » : son entraîneur de foot, Christophe, témoigne.

  • Mbaye Wade, le compagnon de l’avocat et conseiller communal Pascal Rodeyns, tué sauvagement à Liège: on en sait plus sur ce qu’il s’est passé

    Pascal Rodeyns et Mbaye Wade.
    Pascal Rodeyns et Mbaye Wade. - D.R.

    C’est Pascal Rodeyns qui, vendredi matin, avait découvert le corps de son compagnon qui gisait dans l’appartement conjugal de la rue Ambiorix, dans le quartier du Laveu, à Liège. Un coup de couteau porté à hauteur du cœur avait enlevé la vie à Mbaye.

    L’autopsie du corps a été réalisée ce samedi après-midi. La mort est intervenue entre 23h et 3h du matin.

    Et on en sait désormais plus sur ce qu’il s’est passé : il s’agit en fait d’un meurtre ou d’un assassinat commis pour faciliter le vol.

    ►► Un homicide commis pour faciliter le vol : voici nos informations

    ►► Christine Defraigne est dévastée suite à la mort de Mbaye Wade : son témoignage poignant

  • Heureuse nouvelle dans la famille RTL: Emilie Dupuis est devenue maman pour la deuxième fois

    Heureuse nouvelle dans la famille RTL: Emilie Dupuis est devenue maman pour la deuxième fois
    Capture

    L’attente est désormais terminée pour Emilie Depuis. L’animatrice de RTL-TVI et présentatrice Météo de la chaîne est devenue maman d’une petite Jane dans la nuit de lundi à mardi. Un bébé de 48cm et de 3,6kg qui ravit la jeune femme, son compagnon, Jérémy Velkeneers, et le grand frère Jude.

    La rédaction de Sudinfo transmet en tout cas toutes ses félicitations à la petite famille.

  • Fin de la bulle des 5, septaine plutôt que quatorzaine, redéfinition du port du masque: voici toutes les discussions attendues au CNS

    Fin de la bulle des 5, septaine plutôt que quatorzaine, redéfinition du port du masque: voici toutes les discussions attendues au CNS

    Le Conseil national de Sécurité de ce mercredi se prépare en coulisse. Les politiques attendaient avec impatience le rapport du Comité d’évaluation fédéral (Celeval) chargé de réfléchir à la manière dont nous pourrions vivre avec le virus. L’idée était de mettre sur la table des propositions qui permettraient d’envisager l’avenir à plus long terme. D’après nos informations, si le rapport était « en voie de finalisation », il n’avait pas encore été transmis ce lundi soir…

    1 La bulle des 5

    On l’a déjà dit à plusieurs reprises : la bulle des 5 est enterrée. Du moins, en pratique. Le CNS, lui, devrait l’enterrer officiellement. « Il faut faire son deuil », résume le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem. « Il faut trouver une solution plus ouverte qui serait mieux suivie. »

    2 Le masque

    Le masque ne disparaîtra pas. Et ce ne sera a priori pas le CNS qui se penchera sur son obligation dans les écoles. Le ministre flamand de l’Éducation, Ben Weyts, a en effet précisé qu’il serait « surpris que le CNS s’en préoccupe, car c’est une compétence communautaire ». Par contre, le CNS pourrait repréciser certaines modalités générales.

    3 La quarantaine

    En France, on ne parle plus de quatorzaine (14 jours), mais de septaine (7 jours). Selon le porte-parole, une réduction similaire est une piste. « C’est dans l’air du temps », concède-t-il. « Une récente étude montre qu’une semaine est aussi efficace que 2 semaines. Et puis, on sent bien que la quatorzaine n’est pas quelque chose de tenable pour la population. »

    ► Voyages, seuils d’alerte,... Découvrez toutes les discussions attendues au CNS.

  • Appelés pour un vol de voiture en pleine nuit, des policiers namurois voient les malfrats mais les laissent s’enfuir tranquillement: tout a été filmé!

    Les voleurs tentaient de repartir avec une Renault Mégane RS.
    Les voleurs tentaient de repartir avec une Renault Mégane RS. - Capture d’écran Facebook

    Dans la nuit de dimanche à lundi, deux individus ont tenté de voler une voiture Renault Mégane RS, sur la chaussée de Louvain à Bouge (Namur). Osman, le voisin de la propriétaire du véhicule, a aperçu les deux individus suspects par sa fenêtre. Face à leur comportement étrange, il a appelé la police vers 2h20. Mais, arrivés sur place vers 2h40, les policiers ont laissé filer les deux voleurs (VIDÉO).

    Ils n’auraient pas pu suivre les voleurs... car ces derniers roulaient dans une voiture trop puissante.

    ► Osman nous raconte cette scène surréaliste.

    ► Johanna, la victime, s’exprime  : « La police était au courant ! »

    Nous avons tenté de contacter la police de Namur afin d’obtenir sa version des faits. Malheureusement, nous n’avons pas reçu de réponse.

  • Nagui victime d’une terrible rumeur: l’animateur a été prévenu par l’une de ses chroniqueuses, la Belge Fanny Ruwet

    Nagui victime d’une terrible rumeur: l’animateur a été prévenu par l’une de ses chroniqueuses, la Belge Fanny Ruwet
    ISOPIX

    Depuis le début de l’année, plus d’une trentaine de chevaux ont été mutilés en France. Une affaire sordide qui n’a toujours pas été élucidée.

    Mais des trolls ont publié un « mème » absurde qui a fini dans les plus grosses tendances de Twitter. Une blague qui s’est transforméeen rumeur et qui accuse Nagui de « mutiler des chevaux ».

    Fanny Ruwet, qui tient une chronique dans « La bande originale », l’émission de France Inter présentée par Nagui, s’est emparée du sujet : « On est d’accord que je suis OBLIGÉE d’en faire mon sujet de chronique de mercredi  ? », a-t-elle écrit sur Twitter. C’est donc la Belge qui a prévenu l’animateur via le réseau social : « Je ne comprends rien », a répondu Nagui.

    « Je n’ai aucune idée d’où c’est parti, mais plein de gens ont commencé à dire que c’était toi le mystérieux gars qui mutilait des chevaux », lui a répondu Fanny Ruwet. « Ok, je suis super trop vieux [pour comprendre, NDLR], et soulagé », a poursuivi Nagui.

    En attendant, les personnes responsables des mutilations sur les équidés courent toujours en France…

  • Sylvester Stallone en deuil: sa maman, Jackie Stallone, est décédée

    Sylvester Stallone en deuil: sa maman, Jackie Stallone, est décédée
    Belga image

    C’est la famille Stallone qui a annoncé la triste nouvelle au site américain TMZ. Jackie Stallone, maman de Sylvester Stallone, est décédée à l’âge de 98 ans. Elle avait été la femme de la vie de l’acteur de Rambo ou Rocky, le soutenant tout au long de sa carrière mais n’avait jamais hésité à se servir de la célébrité de son fils pour faire parler d’elle.

    Fan de sport et productrice d’émissions, Jackie Stallone, de son vrai nom Jacqueline Labofish, était la maman de trois enfants, nés de son mariage avec Francesco Stallone : Sylvester, Franck et Toni d’Alto, malheureusement décédée d’un cancer en 2012.

    Avec Franck, son fils

  • L’amour est dans le pré: l’attitude d’Éric avec Claudine insupporte les internautes (vidéo)

    Capture d’écran M6
    Capture d’écran M6

    Dans l’épisode diffusé ce 21 septembre, l’attitude d’Éric envers sa prétendante Claudine a déplu aux téléspectateurs. Présenté comme un quinquagénaire menant une vie morne et sans la tendresse, il avait d’abord ému le public, mais il n’a pas fallu longtemps avant d’inverser la tendance. Dès la deuxième émission, c’est un Éric plus grossier qui a choqué par l’accueil réservé à sa belle que les téléspectateurs ont découvert, alors qu’elle était la seule à lui avoir adressé une lettre.

    « Je mange comme un goret »

    Malheureusement, Claudine n’a pas reçu le plus romantiques des accueils. Éric a laissé ses manières de gentleman au vestiaire, la laissant porter seule ses valises, et refusant un pot de confiture de rhubarbe qu’elle voulait lui offrir : « J’suis pas confiture, c’est gentil quand même, on essaiera, m’enfin ça bouffe les dents ça », dit-il avant de retirer sans transition sa chemise blanche. « Tu m’as bien vu, regarde-moi bien, j’vais enlever ça parce que je mange comme un goret », poursuit-il, laissant ainsi les internautes sidérés. Et ce n’est pas fini, alors que Claudine explique consommer beaucoup de fruits « pour sa santé et pour son look », il la tacle : « C’est vrai que t’es un peu grosse, quand même, m’enfin c’est pas grave, la réalité est pas mal », lâche t-il à la pauvre femme décontenancée.

    « C’est un malotru »

    Sur Twitter, les internautes n’ont pas apprécié : « Comment tu peux flasher sur un homme comme Éric ? Il est désagréable et irrespectueux, un vrai beauf », « En fait c’est un malotru et un goujat ce type », « Comment dire, avec Éric le respect est dead !!! », « C’est vrai que t’es un peu grosse quand même, j’ai bien entendu ? Zbojfhziabdu mais ça va pas Éric ? ». Ils ont été nombreux à souhaiter à Claudine « bon courage pour la suite » et encore plus nombreux à lui conseiller de prendre ses jambes à son cou : « Ma Claudine franchement sauve-toi, je le trouve très irrespectueux, limite goujat, tu mérites 1000 fois mieux tu es très gentille, adorable, attentionnée et lui !!! sans commentaire ».