• Coronavirus: mauvaise nouvelle en Italie, les nombres de décès et de nouveaux cas repartent à la hausse!

    Coronavirus: mauvaise nouvelle en Italie, les nombres de décès et de nouveaux cas repartent à la hausse!

    C’est ce que rapporte ce mercredi l’agence de presse italienne Ansa sur base des chiffres de la Protection civile.

    En 24 heures, le Covid-19 a emporté 117 personnes, contre 78 la veille. La maladie pulmonaire a coûté la vie à 33.072 personnes au total dans le pays.

    Par ailleurs, 584 nouvelles contaminations ont été détectées, pour un total de 231.139 infections. Mardi, Rome avait annoncé 397 nouveaux cas.

    La péninsule compte au total 50.966 patients contaminés par le nouveau coronavirus. Seize malades ont pu quitter les soins intensifs, qui traitent encore 505 patients.

    En 24 heures, 2.443 personnes ont été autorisées à quitter l’hôpital. Depuis le début de l’épidémie, 147.101 personnes ont été déclarées guéries.

  • Retour massif à l’école pour les maternelles et les primaires: voici tout ce qui a été décidé

    Retour massif à l’école pour les maternelles et les primaires: voici tout ce qui a été décidé

    Tous les élèves de maternelles sont invités à reprendre le chemin des classes à plein temps dès le mardi 2 juin. Tous ceux de primaire devraient faire de même le lundi 8 juin, ont convenu mercredi soir l’Etat fédéral et les entités fédérées lors d’un comité de concertation, et ce en accord avec le groupe d’experts chargé de la stratégie de déconfinement (GEES).

    Vu le reflux de la pandémie de Covid-19 en Belgique, les risques sanitaires moindres qu’elle fait peser sur les enfants et leur faible contagiosité, les autorités ont donc décidé de permettre le retour des enfants les plus jeunes à l’école.

    Après plus de deux mois de confinement, cet isolement commençait en effet à peser considérablement sur leur bien-être psychologique, selon l’avis unanime du monde pédiatrique.

    Dès lors, après concertation avec le secteur et dans la même ligne que les experts du GEES, le Comité de concertation a pris les décisions suivantes  :

    ECOLES MATERNELLES

    > L’ensemble des cours dans les écoles maternelles pourront reprendre à partir du 2 juin.

    > Pour des raisons pédagogiques et sociales, il n’est pas conseillé au personnel enseignant de porter un masque lorsqu’il s’occupe des enfants. Par contre, le port du masque est toujours fortement recommandé entre adultes.

    > Le respect des distances de sécurité (1,5 mètre) n’est pas nécessaire.

    ECOLES PRIMAIRES

    > L’ensemble des cours dans les écoles primaires pourront reprendre à partir du 8 juin (avec une journée « test » possible le 5 juin).

    > Les élèves de primaires ne doivent pas porter de masque, en ce compris ceux de 6e primaire. En ce qui concerne le personnel enseignant/encadrant, le port du masque est fortement recommandé si les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées.

    > Les consignes relatives aux distances de sécurité (4m2 disponible pour chaque élève en classe, 1,5 mètre de distance…) pourront être assouplies en ce qui concerne les élèves de primaires entre eux. Elles doivent néanmoins continuer à être d’application entre les élèves et leurs professeurs, entre les enseignants eux-mêmes et entre les enseignants et les parents d’élèves.

    > Lors des récréations, les élèves doivent jouer autant que possible avec leurs camarades de classe selon le principe de « bulle de contacts ».

    ECOLES SECONDAIRES

    > En ce qui concerne l’enseignement secondaire, si les Communautés décident de permettre à plus d’élèves de revenir à l’école, cela ne peut se faire que quelques jours.

    > Le port du masque est fortement recommandé pour les élèves et le personnel de l’établissement.

    POUR TOUS

    > Les mesures d’hygiène (lavage fréquent des mains, etc.) restent primordiales pour tout le monde.

    > Les classes, les couloirs et les salles des professeurs doivent être aérés à tout moment.

    > Il est préférable de se tourner vers des activités/des cours en extérieur quand c’est possible.

    > Chaque établissement scolaire doit pouvoir mettre en place un plan d’urgence en cas de foyer de contamination.

    En raison de la pandémie, les cours avaient été suspendus à partir du 16 mars dernier. Ils avaient progressivement repris en Fédération Wallonie-Bruxelles à partir du 18 mai pour les 6e primaires et les classes terminales du secondaire. Depuis le 25 mai, les élèves de 1ère et 2e primaire, ainsi que ceux de 2e secondaire avaient également la possibilité de reprendre les cours, mais sous de strictes conditions sanitaires.

  • Les Belges revenus d’Italie après une semaine de ski en février dernier? La réaction de Marc Van Ranst ce mercredi soir...

    Les Belges revenus d’Italie après une semaine de ski en février dernier? La réaction de Marc Van Ranst ce mercredi soir...

    Selon ce reportage, un grand nombre des premières infections au coronavirus en Belgique peuvent être attribuées à un hôtel du nord de l’Italie. Les auteurs du document se demandent donc si les personnes qui sont revenues des stations de ski italiennes n’auraient pas dû être mises en quarantaine.

    «Si vous regardez en arrière, avec toutes les données que nous avons maintenant, vous devriez répondre ’oui’. Il n’y a aucun doute à ce sujet», affirme M. Van Ranst dans une réaction à Belga. Il pense cependant que le coronavirus aurait atteint la Belgique d’une autre manière. «Aucun autre pays n’a pu l’arrêter.»

    Mais la question est plutôt de savoir si le ministre, ou le gouvernement, avait à l’époque suffisamment d’informations pour obliger ces personnes à se mettre en quarantaine, même si elles étaient en bonne santé. Marc Van Ranst fait remarquer qu’il avait alors déjà été conseillé d’appeler le médecin de famille en cas de symptômes et de rester à la maison.

    Pour le virologue, une telle quarantaine, dans cette situation épidémiologique, était loin d’être évidente. «A cette époque, on ne savait pas encore qu’il y avait des cas positifs dans les stations de ski. La source d’infection la plus dense se trouvait à trois cents kilomètres de là. Devait-on décider, sur base de ces informations, de ne pas les autoriser à entrer dans le pays ? On peut y répondre ’non’», analyse-t-il.

    Selon Marc Van Ranst, qui n’a toutefois pas encore vu le reportage en question, aucune erreur d’appréciation n’a été commise.

    De son côté, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) reconnait que le virus a été généralement «sous-estimé». «En sachant que nous ne pouvions que nous appuyer sur les connaissances qu’il y avait alors d’un nouveau virus, dont on disait d’abord qu’il s’agissait d’une grippe bénigne.(...). Il s’avère maintenant que c’était une sous-estimation», confie-t-elle dans le reportage.

  • Un mort dans un terrible accident impliquant quatre camions: un camionneur français arrivé «à toute vitesse» a percuté les trois autres

    Un mort dans un terrible accident impliquant quatre camions: un camionneur français arrivé «à toute vitesse» a percuté les trois autres
    Belga

    Un premier accident avait eu lieu vers 06h50 dans les environs. Un camion s’était couché sur son flanc, mais n’avait provoqué que peu de dégâts matériels et aucun dommage corporel, selon le centre flamand de la mobilité (Vlaams Verkeercentrum).

    Un embouteillage s’était formé, dans la queue duquel trois camions étaient à l’arrêt. C’est un quatrième poids lourd, arrivé «à toute vitesse», qui a percuté les trois autres, tuant son conducteur sur le coup et blessant grièvement un autre routier. Selon les médias du nord du pays, le camion en tort était immatriculé en France.

    Les restes du camion-bélier ont été saisis pour enquête, qui permettra de déterminer si l’homme derrière son volant s’était endormi.

    L’autoroute est à présent fermée à la circulation à hauteur de Destelbergen, tandis que le trafic est dévié vers une voie parallèle à l’E17.

  • Thomas Van Hamme annonce qu’il quitte RTL-TVI: «Il est important pour moi de vous dire au revoir et surtout merci»

    Thomas Van Hamme annonce qu’il quitte RTL-TVI: «Il est important pour moi de vous dire au revoir et surtout merci»
    RTL TVI

    Ce jeudi à « Ciné-Télé-Revue », il annonce qu’il fait ses adieux à la chaîne privée. Il l’avait rejointe en mai 2011. Il y aura donc officié pendant 8 saisons au total après avoir été un des présentateurs vedettes de la RTBF, rappelons-le aussi.

    Il a aussi annoncé la nouvelle sur son compte Instagram. « C’est donc officiel : je ne reviendrai pas sur RTL-TVI et Bel RTL. En tout cas pas dans l’immédiat… Il n’y a, pour l’instant, aucun projet dans lequel je pourrais m’inscrire. Un méchant virus est passé par là. Mais il n’y a ni aigreur ni regrets. Un vrai respect mutuel. Et de magnifiques souvenirs qui me remplissent le coeur. Comme il est important pour moi de vous dire au revoir et surtout MERCI. (…) Parce que rien n’aurait pu se faire sans vous… »

    Un dernier au revoir ce week-end : « Je suis en paix »

    L’ancien animateur de Tout s’explique -aujourd’hui repris par Maria Del Rio- révèlera tout dans le Ciné Télé Revue de demain et refera plusieurs passages sur la chaîne privée ce week-end pour y faire ses adieux et expliquer son choix. « RTL a l’élégance et la gentillesse de m’inviter dans la matinale de Bel RTL ce vendredi matin, à la présentation du dernier numéro de Belges à domicile vendredi soir à 19h50 sur RTL-TVI et au micro de Sandrine Dans dans Les musiques de ma vie ce dimanche à 12h. Parce que rien n’aurait pu se faire sans vous… Je suis en paix. Merci. »

    Ce n’est évidemment une surprise pour personne dans la mesure où il y a tout juste un an, l’animateur avait décidé de prendre une année sabbatique. Et, déjà à l’époque, il semblait évident à presque tous ses collègues, et à presque tout le métier aussi d’ailleurs, qu’il ne reviendrait pas sur antenne après.

    Les explications de l’année dernière restent sans doute d’actualité. Il y a l’âge (51 ans) qui fait qu’on considère différemment le temps qui file. Mais il y a eu surtout le décès de sa petite sœur – Zoé est morte d’une rupture d’anévrisme à l’âge de 39 ans à peine – une mort injuste qui l’a profondément marqué et qui l’a même plongé dans un deuil profond et difficile.

    En plein travail sur lui-même, Van Hamme a aussi dû constater que l’immense besoin de reconnaissance qu’il éprouvait lorsqu’il était jeune s’était évanoui avec les années – mais ça, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, loin de là. Ajoutez que l’évolution de son métier, avec un monde des médias qui est vraiment en pleine mutation, le plongeait aussi dans un maelstrom de questions.

    Temps de la réflexion

    Bref, pendant ce qui devait être une pause-carrière, Thomas a eu le temps de réfléchir. Il avait aussi l’ambition de se tourner vers les gens qu’il aime et qui ont besoin de lui, et aussi de consacrer du temps au bénévolat et aux missions humanitaires, notamment en Inde. Le voyage humanitaire a dû être un peu écourté… Mais peut-être s’agissait-il surtout de savoir ce qu’il voulait faire du reste de sa vie ? « Là », explique-t-il, « je n’ai pour l’instant aucun projet dans lequel je pourrais m’inscrire. Un méchant virus est passé par là. Mais il n’y a ni aigreur ni regrets avec RTL qui a l’élégance d’ailleurs de m’inviter dans la matinale de Bel RTL ce vendredi matin avec Sandrine Dans ».

  • Vous espériez une réouverture anticipée des terrasses de café avant le 8 juin? Mauvaise nouvelle...

    A Rome, le 23 mai dernier. Photonews
    A Rome, le 23 mai dernier. Photonews

    Des propos du ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, ont jeté le trouble dimanche. Interrogé, il a semblé envisager la possibilité de rouvrir des terrasses de café avant le 8 juin, date fixée pour la phase 3 du déconfinement. Son cabinet a toutefois rapidement dissipé tout malentendu, indiquant que des réouvertures précoces étaient exclues.

    «La première date possible est et reste le 8 juin. Je n’ai pas de signal aujourd’hui d’une anticipation», a expliqué Mme Muylle.

    La ministre s’est dite consciente que le secteur ne pourrait rouvrir sur un claquement de doigt et devait donc connaître les conditions de sa relance suffisamment à l’avance. Même s’il y a des étapes, elles souhaite un plan global qui donne des perspectives à l’ensemble du secteur. La concertation bat son plein entre le gouvernement fédéral, le Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES), les Régions et les fédérations sectorielles. Un avis a également été demandé à l’Economic Risk Management Group (ERMG).

  • Récréations, couloirs, port du masque, distance sociale,...: voici toutes les nouvelles règles pour les maternelles, les primaires et les secondaires

    Récréations, couloirs, port du masque, distance sociale,...: voici toutes les nouvelles règles pour les maternelles, les primaires et les secondaires

    ECOLES MATERNELLES

    > L’ensemble des cours dans les écoles maternelles pourront reprendre à partir du 2 juin.

    > Pour des raisons pédagogiques et sociales, il n’est pas conseillé au personnel enseignant de porter un masque lorsqu’il s’occupe des enfants. Par contre, le port du masque est toujours fortement recommandé entre adultes.

    > Le respect des distances de sécurité (1,5 mètre) n’est pas nécessaire.

    ECOLES PRIMAIRES

    > L’ensemble des cours dans les écoles primaires pourront reprendre à partir du 8 juin (avec une journée « test » possible le 5 juin).

    > Les élèves de primaires ne doivent pas porter de masque, en ce compris ceux de 6e primaire. En ce qui concerne le personnel enseignant/encadrant, le port du masque est fortement recommandé si les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées.

    > Les consignes relatives aux distances de sécurité (4m2 disponible pour chaque élève en classe, 1,5 mètre de distance…) pourront être assouplies en ce qui concerne les élèves de primaires entre eux. Elles doivent néanmoins continuer à être d’application entre les élèves et leurs professeurs, entre les enseignants eux-mêmes et entre les enseignants et les parents d’élèves.

    > Lors des récréations, les élèves doivent jouer autant que possible avec leurs camarades de classe selon le principe de « bulle de contacts ».

    ECOLES SECONDAIRES

    > En ce qui concerne l’enseignement secondaire, si les Communautés décident de permettre à plus d’élèves de revenir à l’école, cela ne peut se faire que quelques jours.

    > Le port du masque est fortement recommandé pour les élèves et le personnel de l’établissement.

    POUR TOUS

    > Les mesures d’hygiène (lavage fréquent des mains, etc.) restent primordiales pour tout le monde.

    > Les classes, les couloirs et les salles des professeurs doivent être aérés à tout moment.

    > Il est préférable de se tourner vers des activités/des cours en extérieur quand c’est possible.

    > Chaque établissement scolaire doit pouvoir mettre en place un plan d’urgence en cas de foyer de contamination.

    En raison de la pandémie, les cours avaient été suspendus à partir du 16 mars dernier. Ils avaient progressivement repris en Fédération Wallonie-Bruxelles à partir du 18 mai pour les 6e primaires et les classes terminales du secondaire. Depuis le 25 mai, les élèves de 1ère et 2e primaire, ainsi que ceux de 2e secondaire avaient également la possibilité de reprendre les cours, mais sous de strictes conditions sanitaires.

  • Blokker devient Mega World: dès ce jeudi, des réductions allant jusqu’à 75% sont annoncées

    Blokker devient Mega World: dès ce jeudi, des réductions allant jusqu’à 75% sont annoncées

    Dutch Retail Groep avait annoncé en février dernier l’acquisition des magasins Blokker, détenus par Mirage Retail Group. Le nouveau propriétaire néerlandais, Dirk Bron, avait alors écarté la perspective de fermetures de points de vente et de licenciements mais le personnel reste préoccupé par l’avenir de la chaîne.

    La reprise des 123 magasins et des 670 membres du personnel devait mener à la transformation des magasins en enseignes discount Mega World à partir du mois de mai. La crise du coronavirus a toutefois retardé la conversion d’un mois.

    Le Setca envisage d’exiger un business plan précis de la part du repreneur Dirk Bron par le biais d’une procédure de conciliation.

    Selon la CGSLB, la vente se passe bien et le nouveau propriétaire a déjà introduit une gamme de nouveaux produits, mais les approvisionnements sont compliqués et les magasins sont rapidement vides.

    Par ailleurs, le repreneur néerlandais, poursuivi en justice, est soupçonné d’avoir escroqué plusieurs partenaires commerciaux pour des millions d’euros. Son procès pour fraude, auquel il était absent, a commencé mercredi à La Haye.

  • La météo de Luc Trullemans: soleil et chaleur pendant encore plusieurs jours, on va frôler les 30 degrés!

    La météo de Luc Trullemans: soleil et chaleur pendant encore plusieurs jours, on va frôler les 30 degrés!

    Un puissant anticyclone qui évoluera jusqu’à vendredi en Mer du nord, va continuer à nous envoyer des courants continentaux très secs en provenance de la Scandinavie. Les nuits et les matinées seront dès lors fraîches avec des minimales descendant entre 2 et 7º en région ardennaise, entre 6 et 10º en plaine mais plutôt entre 11 et 14º près de la mer.

    Le soleil fort présent le jour amènera toutefois les températures vers des valeurs comprises entre 20 et 24º en plaine, de 17 à 20º en haute Ardenne et entre 14 et 17ºdans la région côtière. Le vent de nord-est sera parfois sensible en soufflant avec des pointes entre 25 et 45 km/h.

    Samedi :

    Une dépression sera active sur l’est et le centre de l’Europe ce qui entraînera des champs nuageux vers l’Allemagne et l’est de notre pays.

    Le temps sera d’abord donc encore très ensoleillé mais deviendra passagèrement nuageux du centre à l’Ardenne. Il fera encore très doux avec des températures variant entre 17 et 20º à la mer et en haute Ardenne et de 20 à 24º ailleurs. Le vent d’est à nord-est soufflera encore avec pointes de 25 à 45 km/h. La nuit suivante, le ciel restera étoilé sur l’ouest et passagèrement nuageux dans l’est. Les températures minimales varieront entre 4 et 9º en Ardenne et entre 9 et 13º ailleurs mais entre 13 et 15º au littoral.

    Dimanche :

    L’anticyclone qui se sera installé sur la Scandinavie continuera à diriger avec la dépression évoluant sur l’est de l’Europe de l’air continental avec temporairement encore quelques nuages sur l’est du pays. Peu de changements dans les températures avec des maxima entre 16º et 19º à la côte et sur la haute Ardenne et entre 19 et 24º dans les autres régions, Le vent d’est à nord-est deviendra toutefois un peu plus sensible avec des pointes de 35 à 55 km/h.

    Évolution pour la période allant du lundi 1er juin au vendredi 5 juin :

    Le temps deviendra généralement plus chaud avec des températures remontant entre 24 et 29º en plaine et entre 20 et 23º en haute Ardenne.

    Les minima seront également plus élevés avec des valeurs entre 10 et 14º en plaine et de 7 à 10º en région ardennaise. Le temps restera ensoleillé mais il y aura une augmentation du risque de pluie ou d’orage pour le jeudi 4 ou le vendredi 5 juin.

    Tendance pour la période du samedi 6 au mercredi 10 juin :

    Il fera plus frais avec maxima entre 18 et 22º (14 à 18º au sud du sillon Sambre et Meuse) et minima entre 6 et 10º (3 à 8º en région ardennaise).

    Temps devrait devenir plus variable avec quelques pluies ou averses.

  • Coronavirus: plus de 100.000 morts du Covid-19 aux Etats-Unis

    Coronavirus: plus de 100.000 morts du Covid-19 aux Etats-Unis

    Le premier mort du Covid-19 aux Etats-Unis avait été annoncé fin février. Le pays enregistre aujourd’hui près de 1,7 million de cas de nouveau coronavirus, dont quelque 385.000 personnes sont déclarées guéries, selon le comptage de cette université qui fait référence. Le nombre réel des décès et des contaminations est toutefois nettement plus élevé, estiment les experts.

    L’Etat de New York représente à lui seul quasiment un tiers des morts déplorées dans le pays, où les drapeaux ont été mis en berne durant trois jours le week-end dernier pour rendre hommage aux victimes.

    Le premier décès du virus aux Etats-Unis avait été annoncé le 26 février, même si les autorités ont depuis confirmé que d’autres personnes avaient en réalité succombé à la maladie dès la mi-février. La barre des 50.000 morts avait été franchie il y un peu plus d’un mois, le 24 avril.

    Le nombre de morts par habitant est plus bas aux Etats-Unis que dans plusieurs pays européens, dont le Royaume-Uni, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, la France ou encore la Suède, selon le site de statistiques Worldometer.

    Selon une moyenne de plusieurs modèles épidémiologiques réalisée par des chercheurs de l’université du Massachusetts, le nombre de décès du Covid-19 devrait avoisiner les 123.000 morts dans le pays d’ici le 20 juin.

    Malgré le record enregistré par les Etats-Unis mercredi, le déconfinement est largement engagé dans l’ensemble du pays, sous l’impulsion de Donald Trump, résolu à relancer l’économie.