• Attention si vous devez récuperer un colis ou une lettre recommandée: «Fermez bien votre porte à clé!»

    Illustration
    Illustration - Belga image

    C’est à Lier et Duffel, dans le nord du pays, que l’arnaque a pris de l’ampleur ces derniers jours. Le modus operandi est toujours le même et vise généralement des personnes âgées vivant dans des immeubles d’appartements. Deux personnes se font passer pour des facteurs en pretendant avoir une lettre recommandée pour la personne. « L’habitant doit alors aller chercher cette fameuse lettre dans le hall d’entrée et ne pense pas forcément à fermer sa porte », raconte au Nieuwsblad la voisine d’une victime.

    Et c’est à ce moment précis que la personne se fait avoir. Car une fois dans le hall d’entrée, l’un des deux malfrats en profite pour pénétrer dans l’appartement. « Une voisine qui croyait qu’il s’agissait vraiment du facteur a pris sa carte d’identité et est descendue. Une fois en bas, aucune trace d’une facteur mais seulement une jeune femme. Quand elle lui a demandé ce qu’elle faisait dans le bâtiment, elle lui a répondu qu’elle avait froid et qu’elle attendait un bus. » Il ne s’agissait en réalité que d’une diversion.

    Pendant ce temps, sa complice était déjà dans l’appartement de la victime et a réussi à voler de l'argent. Quand la personne âgée est finalement remontée chez elle, il était déjà trop tard et la voleuse était déjà partie.

    Cette histoire n’est pas un cas unique et se répète depuis quelques jours dans le nord du pays. C’est pourquoi la police locale de Lier a tenu à avertir ses citoyens et même tous les Belges. « Il faut signaler ce genre d’incidents. Et de préférence le plus tôt possible. Plus vite nous sommes informés d'un vol ou d'une tentative de vol, plus vite nous pouvons rechercher les personnes suspectes Les vols par ruse ne sont certainement pas un phénomène nouveau. Nous connaissions déjà le phénomène des faux employés de la compagnie d'eau et d'électricité, maintenant nous voyons de plus en plus de voleurs qui sonnent à la porte des immeubles d’appartement et attirent les gens en bas sous prétexte d'une lettre recommandée ou d’un colis », précise la porte-parole à nos confrères flamand.

    Et si les personnes âgées sont la cible privilégiée, cela peut arriver à tout le monde. Et les voleurs sont généralement bien préparés. « L’accompagnateur qui se trouve en bas prévient le véritable voleur ou la voleuse lorsque le résident remonte à l'étage en appuyant sur la sonnette ! » Vous voilà prévenu.

  • Fabian paye 7,50 euros pour une bière à «La Grande brasserie» à Huy: «En augmentant les prix pour remonter la pente, ils perdront leurs clients»

    Fabian paye 7,50 euros pour une bière à «La Grande brasserie» à Huy: «En augmentant les prix pour remonter la pente, ils perdront leurs clients»

    7,50 euros pour un verre, il y a de quoi avaler sa Tongerlo de travers… Suite à l’addition salée reçue à la grande brasserie, Fabian, un Amaytois s’est étonné : « Je n’ai pas reçu la carte avant de commander, mais j’avais décidé de boire une bière brune en attendant ma femme… En recevant le ticket, j’ai rappelé le serveur. J’ai cru qu’il s’était trompé, mais non, le prix était correct ! »

    ► « 7,50 euros pour une bière brune, c’est chérot. Je n’ai jamais payé ça  ! »

    Une addition qui n’a pas manqué de faire réagir : « Pour ce prix-là tu as un bon whisky » ; « En augmentant les prix pour remonter la pente, ils perdront leurs clients » peut-on lire parmi les commentaires sous sa publication.

    ► Alors, les prix ont-ils réellement augmenté suite à la crise du Covid sur les terrasses ? Nos journalistes se sont rendus sur place et voici la réponse.

    ► La patronne du « O’Malley » s’exprime : « Le montant du loyer s’élève à 2.600 euros, il faut ajouter l’emprunt pour les travaux, les frais fixes… pour tout payer, j’ai dû y aller de ma poche ».

  • Attention si vous recevez ce SMS: après l’arnaque bpost, un nouveau virus se propage !

    Attention si vous recevez ce SMS: après l’arnaque bpost, un nouveau virus se propage !
    123rf

    « Votre pécule de vacances a été recalculé », indique ce nouveau SMS, vous demandant ensuite de confirmer ce nouveau calcul via un lien.

    Il s’agit d’un virus dangereux qui cause beaucoup de dégâts et se diffuse rapidement via les contacts téléphoniques de la victime.

    Heureusement, pour l'heure, le SMS n'est envoyé qu'en néerlandais.

    En cas de mail ou de SMS suspects, les autorités invitent les personnes concernées à transférer ces messages à l’adresse mail suspect@safeonweb.be.

    Que faire dans un tel cas ?

    Plusieurs conseils sont à graver en mémoire dans de pareilles circonstances.

    – Ne cliquez jamais sur un lien dont vous ne connaissez pas la provenance. Analysez également, l’url pour voir si c’est une adresse que vous connaissez.

    – Si vous avez cliqué, changez les mots de passe de vos comptes et passez également un coup d’antivirus

    – Pour éviter d’être dérangé, bloquez le numéro du SMS. Pour ce faire, si vous êtes sur iPhone, clique sur le numéro, puis infos et encore « infos » puis « bloquer ce correspondant ». Sur Android, allez dans les paramètres de la discussion (représentés par trois petits points) et appuyez sur « bloquez le contact ».

    – Si vous avez cliqué, prévenez votre banque et si vous avez envoyé vos données de carte, appelez directement CARD STOP au 070/344.344.

  • Joe, 13 ans, marchait «bizarrement»: après un examen, les médecins lui diagnostiquent une tumeur si énorme qu’il aurait déjà dû être paralysé

    Joe, 13 ans, marchait «bizarrement»: après un examen, les médecins lui diagnostiquent une tumeur si énorme qu’il aurait déjà dû être paralysé
    GoFundMe

    Joe Grundy avait 13 ans lorsque sa famille a remarqué qu’il effectuait « bizarrement » des choses du quotidien. « Lorsque Joe prenait un verre pour boire, il utilisait ses deux mains » déclare son père au Mirror. « Nous lui avons demandé pourquoi il utilisait les deux mains et il a fait un véritable effort pour n’en utiliser qu’une seule. »

    D’abord discret, le phénomène s’est accentué de plus en plus au fur et à mesure des semaines. « Nous avons remarqué que lorsqu’il faisait du vélo, il n’était plus aussi rapide qu’avant, plus aussi fort. Lorsque nous marchions, j’ai remarqué qu’il avait du mal à monter les marches. » Mais le garçon ne voulait visiblement pas en parler à ces parents, ne souhaitant pas les inquiéter.

    Mais un jour, ils ont pris rendez-vous à l’hôpital pour vérifier que leur fils n’a pas un problème neuromusculaire. Une IRM a révélé une tumeur énorme dans la colonne vertébrale. Bien que bénigne, elle avait grandi pendant des années au point de pousser la moelle épinière du garçon contre l’arrière de sa colonne. Le chirurgien ne pouvait pas croire que Joe bougeait encore comme il le faisait.

    En entendant la nouvelle, la famille est bouleversée. « Je vais être honnête, nous avons cru que nous avions perdu notre fils. La tumeur était si grosse qu’elle s’enroulait autour de la moelle épinière et de l’artère principale qui alimente le cerveau. » Mais après une opération de dix heures et demi, les chirurgiens de Alder Hey, à Liverpool, ont réussi à enlever la tumeur et cinq jours plus tard, Joe sortait de l’hôpital.

    Conscient que les médecins ont sauvé la vie de son fils, Paul Grundy a organisé une collecte de fond pour soutenir l’hôpital pour enfants.

  • Surprise ce vendredi soir, les organisateurs de «La Boum» jettent l’éponge: «Cette haine envers nous après tout ce que l’on a sacrifié nous a achevés»

    Surprise ce vendredi soir, les organisateurs de «La Boum» jettent l’éponge: «Cette haine envers nous après tout ce que l’on a sacrifié nous a achevés»
    Belga image

    Après avoir annoncé une nouvelle « Boum Test », le collectif L’abîme se ravise ce vendredi soir. En effet, dans un message posté sur Facebook, les organisateurs des événements tant décriés du Bois de la Cambre ont annoncé abandonner. « On jette l’éponge. L’incompréhension et cette haine envers nous après tout ce que l’on a sacrifié pour la cause nous a achevé malgré tous nos efforts. L’ABÎME c’est fini, longue vie à LA BOUM », peut-on lire.

    Dans un commentaire écrit un peu plus tard, le collectif précise ceci : « On avait négocié l’accès à une radio tous les samedis, on allait lancer un appel à des DJ… mais là c’est trop d’ingratitude et de jugements injustifiés. Vu le fric et le temps qu’on a déjà mis. On n’a jamais rien vendu, on a refusé toutes les cagnottes… »

    Cela suffira-t-il a évité des rassemblements ce samedi ? Pour rappel, avant cette annonce, c’était un nouveau samedi après-midi potentiellement explosif qui se dessinait au Bois de la Cambre. Deux événements y étaient annoncés. D’une part, dès 13 h 30, la « World Wide Demonstration » -qui se présente comme une « manifestation pour la liberté » et ambitionne de réunir « Flamands, Wallons et Bruxellois en masse » pour « donner un signal très fort (au) gouvernement »- et la fameuse « Boum Test » qui n’aura donc pas lieu.

  • Thomas Plisson a quitté Koh-Lanta ce vendredi: «Voici pourquoi j’ai perdu 15 kilos... et ce qu’il en est de ma relation avec Myriam»

    Un petit goût de trop peu...
    Un petit goût de trop peu... - TF1

    « Mon corps en a pris un coup », a-t-il admis lorsque nous l’avons interrogé. « Je mange habituellement beaucoup, quatre à cinq fois par jour ! Je suis un gros gabarit, je mesure 1m 84 et en commençant ce Koh-Lanta, je faisais 87 kilos. À l’élimination de ce vendredi, je n’en étais plus qu’à 72 ! Moi, je crois que j’aurais pu rester un peu plus longtemps mais les autres ont évidemment sauté sur ce prétexte pour voter tous contre moi. Cela ne veut pas dire que je leur en veux. J’ai un petit goût de trop peu, oui, mais je suis resté sur le camp 30 jours, c’est déjà pas mal, j’aurais aussi pu partir le tout premier jour… »

    Clairement pour Thomas, il y a eu un tournant dans le jeu, c’est lorsque Vincent a refusé de se plier aux injonctions du noyau dur des jaunes… « Pour nous, cela a été le début de la fin, l’élimination de Shanice est le tournant de cette saison ! Non, je n’ai pas trop été surpris par le soutien que Vincent a reçu ensuite de la part des fans de Koh-Lanta. C’est un comédien, quelqu’un qui peut jouer sur commande. Il est très attachant aussi. J’ai été ami avec lui, mais à partir du moment où il m’a déçu, c’était fini. »

    Est-il vrai que Thomas a rompu les ponts et qu’il refuse désormais tout contact avec ledit Vincent ? « Disons que je n’ai pas éprouvé le besoin, ni l’envie non plus, de lui parler. Mais il arrivera bien un jour où on aura une discussion en privé… »

    Et si on suit Thomas, le noyau dur des jaunes qui s’est constitué autour de lui avec Shanice, Myriam et Mathieu, c’est « pour la vie ». « Mathieu, je lui téléphone au moins une ou deux fois par semaine, il est déjà venu chez moi. Avec Myriam, on se voit de temps en temps. Et avec Shanice, c’est plus facile puisqu’elle habite à Paris. »

    Là, on lui a rétorqué que cela n’accréditait pas tout à fait la liaison qu’on lui prête avec Myriam depuis qu’ils sont rentrés (et peut-être aussi sur le camp), même si c’est un sujet qu’il nous avait expressément demandé de ne pas aborder. « Il ne faut pas toujours croire ce qu’il y a dans les journaux à sensation ! Myriam est bien sûr une amie, mais elle est au même titre et autant que Shanice et Mathieu sont mes amis… »

    Reste à voir maintenant si cette réponse est bien conforme à la vérité… Pourquoi Thomas a-t-il essayé d’éviter le sujet comme l’avait fait aussi, à sa sortie, une Myriam qui, elle, avait même carrément refusé de s’exprimer dans la presse belge ?

  • Coronavirus: voici pourquoi une... troisième injection du vaccin devrait être prévue à partir de décembre pour tous les Belges

    Coronavirus: voici pourquoi une... troisième injection du vaccin devrait être prévue à partir de décembre pour tous les Belges

    C’est ce qu’affirme, dans le journal Het Laatste Nieuws de samedi, Dirk Ramaekers, chef du groupe de travail sur la vaccination, qui travaille actuellement sur les détails pratiques de cette troisième injection.

    «Nous pouvons dire avec un degré de certitude assez élevé qu’à la fin de cette année, certainement au début de l’année prochaine, nous commencerons à administrer une dose supplémentaire du vaccin corona. Cette injection supplémentaire est un rappel pour renforcer l’immunité de la première série de vaccins», explique le professeur Ramaekers. Il n’a pas encore été décidé si tout le monde recevra ce vaccin supplémentaire. «Des études sont toujours en cours à ce sujet. Peut-être que ce sera seulement pour les groupes à haut risque, mais nous tenons toujours compte du fait que ce sera pour tout le monde.»

    C’est pourquoi la task force travaille depuis plusieurs semaines sur la question pratique de la «phase 3». «L’intention est d’intégrer la vaccination Covid dans le système normal. Il y aura toujours des centres de vaccination, mais au lieu des 150 actuels, il y en aura peut-être 1 ou 2 par province. Le travail sera confié aux médecins généralistes, aux infirmières à domicile, aux médecins d’entreprise et aux pharmaciens. Nous étudions actuellement comment tout cela va se dérouler. Par exemple, un patient ne peut pas encore simplement aller faire sa piqûre chez le généraliste, car un flacon de vaccin contient plusieurs doses qui doivent être administrées le plus rapidement possible. C’est quand même ennuyeux.»

  • Désespérée, Darina, 22 ans, a voulu se suicider mais des passants l’ont secourue à Charleroi: «Merci aux personnes qui m’ont sauvée de justesse»

    Darina est aujourd’hui hospitalisée et espère bientôt dire adieu à cette dépression qui la poursuit.
    Darina est aujourd’hui hospitalisée et espère bientôt dire adieu à cette dépression qui la poursuit. - D.R.

    C’est via le bouton «Alertez-nous» que Darina, jeune femme de 22 ans originaire de Charleroi, a tenu à nous livrer un témoignage poignant. Celle d’une femme qui se décrit « en dépression » et qui, ce jeudi matin, a failli commettre l’irréparable.

    « Ce jeudi matin, en me réveillant, j’étais vraiment mal… je suis donc sortie faire un tour. J’ai beaucoup réfléchi à mes problèmes et me suis dirigée vers la gare de Charleroi, sans but précis. Je me suis alors placée sur le pont qui enjambe la Sambre à deux pas de la gare de Charleroi-Sud… juste au-dessus du canal », témoigne-t-elle.

    ► Rapidement, des personnes lui sont venues en aide : Darina raconte.

    ► Ce qui aurait pu avoir une issue dramatique a été une prise de conscience.

    ► Aujourd’hui, la jeune femme met en garde.

  • Morlanwelz: «J’ai cru qu’il me filmait en train de le faire avec ma copine, je lui ai piqué son téléphone…»

    Morlanwelz: «J’ai cru qu’il me filmait en train de le faire avec ma copine, je lui ai piqué son téléphone…»
    Isopix

    Ce soir du 5 octobre 2019, il faut bien avouer que Jeadhiel n’était sans doute pas à son avantage. De passage à la foire de Morlanwelz avec deux potes, il avait croisé une ex-copine et décidé de s’isoler avec elle dans une ruelle sombre, histoire d’assouvir une petite pulsion vite fait.

    Malheureusement pour lui, Alexandre avait, lui aussi, emprunté le passage tout en s’éclairant avec la torche de son GSM.

    >> Le malheureux Alexandre a passé un moment déplaisant

    >> Jeadhiel se défend  : « Je voulais juste vérifier qu’il ne nous avait pas filmés »

  • Un magasin Lidl unique au monde: les clients n’imaginent pas ce qui se cache sous leurs pieds quand ils font leurs courses…

    Un magasin Lidl unique au monde: les clients n’imaginent pas ce qui se cache sous leurs pieds quand ils font leurs courses…
    BelgaImage

    Si les milliers de magasins Lidl qui peuplent l’Europe sont tous uniques, certains le sont plus que d’autres. À l’image de cette enseigne située à Dublin et qui cache un incroyable trésor.

    En effet, sans un espace vitré au sol, les clients ne se douteraient pas que ce magasin Lidl est situé… sur les vestiges d’une maison viking datant du 11e siècle.

    Situé dans le centre de la capitale irlandaise, cet Lidl a ouvert l’année dernière et attire évidemment de nombreux curieux, qui viennent parfois uniquement pour voir une partie de cette trace de l’histoire.

    Les vestiges ont été découverts lors de la construction du magasin, et les responsables du magasin ont forcément dû revoir leurs plans. Ils ont toutefois insisté pour qu’une partie de la maison viking soit visible depuis le magasin. Un petit panneau explicatif a même été installé.