• «Nous allons installer nos terrasses dès la semaine prochaine»: le bourgmestre de Middelkerke défie le gouvernement

    «Nous allons installer nos terrasses dès la semaine prochaine»: le bourgmestre de Middelkerke défie le gouvernement
    Belga

    « Le gouvernement utilise le secteur de la restauration comme bouc émissaire parce qu’il n’est pas en mesure d’organiser lui-même les vaccinations rapidement et correctement », a déclaré Jean-Marie Dedecker dans l’émission De Zeven Dag, ce dimanche matin.

    « Tout le monde vient déjà sur la côte. Les gens viennent dans des trains bondés et s’assoient là comme des sardines dans une boîte, mais s’asseoir sur des chaises longues sur la digue, ce n’est apparemment pas possible », a-t-il continué. « Nous avons déjà manqué les vacances de Toussaint, les vacances de Noël et les vacances de carnaval ».

    Le bourgmestre a donc décidé d’installer les terrasses et les bars de plage de Middelkerke dès la semaine prochaine : « Nous inviterons ensuite le Premier ministre De Croo et le ministre-président Jan Jambon, afin qu’ils puissent voir par eux-mêmes combien de personnes sont ici, qu’il y a un embouteillage de 100 mètres pour acheter une glace, que les gens peuvent s’asseoir sur un banc qui n’a pas été désinfecté, mais pas sur une chaise de plage sur une terrasse ».

  • Les corps d’un couple de personnes âgées découverts ce dimanche à Anderlues: Maurice et Elisabeth, qui étaient très appréciés, sont partis ensemble…

    C’est l’infirmière qui a fait la macabre découverte, ce dimanche.
    C’est l’infirmière qui a fait la macabre découverte, ce dimanche. - FVH

    C’est une histoire bien dramatique qui s’est produite ce week-end à Anderlues. Maurice et Elisabeth, un couple d’octogénaires, sont décédés par balle dans leur habitation de la rue de Bretagne, à Anderlues. « Madame était alitée. D’après les constatations faites sur place, il semble que Monsieur a d’abord tiré sur son épouse avant de retourner l’arme contre lui et de mettre fin à ses jours », nous explique-t-on au parquet de Charleroi. « Les décès sont très probablement survenus samedi soir. C’est l’infirmière qui venait pour prodiguer des soins qui a fait la découverte des corps. »

    Le parquet de Charleroi est, en effet, descendu sur place, ce dimanche après-midi. Une enquête a été ouverte et va se poursuivre. « Pour nous permettre de trouver un mobile. »

    ► Le couple était bien connu et apprécié dans la commune.

    Robert, dont les parents étaient amis avec le couple, témoigne  : « J’ai connu Maurice et Elisabeth lorsque j’avais entre 8 et 10 ans. »

    Pol se rappelle également du couple : « C’était des gens discrets, calmes et sans histoire. »

  • «On va se faire défoncer par les téléspectateurs»: Florent Pagny très énervé contre ses collègues après une prestation, les internautes le remercient

    «On va se faire défoncer par les téléspectateurs»: Florent Pagny très énervé contre ses collègues après une prestation, les internautes le remercient
    TF1

    Ce samedi 6 mars lors des auditions à l’aveugle de « The Voice » France, Florent Pagny a fait savoir son mécontentement à ses collègues coaches après la prestation d’une candidate. L’interprète de « Ma liberté de penser » s’est retrouvé très contrarié quand aucun coach ne s’est retourné pour Marina Battista, une jeune fille de 18 ans très talentueuse.

    Alors qu’elle interprétait « Never enough » de Loren Alfred de façon remarquable, aucun coach ne s’est retourné pour Marina. Une situation qui, avec le recul, n’a pas du tout plu à Florent Pagny, qui s’en voulait terriblement de ne pas s’être retourné et il l’a également fait savoir à ses collègues. « Je suis totalement contrarié. Tu as fait une superbe démonstration. T’as 18 ans, tu pouvais largement être dans cette aventure… Ils peuvent raconter tout ce qu’ils veulent », a exprimé le coach à la jeune femme.

    Une fois Marina retournée en coulisses, c’est un Florent Pagny énervé contre les trois autres coaches que l’on a retrouvé : « Il y a un moment on ne peut pas laisser passer cette petite comme ça. Elle a 18 piges, c’est exactement la matière dont on a besoin », a déclaré Florent Pagny. C’est alors que Vianney a riposté en prétendant qu’il entendait « vraiment les imperfections ». Mais cette réponse n’a pas plus du tout à Florent Pagny : « A un moment vous êtes là, ‘j’adore les imperfections’ et puis là d’un seul coup elle a des imperfections… On devait y être, on devait y être… On est comme des cons parce qu’on a trop de monde et qu’il y a encore trop de monde à écouter », s’est-il exclamé, très contrarié, avant d’ajouter : « Ce genre de performance, pour les téléspectateurs… On se fait défoncer ! »

    Et il n’avait pas tort, puisque les internautes ont eu la même réaction que Florent Pagny. Ils n’ont pas compris pourquoi personne ne s’était retourné pour Marina !

  • Décès d’Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère près de Deauville: une enquête ouverte pour homicide involontaire (photos)

    Décès d’Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère près de Deauville: une enquête ouverte pour homicide involontaire (photos)
    AFP

    Le député et capitaine d’industrie Olivier Dassault, fils de Serge Dassault, est mort dimanche soir à l’âge de 69 ans dans le crash de son hélicoptère à Touques, près de Deauville, dans le Calvados, suscitant tristesse et stupeur dans la classe politique française.

    Emmanuel Macron a rendu hommage au député LR, décédé dans l’accident tout comme le pilote de l’appareil. « Olivier Dassault aimait la France. Capitaine d’industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l’armée de l’air : sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d’en valoriser les atouts. Son décès brutal est une grande perte », a twitté le chef de l’Etat.

    De sources proches de l’enquête, l’accident s’est produit au décollage vers 18H00 à Touques, à 5 km à l’est de Deauville. De même source, il n’y avait personne d’autre à bord de l’hélicoptère.

    « On ouvre une enquête judiciaire pour homicide involontaire. Je suis sur site, il fait nuit. Les investigations techniques ne débuteront que demain. On procède aux actes relatifs aux corps », a déclaré à l’AFP Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux, confirmant le décès de M. Dassault et du pilote.

    Les enquêteurs du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la Sécurité de l’Aviation civile seront sur les lieux lundi. Le BEA a indiqué dans un tweet que l’appareil, un Aérospatiale AS350 Écureuil, s’était écrasé « au décollage », effectué « depuis un terrain privé ».

    Un photographe de l’AFP sur place a constaté qu’un périmètre de sécurité avait été mis en place autour de la carcasse de l’appareil.

    Olivier Dassault était le père de trois enfants.

    Aussitôt, de nombreuses personnalités politiques ont rendu hommage au fils de Serge Dassault et petit-fils de Marcel Dassault, qui était l’une des plus grandes fortunes de France.

    Le Premier ministre Jean Castex a salué « un député humaniste, un entrepreneur visionnaire, un homme profondément engagé pour son pays, un artiste à l’élégante audace ».

    « Je pense à sa famille et à ses proches qui doivent ressentir une terrible douleur », a réagi le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand. Son homologue au Sénat, Gérard Larcher, s’est dit « très touché par la disparition brutale » d’un « homme d’entreprise reconnu et député actif et engagé ».

    – 361e fortune mondiale -

    De nombreuses autres personnalités de tous bords politiques ont fait part de leur stupeur et de leur tristesse. « Notre région perd un grand serviteur », a tweeté Xavier Bertrand, président (ex-LR) des Hauts-de-France.

    Le patron des députés LR, Damien Abad, a salué un « chef d’entreprise hors pair, député au grand coeur et grand défenseur de l’industrie » dont la « gentillesse et l’humanisme resteront à jamais dans notre mémoire ».

    Le magazine Forbes classait Olivier Dassault comme la 361e fortune mondiale en 2020, à égalité avec ses deux frères et sa soeur avec environ 5 milliards d’euros chacun.

    Après le décès de son grand-père, Marcel Dassault, en 1986, son père, Serge, l’avait nommé directeur-adjoint d’Europe Falcon Service et directeur de la stratégie des avions civils de l’entreprise Dassault Aviation, fabriquant des avions de combat Rafale et avions d’affaires Falcon.

    En 2011, il avait été nommé président du conseil de surveillance du groupe Dassault, le plaçant en bonne position pour reprendre un jour la holding familiale.

    Mais sept plus tard, quelques mois avant la mort de son père, il avait annoncé à l’AFP sa décision de démissionner de la présidence du conseil de surveillance de la holding familiale « pour cause d’incompatibilité avec son mandat de député ».

    Son mandat d’administrateur de Dassault Aviation avait toutefois été renouvelé pour quatre ans en mai 2019.

    Olivier Dassault était député de l’Oise depuis 2002.

    « Je suis sous le choc. Aujourd’hui, je perds un ami », a réagi la maire de Beauvais, Caroline Cayeux, qui était encore avec lui vendredi dernier lors de la venue à Beauvais du Premier ministre Jean Castex.

  • Les voyages autorisés avant les vacances de Pâques? «Si on voit le 26 mars que la situation est améliorée, on pourrait peut-être décider de rouvrir»

    Les voyages autorisés avant les vacances de Pâques? «Si on voit le 26 mars que la situation est améliorée, on pourrait peut-être décider de rouvrir»
    Belga

    Le Comité de concertation a finalement décidé de reporter la date à laquelle les voyages non-essentiels seront à nouveau autorisés au 18 avril : « On se rend compte que la situation est encore très délicate. On est sur un plateau qui est encore trop élevé », a expliqué Annelies Verlinder dans l’émission « C’est pas tous les jours dimanche ».

    « Voyager à l’extérieur pour des raisons touristiques, c’est encore trop dangereux. On se rend compte que c’est difficile pour des gens comme madame. Mais c’est trop difficile parce qu’on ne peut pas non plus contrôler les mesures en vigueur à l’étranger. L’horeca peut par exemple être ouvert là-bas alors qu’on considère que c’est trop dangereux pour la Belgique », a ajouté la ministre de l’Intérieur.

    Cependant, cette interdiction de voyage pourrait être levée avant, si la situation le permet : « Si on voit au comité de concertation du 26 mars que la situation est améliorée, on pourrait peut-être décider de rouvrir les frontières. Mais je ne vais pas donner de faux espoirs. C’est moins de risque si on dit maintenant que c’est jusqu’au 18 avril, comme ça, on peut encore le rouvrir un peu plus tôt ».

  • Un homme fait un malaise dans une grue, à 20 mètres de hauteur à Marchienne: il a été ramené au sol par les grimpeurs des pompiers

    Un homme fait un malaise dans une grue, à 20 mètres de hauteur à Marchienne: il a été ramené au sol par les grimpeurs des pompiers
    FVH

    Les pompiers de Marcinelle, avec l’équipe grimpe, ont été requis à la rue de Châtelet à Marchienne, ce dimanche 7 mars aux alentours de midi. Selon nos informations, un ouvrier qui se trouvait en haut d’une grue haute d’environ 20 mètres aurait été victime d’un malaise.

    L’intervention a duré 1h30. (PHOTOS) Le malheureux a regagné la terre ferme grâce aux grimpeurs, qui l’ont descendu sur une civière. Fort heureusement, les jours de la victime ne sont pas en danger.

    Une ambulance et un SMUR de Notre-Dame de Charleroi ont été requis sur place.

    Le constat a été dressé par la police locale de Charleroi.

  • Macabre découverte à Anderlues: un couple de personnes âgées décède par balle

    Macabre découverte à Anderlues: un couple de personnes âgées décède par balle
    FVH

    Un véritable drame s’est joué à Anderlues, ce dimanche aux alentours de 11 heures. Les corps d’un couple de personnes âgées ont été découverts, nous indique-t-on au parquet de Charleroi, dans une habitation de la rue de Bretagne.

    Selon nos premières informations, ils seraient décédés par balle. Les circonstances, toutefois, sont encore à définir.

    La police locale Anderlues-Binche a été requise sur place.

    Le parquet de Charleroi, lui, descendra dans l’après-midi.

    Plus d’informations à venir.

  • Nouvelle phase de vaccination contre le Covid dès ce lundi: au tour des personnes de plus de 65 ans et des plus jeunes souffrant de comorbidités

    Nouvelle phase de vaccination contre le Covid dès ce lundi: au tour des personnes de plus de 65 ans et des plus jeunes souffrant de comorbidités
    Photo News

    Dès mercredi, au soir de la dernière conférence interministérielle santé, 16.000 mails ont été envoyés à des personnes de plus de 65 ans en vue de leur proposer la vaccination, qui débutera ce lundi. Cela se fera dans des centres où il y a de nombreuses disponibilités horaires.

    Les autres personnes de plus de 65 ans n’ont bien entendu pas été oubliées. des courriers ont commencé à partir pour inviter tous les Wallons de cette tranche d’âge. La Wallonie compte 40 centres de vaccination. Le 15 mars, ils devraient pratiquement tous être prêts et ouvrir pour cette première grosse opération de masse.

    > On va connaître une accélération du processus : explications.

    > Une solution a été trouvée pour les personnes ne pouvant se déplacer  : « On met en place des unités mobiles avec les généralistes. »

    > Les patients avec comorbidités recevront également une première dose cette semaine.

  • Trois restaurateurs inquiétés par la police au marché d’Aubel parce qu’ils servaient de l’alcool: «J’ai demandé à ce qu’on soit indulgent avec eux»

    Sur le marché d’Aubel.
    Sur le marché d’Aubel. - D.R.

    Ce dimanche, une équipe de la zone de police du Pays de Herve était à Aubel, à l’occasion du marché. L’équipe a interpellé à plusieurs reprises des restaurateurs qui servaient des boissons alcoolisées dans des gobelets en « take away ». Une pratique non-tolérée en ces temps de covid.

    Les policiers ont apparemment fait plusieurs injonctions mais qui n’ont pas été immédiatement suivies par trois restaurateurs aubelois.

    « J’ai vu la police est les restaurateurs, ils sont à bout », indique le bourgmestre d’Aubel, Freddy Lejeune. « Je pense qu’il y a des sanctions qui vont tomber et que la police va faire un rapport au parquet. J’ai demandé à ce qu’on soit indulgent avec eux », témoigne-t-il, faisant preuve d’empathie avec les restaurateurs concernés.

  • La bulle de 1 fait des ravages au niveau de la santé mentale: les 11 solutions pour vivre mieux sous la période du Covid

    Il faut aussi penser à la santé mentale des gens.
    Il faut aussi penser à la santé mentale des gens. - 123RF

    C’est l’assouplissement que tous les Belges, à part peut-être Frank Vandenbroucke et quelques experts, attendaient vendredi : l’élargissement de notre bulle de contact. Il n’est pas venu. Notre bulle reste arrêtée à… « 1 ». Nous avons reçu une carte blanche du pédopsychiatre Jean-Yves Hayez et de son épouse, Jacqueline et ils se disent fâchés. « Nous faisons partie de la majorité très silencieuse des petits, des obscurs, des sans-grade, les Belges qui se sentent bien chez eux, dans la sphère intime de leur maison. Les Belges lambda que ne défend aucune association et qui n’organisent pas de manifestations pour exprimer leurs besoins ».

    ► Ils avouent ne pas toujours respecter la bulle   : «   Nous sauverons notre joie de vivre parce qu’il y aura parfois un, voire deux couples invités à la maison.   »

    ► «   C’est très perturbant pour le psychique   », affirme la psychiatre Caroline Depuydt   : explications.

    Le blog « Covidrationnel » est tenu par des scientifiques provenant de diverses universités belges. Dans leur dernière publication, ils évoquent les solutions relativement simples à mettre en œuvre pour mieux contrôler l’épidémie et protéger les personnes les plus à risque et mieux détecter les épidémies.

    L’une de ces onze solutions est l’utilisation des tests antigéniques. Une autre serait de favoriser un maximum les pratiques à l’extérieur, c’est d’ailleurs dans ce sens qu’est allé le dernier Codeco.

    Voici les 9 autres solutions pour vivre mieux sous la période du Covid.

Navigation