Abonnez-vous à -50%

Une rumeur la dit à la rue, Chantal Goya rétablit la vérité en exclusivité!

Exclusif
Chantal Goya et Jean Jacques Debout
Chantal Goya et Jean Jacques Debout - Isopix

Depuis plusieurs jours, certains journaux ont fait circuler une terrible rumeur au sujet de Chantal Goya : elle aurait été expulsée de son appartement et, avec son mari Jean-Jacques Debout, aurait trouvé refuge chez sa fille. La vérité est évidemment tout autre, nous explique l’intemporelle interprète de Marie-Rose, qui s’étonne que ce genre de « mensonges » circule. Mais elle n’en perd pas sa bonne humeur pour autant : à défaut de pouvoir reprendre ces jours-ci la tournée du culte « Soulier qui vole », Chantal donnera un concert virtuel unique ce 20 décembre.

Chantal, depuis quelques jours, une rumeur circule dans certains journaux. Il est dit que vous vous êtes retrouvée à la rue, expulsée à cause de la crise sanitaire…

Rien n’est vrai. Je ne sais pas qui a inventé une histoire pareille. Avec mon mari Jean-Jacques Debout, nous vivions depuis de nombreuses années dans un appartement situé dans le 9e arrondissement de Paris, mais dont le bail arrivait à échéance au moins de juin. Durant l’été, j’ai trouvé un autre appartement dans le 6e arrondissement, dans un quartier moins fréquenté, plus calme, avec une cour qui nous plaisait…

Et vous avez finalement emménagé dans cet appartement ?

Nos cartons étaient prêts pour le déménagement sauf que le 5 septembre, au moment de revoir le propriétaire pour signer le bail du nouvel appartement, il m’annonce qu’il préférait finalement le vendre car on lui en avait fait une très belle offre. Ce sont des choses qui arrivent à tout le monde.

Que décidez-vous alors de faire ?

Comme on était en septembre et qu’on annonçait un nouveau confinement à Paris à cause de la seconde vague de la pandémie, j’ai dit à Jean-Jacques qu’on n’allait pas se précipiter pour choisir dans l’urgence un autre appartement dans Paris. C’est donc la raison pour laquelle on est allé dans la maison de notre fille Clarisse qui vit à Versailles, en dehors de Paris, et dans laquelle nous avons toujours eu une chambre pour nous. Et nos affaires, on les a placées en attendant la sortie du confinement dans notre garde-meubles où il y a déjà nos décors de spectacles etc. Je rechercherai un nouvel appartement au printemps. Ce n’est pas quelque chose qui se trouve en huit jours. On verra ça après Noël, quand les spectacles vont reprendre.

Elle pousse un coup de gueule  : « C’est fou d’inventer des choses pareilles pour vendre des journaux ! D’habitude, je ne réponds pas à ce genre de rumeurs, mais là, je tiens à rassurer mon public  : tout va bien ! »

►► Retrouvez ce long entretien exclusif où elle nous parle de tout, de son spectacle « Le Soulier qui vole », de ses projets et de sa longue carrière : à lire ICI.

Le spectacle « Le Soulier qui vole » prévu le 13 décembre 2020 à Forest National est reporté au samedi 22 mai 2021. Tickets pour le spectacle virtuel du 20 décembre, en vente sur les sites habituels.

Notre sélection vidéo