Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Un changement important dans deux hôpitaux belges: les non-vaccinés en attente d’une greffe suspendus des listes d’attente!

Un changement important dans deux hôpitaux belges: les non-vaccinés en attente d’une greffe suspendus des listes d’attente!
Belga.

Ils sont des milliers chaque année à faire la demande d’un don d’organes. En Belgique, aujourd’hui, ils sont plus de 1.400 patients sur la liste d’attente. La crise sanitaire a eu de nombreux impacts sur les soins de santé et logiquement sur les transplantations d’organes.

Certains centres universitaires de transplantation, l’UZ à Bruxelles et le CHU de Liège ont décidé de suspendre les patients non-vaccinés de la liste d’attente. Bien que la vaccination, ne soit pas obligatoire chez nous et relève d’un choix personnel, transplanter un non-vacciné « pourrait avoir de lourdes conséquences ».

►► Les explications de Karl Martin Wissing, professeur de l’UZ Bruxelles et président de la société belge de transplantations.

►► Pour le professeur, un problème éthique se pose: « Refuser de se faire vacciner met à risque non seulement le patient mais aussi l’organe »